• Facteurs d'évolution de la population active?

    4 réponses · Il y a 4 jours
  • Calcul d'une probabilité?

    Salut à vous J'ai une demande spécial j'espère que vous allez me répondre le plus vite possible ! Le problème est le suivant : Sur une durée de 108 jours nous avons deux personnes (A ) et ( B) qui travaillent chacun dans une ville differente et qu'ils n'ont qu'une fois la possibilité de... afficher plus
    Salut à vous J'ai une demande spécial j'espère que vous allez me répondre le plus vite possible ! Le problème est le suivant : Sur une durée de 108 jours nous avons deux personnes (A ) et ( B) qui travaillent chacun dans une ville differente et qu'ils n'ont qu'une fois la possibilité de venir chez eux. Question 1 Quelle est la probabilité que A et B rentrent le même jour chez eux. Suposant que A et B avaient un ami C qui durant ses 108 jours n'avait qu'une fois la possibilité de venir chez ses amis A et B. Question 2 Quelle est la probabilité pour que C trouve A chez soie seul? Quelle est la probabilité pour que C trouve B chez soie seul ? Quelle est la probabilité pour que C touve A et B ensemble chez eux Merci d'avance
    5 réponses · Il y a 1 semaine
  • Exercice math?

    bonsoir, pouvez vous m aider ? J'ai un trapeze OPQR, OP = 4 CM et PQ = X 1 -Je dois montrer que RQ = 4 - x Ensuite je dois exprimer l'aire de la figure en fonction de x avec une équation qui vérifier x. J'ai essayé en m'appuyant des videos de you tube, mais je m'emmêle les pinceaux merci... afficher plus
    bonsoir, pouvez vous m aider ? J'ai un trapeze OPQR, OP = 4 CM et PQ = X 1 -Je dois montrer que RQ = 4 - x Ensuite je dois exprimer l'aire de la figure en fonction de x avec une équation qui vérifier x. J'ai essayé en m'appuyant des videos de you tube, mais je m'emmêle les pinceaux merci pour votre aide
    4 réponses · Il y a 2 semaines
  • Qu'est-ce relative?

    Bonjour, Soit la proposition suivante: Tout est relative. Si elle est vraie donc elle s'applique à elle même alors "tout est relative" n'est pas absolu car elle aussi est relative d'après elle-même. Alors peut-on admettre que: Tout est relative? Merci d'avance.
    Bonjour, Soit la proposition suivante: Tout est relative. Si elle est vraie donc elle s'applique à elle même alors "tout est relative" n'est pas absolu car elle aussi est relative d'après elle-même. Alors peut-on admettre que: Tout est relative? Merci d'avance.
    4 réponses · Il y a 3 semaines
  • Comment calculer le carré du nombre 10?

    5 réponses · Il y a 3 semaines
  • Sur un prêt de 210 000 £ la banque a fait un bénéfice de 45 000 £ quel est le taux appliqué pour une période de 60 mois?

    Meilleure réponse : La formule générale pour une suite arithmético-géométrique est Uₙ = aⁿ(U₀-r) + r Où Uₙ est ce qu'il reste à payer au bout de n mois, a, le facteur multiplicatif chaque fois, c'est à dire 1+tx/1200 (Si le prêt est à 6%, par exemple, ça fait 6/12=0,5% par mois - c'est la méthode, fausse mais avantageuse... afficher plus
    Meilleure réponse : La formule générale pour une suite arithmético-géométrique est
    Uₙ = aⁿ(U₀-r) + r
    Où Uₙ est ce qu'il reste à payer au bout de n mois, a, le facteur multiplicatif chaque fois, c'est à dire 1+tx/1200
    (Si le prêt est à 6%, par exemple, ça fait 6/12=0,5% par mois - c'est la méthode, fausse mais avantageuse pour les banques, usuellement utilisée pour ramener par moins un taux d'intérêt exprimé par an, donc un facteur multiplicatif de 1,005)

    Et r=-m/(1-a) où m sont les mensualités.

