• Pourquoi la mer est salé?

    Merci pour vos réponses :))
    Merci pour vos réponses :))
    10 réponses · Il y a 4 semaines
  • Une éolienne offshore de 3 MW peut contenir jusqu’à 600 kilos de néodyme : C'est pas gênant, ça?

    Meilleure réponse : J'ajoute à ce qui a été dit que tout ça n'a rien de spécifique aux éoliennes offshore. Le fait qu'elle soit offshore ne consomme pas plus de néodyme. Le fait qu'elle soit une éolienne non plus. C'est juste le fait que ce soit une machine qui tourne pour produire de l'électricité. Ou une... afficher plus
    Meilleure réponse : J'ajoute à ce qui a été dit que tout ça n'a rien de spécifique aux éoliennes offshore.

    Le fait qu'elle soit offshore ne consomme pas plus de néodyme.
    Le fait qu'elle soit une éolienne non plus.

    C'est juste le fait que ce soit une machine qui tourne pour produire de l'électricité.
    Ou une machine qui tourne tout court, d'ailleurs (que ce soit le vent qui la fasse tourner pour faire de l'électricité ; ou l'électricité qui la fasse tourner pour faire du vent, c'est le même problème)

    Ce à quoi vous faites allusion n'est qu'un choix technologique : utiliser des moteurs à aimant permanent ou non. Tout machine tournante (productrice ou consommatrice d'électricité) doit faire ce choix.

    Il se trouve que pas mal d'éoliennes offshore (mais pas toutes), et, de façon générale, pas mal de nouvelles machines, utilisent des aimants permanents. Parce que c'est pratique, ça rend la conception de l'électronique de puissance un peu plus simple. Et puis, c'est moins cher qu'avant, avec ces néodyme justement (on se plaint qu'ils sont chers et rares ; mais le marché en est quand même innondé, pour l'instant)

    Rien n'empêcherait d'utiliser également des moteurs à aimant permanent pour une centrale nucléaire ou hydroélectrique (pour le nucléaire, j'ai pas connaissance qu'il en existe des exemples concrets ; pour l'hydroélectrique, si, je sais qu'il y en a ; je ne sais pas dans quelle proportion).

    Rien n'empêche de ne pas en utiliser pour l'éolien. En Allemagne c'est plus de 50% des éoliennes qui n'en utilisent pas.



    Donc, non, ce n'est pas gênant pour l'éolien offshore. C'est un truc qu'on lit souvent, mais il est totalement faux de dire que l'éolien (sur certains sites), ou plus spécifiquement l'éolien offshore, ou au contraire moins spécifiquement, les énergies renouvelables (on trouve cela aussi) serait contre-productif écologiquement à cause de leur besoin en néodyme.

    Ils n'en ont ni plus ni moins besoin que les technos moins écologiques. Les gens qui propagent cette idée laissent entendre qu'il y a un choix à faire entre "brûler du pétrole ou de l'uranium mais ne pas polluer la terre" et "éviter le CO2 et la radioactivité, mais au prix d'une pollution des sols".
    C'est totalement faux, à 100% faux. Il n'y a strictement pas de telle alternative. Il existe deux choix, totalement indépendants. Un, en effet, entre "utiliser des aimants pour ma machine tournante, pour qu'elle soit plus rentable énergétiquement et économiquement, mais polluer les sols" et "ne pas polluer les sols, mais faire des machines au rendement inférieur"
    Et un autre choix sans rapport entre "faire tourner ma machine tournante avec du pétrole et de l'uranium" et "la faire tourner avec du vent".

    Il n'y a pas le moindre rapport, entre ces deux choix.

    Tout au plus une corrélation de facto, parce que les machines qui fonctionnent sans pétroles et uranium sont plutôt récentes (l'invention n'est pas récente ; mais on en fabrique plus aujourd'hui qu'hier) alors que celles qui fonctionnes à l'uranium ou au pétrole sont plutôt anciennes ; et que les moteurs à aimant permanents, c'est la mode dans ce milieu là.

