• Dites-moi comment est votre jardin, je vous dirai qui vous êtes ?

    Meilleure réponse : mon jardin ressemble a ça! je vis au milieu de chènes centenaires,ils sont splendides! du coté entrée des oliviers, des haies de photinyas,des rosiers contre un mur plein cagnia,(soleil!) des cosmos! je dois dire que ses fleurs poussent tres bien ds un sol calcaire! des lauriers,des lavandes! j'aime ce... afficher plus
    Meilleure réponse : mon jardin ressemble a ça! je vis au milieu de chènes centenaires,ils sont splendides! du coté entrée des oliviers, des haies de photinyas,des rosiers contre un mur plein cagnia,(soleil!) des cosmos! je dois dire que ses fleurs poussent tres bien ds un sol calcaire! des lauriers,des lavandes! j'aime ce jardin car il est fou comme moi!
    17 réponses · Il y a 2 jours
  • Résignation, renoncement: quelles différences?

    Merci pour vos commentaires.
    Merci pour vos commentaires.
    5 réponses · Il y a 1 jour
  • Pourquoi quand un collègue est promu manager il s'abrutit soudainement et change complètement sa façon de faire?

    J'ai vu plus d'une personne changer complètement du jour au lendemain en devenant manager. Avant ils étaient rigolo, à l'écoute, sociable. Tout d'un coup sont devenus durs, loins, limite parano. J'ai été manager plusieurs fois mais je ne crois pas avoir eu une telle transformation.
    J'ai vu plus d'une personne changer complètement du jour au lendemain en devenant manager. Avant ils étaient rigolo, à l'écoute, sociable. Tout d'un coup sont devenus durs, loins, limite parano. J'ai été manager plusieurs fois mais je ne crois pas avoir eu une telle transformation.
    9 réponses · Il y a 3 jours
  • L'humanité est-elle supérieure à l'intelligence ?

    Meilleure réponse : peut être y a-t-il une intelligence supérieure à l'humanité et qui préfère se taire devant notre peu d'intelligence
    Meilleure réponse : peut être y a-t-il une intelligence supérieure à l'humanité et qui préfère se taire devant notre peu d'intelligence
    5 réponses · Il y a 3 jours
  • Je suis un anxieux social?

    Je n'arrive jamais a gerer mes relations avec les autres, je me vois diminue de repect et depourvu de dignite pour que je puisse imposer mon simple avis. Quand je rencontre quelqu'un je ressens de l'inconfort méme avec les simples amis, je ressens de l'ambarras comme si je rencontrai un directeur ou... afficher plus
    Je n'arrive jamais a gerer mes relations avec les autres, je me vois diminue de repect et depourvu de dignite pour que je puisse imposer mon simple avis. Quand je rencontre quelqu'un je ressens de l'inconfort méme avec les simples amis, je ressens de l'ambarras comme si je rencontrai un directeur ou quelqu'un qu'on doit beaucoup de respect..je dois faire attention a ce que je dis et a ce que je pense, un sors de trac me prend et je n'arrive pas a respirer .. je tremble souvent.. je suis tres timide et je considere les gens plus haut que moi.
    7 réponses · Il y a 13 heures
  • Comment réagir face à des personnes de mauvaise foi et ne pas se laisser avoir ni culpabiliser?

    Meilleure réponse : On attire ces personnes jusqu'on apprend la leçon. Il faut se faire confiance et avoir le sens de la justesse fortement, bien ancré. Être ferme dans sa verticalité, sans avoir rendre compte à personne. Être juste premièrement avec toi même, et puis en reflet avec les autres. Si on n'offense pas - ni... afficher plus
    Meilleure réponse : On attire ces personnes jusqu'on apprend la leçon.
    Il faut se faire confiance et avoir le sens de la justesse fortement, bien ancré. Être ferme dans sa verticalité, sans avoir rendre compte à personne. Être juste premièrement avec toi même, et puis en reflet avec les autres.
    Si on n'offense pas - ni subtilement, ou sans se rendre compte -et on est correctes avec soi et les autres, on n'est pas mis devant ce genre de personne.
    La bonté peut être une autre facette de la personnalité, si elle n'est pas ancrée dans la justesse. Être bon oui, mais juste en pensées et gestes jusqu'à l'os.
    Tu peux commencer par te donner un plus de temps avant de réagir. Après appris ça, tout devient plus légère. Et dégager les propres tensions -pas devant les offenseurs, mais chez soi, - éventuellement devant le miroir, faire comme les enfants quand ils n'aiment pas ce qu'on leur donne et on leur fait.
    15 réponses · Il y a 6 jours
  • De par sa complexité, la douance peut-elle être considérée comme un atout?