    Ici, ce qu'on sait c'est que :
    U₀=210000
    U₆₀=0
    m*60=45000+210000 = 255000

    Donc m=4250
    Ce qui nous laisse avec l'équation a⁶⁰(210000 + 4250/(1-a)) - 4250/(1-a) = 0
    Je multiplie tout par 1-a
    a⁶⁰×210000*(1-a) + a⁶⁰×4250 - 4250 = 0
    a⁶⁰(857-840a) = 17

    Ce qui, numériquement, se résoud par a=1.006599940
    cad un taux de 7,92%
    5 réponses · Il y a 1 mois
  • Volume d'ouvrage en metre lineaire?

    5 réponses · Il y a 1 mois
  • Optimisation de la gestion de stock?

    4 réponses · Il y a 1 mois
  • Volume dun en metre lineaire?

    4 réponses · Il y a 1 mois
  • Est ce que langues berbère est lié aux langues polynésiennes( le savant (barry fell)?

    Meilleure réponse : gaga
    Meilleure réponse : gaga
    6 réponses · Il y a 2 mois
  • Combien font 250.000e en ancien franc ?

    4 réponses · Il y a 2 mois
  • Pourquoi démontrer qu'une fonction est strictement décroissante sur un intervalle borné?

    Meilleure réponse : Ca sert à prouver que pour n'importe quelle valeur que prend la fonction dans cet intervalle, il n'y a qu'une valeur possible de la variable, etc... Dans la vraie vie, il peut s'agir par exemple de la tension de la batterie d'un téléphone portable, elle décroit srtictement avec le temps. Si ce... afficher plus
    Meilleure réponse : Ca sert à prouver que pour n'importe quelle valeur que prend la fonction dans cet intervalle, il n'y a qu'une valeur possible de la variable, etc...

    Dans la vraie vie, il peut s'agir par exemple de la tension de la batterie d'un téléphone portable, elle décroit srtictement avec le temps. Si ce n'est pas le cas, et qu'on n'a pas branché de chargeur, c'est une anomalie qui peut annoncer une panne (de la batterie, ou du téléphone) Pareil si le niveau d'huile augmente dans un moteur, alors qu'on n'en a pas rajouté. Etc.
    4 réponses · Il y a 2 mois
  • Combien vaut mètre cube en kilogramme?

    13 réponses · Il y a 2 mois
  • Resoudre: x^3-4x+2=0a?

    Meilleure réponse : x³ - 4x + 2 = 0 → méthode lorsqu'il y a du 3ème degré sans second degré, on pose : x = (u + v) (u + v)³ - 4.(u + v) + 2 = 0 [(u + v)².(u + v)] - 4.(u + v) + 2 = 0 [(u² + 2uv + v²).(u + v)] - 4.(u + v) + 2 = 0 [u³ + u²v + 2u²v + 2uv² + uv² + v³] - 4.(u + v) + 2 = 0 [u³ + v³ + 3u²v + 3uv²] - 4.(u + v) + 2 =... afficher plus
    Meilleure réponse : x³ - 4x + 2 = 0 → méthode lorsqu'il y a du 3ème degré sans second degré, on pose : x = (u + v)

    (u + v)³ - 4.(u + v) + 2 = 0

    [(u + v)².(u + v)] - 4.(u + v) + 2 = 0

    [(u² + 2uv + v²).(u + v)] - 4.(u + v) + 2 = 0

    [u³ + u²v + 2u²v + 2uv² + uv² + v³] - 4.(u + v) + 2 = 0

    [u³ + v³ + 3u²v + 3uv²] - 4.(u + v) + 2 = 0

    [(u³ + v³) + (3u²v + 3uv²)] - 4.(u + v) + 2 = 0

    [(u³ + v³) + 3uv.(u + v)] - 4.(u + v) + 2 = 0

    (u³ + v³) + 3uv.(u + v) - 4.(u + v) + 2 = 0 → vous factorisez : (u + v)