    (Il y a des tas d'avantages aux aimants permanents, y compris sur le plan écologique. J'ai déjà cité le rendement. C'est évident que si on produit plus, on remplace plus d'énergie thermique. Ils sont aussi plus légers. Ce qui rend plus facile la construction de petites machines. Et ils n'ont pas de pièces d'usures - pas besoin d'amener de l'électricité dans le rotor, ce qui est, vous l'imaginez bien, pas si facile ; on le fait en général avec des balais, qui s'usent et doivent être régulièrement remplacés.
    Et une fois extrait, le néodyme est 100% réutilisable.
    Je ne dis pas que c'est donc bien. Je ne nie pas que c'est un problème. Perso, quand je consultais sur le sujet, j'ai toujours défendu les machines asynchrones, avec une bonne électronique associée. Je dis juste que c'est pas seulement pour le plaisir de polluer que des gens choisissent les aimants permanents. Certains le font même pour des raisons écologiques. Mais, encore une fois, c'est sans rapport avec la source de l'énergie)
    10 réponses · Il y a 1 mois
  • Des panneaux solaires en pleine mer sur un hectare, est ce que c'est techniquement possible?

    Meilleure réponse : C'est bien plus intéressant de valoriser les espaces que sont les iiiiimmenses parking des temples de la sur-con-soma-tion et les autoroutes : des KILOMÈTRES CARRÉS doublement stériles puisque non productifs et construits d'abord en stérilisant la terre agricole (retrait de la couche arable). La... afficher plus
    Meilleure réponse : C'est bien plus intéressant de valoriser les espaces que sont les iiiiimmenses parking des temples de la sur-con-soma-tion et les autoroutes : des KILOMÈTRES CARRÉS doublement stériles puisque non productifs et construits d'abord en stérilisant la terre agricole (retrait de la couche arable).

    La consommation française correspond en gros à un carré de 50 km de côté (de mémoire) soit une portion de département. En tenant compte de l'angle, des nuages, de la nuit, du rendement, etc. c'est évidemment plus qu'il faudrait pour ne faire que du solaire (cf. réponse de oyubir qui me paraît minorer cette solution).

    Peu importe : tu sais certainement que tous les 7 ans (hé oui, il y a des chose qui diminue, hier c'était tous les 10 ans) un département est artificialisé.

    Donc voilà, on prend une grande partie de ce qui a été artificialisé ces 30 dernières années donc tous les centres commerciaux construits en périphérie sur des terres nourricières et les autoroutes et voies rapides, et on les COUVRE de panneaux photovoltaïques (ce qui coûtera bien moins cher que de les CONSTRUIRE EN panneaux PV Colas sur lesquels des semi-remorques peuvent rouler) et on a résolu l'essentiel de la transition énergétique française (en tenant compte de l'obligatoire décroissance énergétique).

    En plus on met les voitures à l'ombre ce qui réduira l'utilisation des clim donc de la consommation d'énergie, et les microclimats consécutifs au chauffage de l'asphalte !


    Mince alors, une nouvelle PENSÉE SIMPLISTE SANS COMPLEXITÉ MACRONIENNE !
    6 réponses · Il y a 1 mois
  • Pourquoi il n'y a toujours pas de ville sous marine ?

    Meilleure réponse : pour ne pas souiller encore plus les océans.....et j'imagines deja le coût exorbitant d'un tel projet
    et puis faut pas etre claustrophobe pour vivre sous une choche a fromage lol
    Meilleure réponse : pour ne pas souiller encore plus les océans.....et j'imagines deja le coût exorbitant d'un tel projet
    et puis faut pas etre claustrophobe pour vivre sous une choche a fromage lol
    5 réponses · Il y a 1 mois
  • Question pour les scientifiques?

    Bonjour, je me pose souvent la question s'il serait possible que la Terre bouge, si tous les humains se regroupent au sommet de celle-ci ? Merci J'attends vos explications. Bonne soirée
    Bonjour, je me pose souvent la question s'il serait possible que la Terre bouge, si tous les humains se regroupent au sommet de celle-ci ? Merci J'attends vos explications. Bonne soirée
    7 réponses · Il y a 2 mois
  • L'humain pense t il qu'un jour Dame Nature va se réveiller , mais il sera trop tard?