    Meilleure réponse : Eh bien je trouve la douance comme une chose merveilleuse, quand on a compris que l'on a cette spécificité. Outre les capacités de voir bien au-delà de son nez, outre cette capacité à pousser une réflexion sans avoir à se donner du mal, le regard d'autrui, celui des personnes "standard" en dit... afficher plus
    Meilleure réponse : Eh bien je trouve la douance comme une chose merveilleuse, quand on a compris que l'on a cette spécificité.
    Outre les capacités de voir bien au-delà de son nez, outre cette capacité à pousser une réflexion sans avoir à se donner du mal, le regard d'autrui, celui des personnes "standard" en dit très long sur la manière dont eux, vous perçoivent. Et si effectivement la personne ne se rend pas compte de votre particularité (celle de votre zébrounet), c'est que quelque part, sur un plan relationnel, elle n'en vaut pas la peine pour votre zébrounet.
    Hein? Quoi? Comment? Vous dites? Ah mais que nenni! Vous (ou votre zebrounet) n'a ni à s'excuser, ni à se justifier, quant à sa zébritude auprès du regard de la société et ce, encore moins dans une société qui ne cautionne que la médiocrité. Est-ce que par exemple les personnes à mobilité réduite doivent s'excuser de leur spécificité au regard de la société? Non. Alors pourquoi est-ce que les zèbres auraient à le faire? C'est à la société (et à son regard qu'elle porte sur les zèbres), aux gens de tenir compte de telles spécificités aussi invisibles. Et c'est là que vous vous ferez une idée de la capacité chez certains qui rentrent dans les standards, dans la norme, à aller au-delà de l'apparence...
    Et alors? Et alors? On en parle de plus en plus, des zèbres. Il serait peut-être temps que les gens normales mettent leurs connaisances en pratique, dans la réalité et ne pas se contenter de laisser parler leur émotionnel, le temps d'une émission sur ce sujet. Non?

    Et puis, la douance, la zébritude? Où est le mal à cela? Hein? A mon âge, je n'ai pas honte de continuer à passer des examens de langues au point où à chaque examen, je suis presque systématiquement entouré de gens qui pourraient presqu'être mes enfants. Dans quelques mois, je dois présenter un examen de coréen (appelé TOPIK). Et alors? Et alors? Il aurait fallu que je fasse quoi? Que je sois à regarder les émissions à deux balles qui n'appellent aucune réflexion? A ce compte-là, j'éprouve une certaine plénitude à regarder les chiffres et les lettres. Non? N'est-ce pas plus intéressant que d'être à boire une bouteille d'alcool et à lire "Gala" ou "Closer" ou je ne sais quoi d'autre, comme connerie???
    Et quoi de plus génial que d'accompagner des élèves dans leurs activités qui n'ont pas de rapport avec ma matière? Non seulement, ils aiment qu'on s'intéresse à eux, mais en plus je découvre autre chose que ce que je fais dans ma matière et là, on en ressort gagnant-gagnant...
    Le regard de mes collègues? Et alors? Il est où, le problème? Entre passer leur temps à parler de didactique qui me sort par les narines parfois, entre passer le temps à critiquer tel ou tel élève ET passer mon temps à découvrir avec eux autre chose, tout en sortant de ma routine, désolé, mais mon choix est vite fait...

    Douance rime souvent avec arborescence; cette même arborescence dont les branches se déploient à toute vitesse et que vous ne pouvez maîtriser, rien qu'à l'évocation d'une idée, d'une notion et qui en amène d'autres.
    Aussi, vous parlez de complexité, mais complexité rime avec possibilitéS: toutes plus nombreuses comme ces branches qui se déploient au fur et à mesure que ces idées viennent à l'esprit.

    Hein? Quoi? Des envies de suicide parce que je suis en décalage avec la société? Bah il faudrait peut-être déjà que ça m'effleure l'esprit, non? Désolé, mais j'ai sûrement autre chose à foutre que de penser à des choses comme ça, à cause du regard culpabilisant de cette société-là...Non, il n'y a rien à jouer à Don Quichotte
    ____________
    PS: euh, je suis en train de préparer un voyage en Inde. C'est dire à quel point, le suicide m'effleure, parce que je fonctionne autrement, loin des standards!!! Ma foi, si vous et votre zebrounet avez envie de m'accompagner...
    5 réponses · Il y a 3 jours
  • J'ai trop la haine?