    (u³ + v³) + (u + v).(3uv - 4) + 2 = 0 → on suppose que : (3uv - 4) = 0 ← équation (1)

    (u³ + v³) + (u + v).(0) + 2 = 0

    (u³ + v³) + 2 = 0 ← équation (2)


    Vous obtenez alors un système de 2 équations :

    (1) : (3uv - 4) = 0

    (1) : 3uv = 4

    (1) : uv = 4/3

    (1) : u³v³ = 64/27


    (2) : (u³ + v³) + 2 = 0

    (2) : u³ + v³ = - 2


    Changement d'inconnue : U = u³

    Changement d'inconnue : V = v³

    …et le système devient alors un nouveau système équivalant :


    (1) : UV = 64/27 ← ça c'est le produit P

    (2) : U + V = - 2 ← ça c'est la somme S


    …et vous savez que U et V sont solution de l'équation suivante :

    x² - Sx + P = 0 ← attention, ce n'est pas le c de votre équation du début

    x² + 2x + (64/27) = 0


    Δ = (2)² - [4 * (64/27)]

    Δ = - 148/27

    Δ = - (4/9) * (37/3)

    Δ = (4/9) * (37/3) * i²


    x₁ = [- 2 - (2/3).i.√(37/3)] / 2 = - 2 - (1/3).i.√(37/3) ← ça c'est U

    x₂ = [- 2 + (2/3).√(37/3)] / 2 = - 2 + (1/3).i.√(37/3) ← ça c'est V


    Avoir choisi U et V arbitrairement pour x₁ et x₂ n'a aucune importance, car avec x₁ et x₂, on remonte à U et V, puis avec U et V, on remonte à u et v, et comme nous avions posé : x = u + v ← et vous voyez qu'en faisant la somme, (u + v) ou (v + u), c'est pareil.


    U = - 2 - (1/3).i.√(37/3) ← c'est un nombre complexe

    u³ = U ← vous devez calculer les 3 racines du nombre complexe U → vous obtiendrez : u₁, u₂, u₃


    V = - 2 + (1/3).√(37/3)

    v³ = V ← vous devez calculer les 3 racines du nombre complexe V → vous obtiendrez : v₁, v₂, v₃


    Nous avions posé : x = u + v → vous obtiendrez alors 3 solutions:

    x₁ = u₁ + v₁

    x₂ = u₂ + v₂

    x₃ = u₃ + v₃


    Pour trouver les 3 racines cubiques d'un nombre complexe :

    Z = a + ib ← ça, c'est un nombre complexe

    M = √(a² + b²) ← ça, c'est le module du nombre complexe

    tan(α) = b/a → vous en déduisez : α ← ça, c'est l'argument du nombre complexe


    Le module de la racine cubique, ce sera : m = M^(1/3)

    L'argument de la première racine cubique, ce sera : β₁ = α/3

    …et pour l'argument de la seconde racine, vous avez : β₂ = (α/3) + (2π/3)

    …et pour l'argument de la troisième racine, vous avez : β₃ = (α/3) + (2π/3) + (2π/3)

    Vous devez donc obtenir les 3 racines cubiques de Z suivantes : :

    z₁ = m.[cos(β₁) + i.sin(β₁)]

    z₂ = m.[cos(β₂) + i.sin(β₂)]

    z₃ = m.[cos(β₃ + i.sin(β₃)]


    Dans votre cas, vous tiendrez ce même raisonnement pour obtenir u₁, u₂, u₃ à partir de U et v₁, v₂, v₃ à partir de V.


    …et si vos calculs sont justes, vous deviez trouver :

    x₁ ≈ - 2,2143

    x₂ ≈ 0,53919

    x₃ ≈ 1,6751
    4 réponses · Il y a 2 mois
  • Combien de décimètres cubes dans une stère ?

    12 réponses · Il y a 2 mois
  • Les cuves inox sont détartrée comment?

    6 réponses · Il y a 2 mois