    L'humain pense t il qu'un jour Dame Nature va se réveiller , mais il sera trop tard?

    Meilleure réponse : Penser suffit-il? Il faut avoir la peur au ventre, ou à défaut, avoir beaucoup d'amour pour les autres et en particulier pour nos enfants et nos petits enfants. Prenons un exemple d'action individuelle que nous pourrions avoir si nous entrions dans davantage de conscience et aussi de sens pratique, pour... afficher plus
    Meilleure réponse : Penser suffit-il?

    Il faut avoir la peur au ventre, ou à défaut, avoir beaucoup d'amour pour les autres et en particulier pour nos enfants et nos petits enfants. Prenons un exemple d'action individuelle que nous pourrions avoir si nous entrions dans davantage de conscience et aussi de sens pratique, pour que Dame Nature nous soit plus favorable :

    Savez-vous quelle est l'empreinte Carbone du PQ dans le monde ?
    C'est 200 000 arbres engloutis par JOUR, tout ça pour avoir en sortie de WC un derrière douteux (ben oui, à sec, c'est pas top, le nettoyage au terminus). Que faire ?

    Et bien, lancez-vous : Arrêtez le PQ !

    https://www.youtube.com/watch?v=SKO-YIbO...

    ----------------------
    Je m'insurge particulièrement contre ces dames qui n'hésitent pas à enrouler copieusement du papier-cul autour de leur main, tout ça pour une malheureuse gougoutte restée accrochée en fin d'évacuation. Alors, faites comme une bonne partie de l'humanité : Lavez vous les fesses, le trou de balle et l'éventuel trou voisin sans papier, seulement à l'eau. C'est 60 millions d'arbres que nous sauverons ainsi par an.

    .
    4 réponses · Il y a 2 mois
  • La terrer va t'elle s'en sortir grace a l'helium?

    Meilleure réponse : tu me fais vachement peur là
    Meilleure réponse : tu me fais vachement peur là
    4 réponses · Il y a 4 mois
  • Quel est la plus longue distance parcourrable?

    8 réponses · Il y a 6 mois
  • Pi = 3,1416, le génépi lui est-il supérieur?

    Meilleure réponse : 3,1416 litres de Génépi sera toujours supérieur à 3,1416 litres de Pi"quette"...
    Meilleure réponse : 3,1416 litres de Génépi sera toujours supérieur à 3,1416 litres de Pi"quette"...
    6 réponses · Il y a 8 mois
  • Peut on casser un diamant avec un marteau?

    Meilleure réponse : la règle est que plus un matériau est dur, plus il est cassant, par exemple, le plomb qui est très mou n'est absolument pas cassant, il va absorber l'énergie d'un coup en se déformant, par contre ton diamant lui qui est très dure donc presque pas déformable lui ne pourra pas absorber l'énergie... afficher plus
    Meilleure réponse : la règle est que plus un matériau est dur, plus il est cassant, par exemple, le plomb qui est très mou n'est absolument pas cassant, il va absorber l'énergie d'un coup en se déformant, par contre ton diamant lui qui est très dure donc presque pas déformable lui ne pourra pas absorber l'énergie d'un choc violent et il se brisera, c'est d'autant vrais que sa structure atomique lui confère un plan de clivage parfait, et si ton coup est bien aligné dans ce plan, tu peu même le couper en deux très facilement avec un couteau de lapidaire...
    13 réponses · Il y a 8 mois
  • Si tectonique il y a ;verrait on des continents (surchargés) sinon couler ou sombrer s''engloutir'(Atlantide-Mémoir... d'un continent disparu?

    Si tectonique il y a ;verrait on des continents (surchargés) sinon couler ou sombrer s''engloutir'(Atlantide-Mémoir... d'un continent disparu?