    Meilleure réponse : la haine n'apporte rien et se retourne meme contre toi , cela fatigue bcp le corps et l'esprit et acidifie ton organisme qui est ensuite cause de cancer, quand tu rentre chez toi prend de tisanes trés calmante et bien infusé avant repas ou fait toi dans une bassine un bain de pied a l'eau trés froide de... afficher plus
    Meilleure réponse : la haine n'apporte rien et se retourne meme contre toi , cela fatigue bcp le corps et l'esprit et acidifie ton organisme qui est ensuite cause de cancer, quand tu rentre chez toi prend de tisanes trés calmante et bien infusé avant repas ou fait toi dans une bassine un bain de pied a l'eau trés froide de 20mn histoire de te mettre k.o de fatigue et plus penser a tous cela, sinon on devrait interdire a des gens comme nous de travailler et nous filer l'allocation handicape, étant donner qu'aujourd'hui la laideur et l'un des pire handicape, alors si tu n'a pas eu le cerveau pour faire de trés grosse études, et si tu fait pas partie d'un de ces groupe solidaire ( manouches, musulmans, africains, juifs) tous le monde t'ignorent et te déteste voir mème tes parents, moi je suis pire que toi, j'ai 38ans et cela fait 5ans que j'ai pas du tous travailler (et encore y'a 5ans on m'avait dit que j'était prit exceptionnellement pour un cdd de 2semaine....) pourtant j'ai un bep et 2 cap, mais comme je n'ai pas d'expérience, ni piston, et que je suis pas beau et gros personne ne veut me prendre, mais bon je ne suis plus motivée a travaillée, je souhaite juste trouver un 10h maximum par semaine, juste par peur qu'a force ces encul.. de politiciens supprime le rsa (déja bientot 65e d'apl en moins) car de tte façon si je n'ai jamais plus a personne avant 38ans, c'est pas maitenant que je vais plaire, et donc a qoui me serviré de bosser si je n'ai aucune vie sociale, amicale, sentimentale, sexuelle

    aprés ceux qui me font la morale est qui sont obliger de picoler pour pas se buter et continuer a bosser dans leur boulot de merde, passer votre chemin

    Dom Juan : non je pense pas qu'il est dépressive vut qu'il envie les gens qui ont des enfants, et n'a meme pas préciser qu'il était alcoolique (moi je n'ai aucune envie de mariage, enfant et même de vie de couple) je suis devenue ou ours renfermé dans sa grotte, qui ne sort que aux heures creuses, lui pas en

    Italique : bep menuiserie pas de boulots sans expérience, ensuite un cap peinture en batiment toujours pas de boulot sans expérience, ensuite un cap plomberie toujours pas de boulots sans expérience

    Horizon: c'est un mensonge j'ai revue des anciens collégue de lycée qui ont continuer et eu des bts menuiserie et qui sont au rsa tous comme moi, les patrons française veulent des étrangers car ils les paytent 2e de l'heure et que ces derniers peuvent travailler 12h par jour et 7/7 c'est ça l'europe le grand remplacement pour le patronnat et l'islam pour tuer le christianisme
    9 réponses · Il y a 2 jours
  • Les femmes dénoncent le porc Weinstein mais pas ses complices passives?

    De nombreuse femmes proches de Weinstein, dont plusieurs célébrités, reconnaissent qu'elle savaient, mais qu'elles se sont tues pour "ne pas nuire à la réussite de leur carrière..." En se taisant,elles lui ont permis de poursuivre ses méfaits sur d'autres. Ce qui tient de la complicité passive
    De nombreuse femmes proches de Weinstein, dont plusieurs célébrités, reconnaissent qu'elle savaient, mais qu'elles se sont tues pour "ne pas nuire à la réussite de leur carrière..." En se taisant,elles lui ont permis de poursuivre ses méfaits sur d'autres. Ce qui tient de la complicité passive
    6 réponses · Il y a 2 jours
  • Dites-moi, me confirmez-vous que l'une des caractéristiques (ou symptômes) de la phobie scolaire se traduit par le fait que l'élève ne veut?

    Meilleure réponse : Ce qui provoque avant tout la phobie scolaire, c'est le fait que l'élève sera confronté à une voire des situations qu'il ne supporte plus, dont il a peur et qu'il veut donc éviter. De ce fait, il lui est difficile de se plaire complètement dans cette école. Les raisons de la phobie scolaire... afficher plus
    Meilleure réponse : Ce qui provoque avant tout la phobie scolaire, c'est le fait que l'élève sera confronté à une voire des situations qu'il ne supporte plus, dont il a peur et qu'il veut donc éviter. De ce fait, il lui est difficile de se plaire complètement dans cette école.