    Meilleure réponse : Tectonique il y a... Les continents "flottent" sur la lithosphère (la couche supérieure du manteau terrestre). Mais ils peuvent s'enfoncer sous l'effet d'une surcharge comme une calotte glaciaire de plusieurs kilomètres d'épaisseur (ce n'est pas du fait d'une surpopulation, faut... afficher plus
    Meilleure réponse : Tectonique il y a...
    Les continents "flottent" sur la lithosphère (la couche supérieure du manteau terrestre).
    Mais ils peuvent s'enfoncer sous l'effet d'une surcharge comme une calotte glaciaire de plusieurs kilomètres d'épaisseur (ce n'est pas du fait d'une surpopulation, faut pas pousser, l'ile de Lampeduza n'a pas coulé à cause des migrants qui y débarquent en provenance de Lybie :o).
    Par exemple, la réduction de la calotte glaciaire du Groenland et sa disparition sur le bouclier canadien et la Scandinavie les ont fait (grâce à Archimède) remonter de plusieurs centaines de mètres au cours et à la suite de la sortie de la dernière ère glaciaire (remonté d'environ 800 m suite à la fonte de 3 km d'épaisseur de glace).
    Calcul à la fin de cet article :
    http://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de...

    Ce mouvement n'est pas encore terminé 10 000 ans après. La croûte terrestre est un peu élastique, mais très "visqueuse" et ce rebond, bien que rapide à l'échelle géologique peu nous paraitre lent. certaines régions montent encore d'un mètre par siècle...

    On peut dire que des continents "s'engloutissent" par subduction lorsque deux plaques se télescopent (toujours lentement). L'une "plonge" tandis que l'autre se soulève et forme une chaine de montagne (les Andes, par exemple)
    Mais l'Atlantide n'a sans doute pas grand chose à voir avec ce phénomène. L'hypothèse souvent admise est qu'il s'agit de l'ile de Santorin, qui était beaucoup plus grande avant une éruption volcanique. La légende de l'antiquité grecque a fait de cette île un continent...

    .
    4 réponses · Il y a 11 mois
  • Bonjour, Combien de temps sont conservés documents, photos et vidéos dans Google Drive ? Merci?

    Meilleure réponse : autant de temps que google existera
    Meilleure réponse : autant de temps que google existera
    6 réponses · Il y a 11 mois
  • Les roches énergétiques?

    7 réponses · Il y a 1 année
  • Qu'elle est le lien entre les grandes marrées et le cycle des mois draconitiques qui durent tous deux 18.6 ans? si il en existe un...?

    Meilleure réponse : 1. ...s'il ( pas si il ) 2. marées ...( 1 seul R ) 3. un mois ...quel qu'il soit ne dure QUE une 30taine de jours ...jamais 18,6 ans moins on a de culture plus il faut l'étaler ... ... un coefficient de 118 n’a pas les mêmes effets à Dunkerque, Saint-Malo ou La Rochelle : il faut prendre aussi en... afficher plus
    Meilleure réponse : 1. ...s'il ( pas si il )
    2. marées ...( 1 seul R )
    3. un mois ...quel qu'il soit ne dure QUE une 30taine de jours ...jamais 18,6 ans

    moins on a de culture plus il faut l'étaler ...
    ...
    un coefficient de 118 n’a pas les mêmes effets à Dunkerque, Saint-Malo ou La Rochelle : il faut prendre aussi en compte la topographie des lieux. Ainsi, pour un coefficient de marée identique, le marnage peut passer du simple au double : 6,5 mètres pour Dunkerque et La Rochelle, presque 14 mètres pour la baie du Mont-Saint-Michel ! Soit la taille d’un immeuble de 4 étages !

    c'est plus compliqué que cela pourrait paraître .
    donc à prendre avec des pincettes
    comme toute "connaissance" scientifique
    ...
    un mois draconitique dure 1 mois ...comme son nom l'indique...
    ...

    Un mois draconitique vaut en moyenne 27,212 221 jours.

    Le nombre de mois draconitiques excède d'une unité celui des mois sidéraux au bout de 6 793,5 jours, soit 18,6 ans, ce qui correspond au temps mis par les nœuds lunaires pour effectuer une révolution complète sur le plan de l'écliptique.
    donc, vous confondez et dites n'importe quoi !
    après, on se demande pourquoi le savoir recule ...

    @guernica ..NON...la Terre n'est pas formée d'eau à 80 % ( tu dois confondre avec la surface des océans )
    - l'élément "eau" n'a rien à voir avec les marées
    c'est la masse qui est en jeu
    rappel : la croûte terrestre a une marée de quelque 30 cm à Paris ...
    ...
    le gogol de service affirme que la marée = influence de la Lune ( accessoirement du Soleil) sur l'eau des océans...(ok)
    et d'affirmer....nous sommes constitués de 75% d'eau...donc...la Lune a une influence sur nous..
    NON pas " donc " ...puisque c'est la masse qui entre en jeu...pas l'élément eau

    sécu effe dé ?
    6 réponses · Il y a 1 année
  • Carbonatation des basaltes : L'Islande le fait, quand s'y met-on en Auvergne?

    Meilleure réponse : Mouais, je suis dubitatif à chaque fois qu'on parle de séquestration de dioxyde de carbone dans la roche ; ça consomme énormément de compresser du gaz alors que si on avait un liquide, on pourrait pour la même énergie de compression, placer des volume bien plus important. Cette séquestration a l'avantage... afficher plus
    Meilleure réponse : Mouais, je suis dubitatif à chaque fois qu'on parle de séquestration de dioxyde de carbone dans la roche ; ça consomme énormément de compresser du gaz alors que si on avait un liquide, on pourrait pour la même énergie de compression, placer des volume bien plus important.

    Cette séquestration a l'avantage d'exister et de participer à la résolution d'un problème, et la méthode ici permet peut-être d'assurer une conservation dans le sol plus longuement en transformant et fixant ce CO2.

    Mais personnellement je rêve plutôt d'une production de masse d'algues pétrolifères dont l'excédentaire non utilisé à remplacer tous les hydrocarbures fossiles serait réinjecté dans les puits de pétrole.
    À la condition bien sûr que cela ne vide pas d'autres ressources comme l'eau douce déjà bien exploitée et raréfiée, ou d'autres éléments utiles ou rares (minéraux, oligo-éléments, …).


    PS : après avoir vu le sujet, il faut qu'ils percent plus profond et chaud et dans quelques années il n'auront plus qu'à creuser pour trouver une mine de … diamants ! :)
    4 réponses · Il y a 1 année
  • L'ozone "végétal (naturel) dégagé par les sapins est différent de l'ozone chimique(artificiel)?

    L'ozone "végétal (naturel) dégagé par les sapins est différent de l'ozone chimique(artificiel)?

    Meilleure réponse : Il n'existe qu'une molécule d'ozone, quel que soit son mode de production. L'air des pinèdes est vivifiant parce que la photosynthèse y produit, le jour, du dioxygène et non de l'ozone, et des aromes de résine. L'ozone est un puissant oxydant, ce qui justifie son usage comme désinfectant des... afficher plus
    Meilleure réponse : Il n'existe qu'une molécule d'ozone, quel que soit son mode de production.
    L'air des pinèdes est vivifiant parce que la photosynthèse y produit, le jour, du dioxygène et non de l'ozone, et des aromes de résine.
    L'ozone est un puissant oxydant, ce qui justifie son usage comme désinfectant des bâtiments, mais cela suppose l'évacuation préalable des usagers.
    Car en tant qu'oxydant, il agresse les tissus pulmonaires, ce qui peut poser de sérieux problèmes aux asthmatiques par exemple.
    L'ozone en basse atmosphère est donc un polluant.
    Le "bon" ozone est celui des couches supérieures de l'atmosphère, car c'est lui qui nous protège principalement des rayonnements ultra-violets de haute énergie, cancérogènes notoires.
    7 réponses · Il y a 1 année