    Les raisons de la phobie scolaire s'avèrent différentes selon l'élève.

    Toujours est-il que la phobie scolaire évoque avant tout une ou des souffrances qu'il est nécessaire d'entendre, de comprendre et de solutionner, pour le bien de l'enfant ou de l'adolescent.

    @Vlad: Votre élève a peut-être peur de l'échec. Les réminiscences de son passé difficile au primaire accentuent cette peur de l'échec, d'autant que les conséquences traumatiques du primaire (la violence de son institutrice) n'ont peut être pas été réglées. Savez-vous, au cours de vos observations concernant le comportement et les attitudes de cet élève, s'il pourrait être hypersensible?

    @@Un doute possible sur le haut potentiel de cet élève?
    4 réponses · Il y a 5 jours
  • La honte : comment ne pas s’enfermer en elle comme dans un terrier ?

    Meilleure réponse : Déjà l'identifier et en connaitre les réelles causes qui sont souvent de ne pas se sentir à la hauteur de ce que l'on attend de nous, gêne d'avoir mal agi ou pas agi ou réagi .d'où la perte d'amour propre et ce sentiment de honte..etc..... et s'y ... afficher plus
    Meilleure réponse : Déjà l'identifier et en connaitre les réelles causes qui sont souvent de ne pas se sentir à la hauteur de ce que l'on attend de nous, gêne d'avoir mal agi ou pas agi ou réagi .d'où la perte d'amour propre et ce sentiment de honte..etc.....
    et s'y 'enfermer ne fera qu'exacerber ce sentiment ..... et accentuera le sentiment de culpabilité et "infériorité" inhérents à la honte

    Ne pas rechercher la perfection personne ne l'est et savoir s'accepter tels que nous sommes .......vulnérables parfois !!
    Cesser de ruminer et de ressasser ce qui est fait est fait!! ça ne résout ni n'arrange rien et revivre ad libitum ce qui a provoqué cette honte ne changera strictement rien
    Peut être avoir un peu d'indulgence envers soi car nous sommes tous faillibles c'est humain
    Réfléchir à son propre comportement aussi face à certaines situations et éviter la réaction "à chaud" qui est parois trop émotionnelle et voire irrationnelle par rapport à la situation en étant moins dans le jugement tranché
    et savoir se défaire et se libérer de l'influence parfois délétère de notre entourage qui véhicule a notre encontre une image négative que l'on finit par croire avérée à force de se l'entendre rabâcher !!

    et puis sans doute........la verbaliser auprès de personnes qui pratiquent l'écoute active ce qu l’allègera et permettra de la "libérer" et de la rendre moins "honteuse" et aidera à se revaloriser et a regagner un peu l'estime de soi que cette honte fait généralement perdre
    5 réponses · Il y a 2 jours
  • Bonsoir cher(e)internautes?

    Meilleure réponse : Il faut s'accepter comme coincé et tout ira bien, il faut s'accepter comme on est sans s'en formaliser, cela plait aux autres.
    Meilleure réponse : Il faut s'accepter comme coincé et tout ira bien, il faut s'accepter comme on est sans s'en formaliser, cela plait aux autres.
    4 réponses · Il y a 1 jour
  • Dites-moi, pourquoi est-ce que l'empathie est tout bonnement en train de devenir incompatible dans nos/notre société/s?

    Meilleure réponse : Je ne sais pas pourquoi, mais il est vrai qu'on disqualifie très souvent un avis sur la base du fait qu'on nous considère non concerné. Comme si la seule réaction valable était la réaction émotionnelle d'une personne concernée alors que justement, il s'agit de la personne la moins à même de traiter... afficher plus
    Meilleure réponse : Je ne sais pas pourquoi, mais il est vrai qu'on disqualifie très souvent un avis sur la base du fait qu'on nous considère non concerné. Comme si la seule réaction valable était la réaction émotionnelle d'une personne concernée alors que justement, il s'agit de la personne la moins à même de traiter la question.
    Je pense que nous sommes dans une société du tout émotionnel où l'empathie mais également la faculté de penser de façon rationnelle et juste sont systématiquement disqualifiées. Il existe une différence cruciale entre justice et vengeance. Le problème est qu'elle est brouillée, elle disparaît même lorsque l'on est concerné par la situation ou lorsque l'on se met en situation d'empathie.
    Au même titre qu'une personne qui n'a pas de problème amoureux ne sera pas écoutée, ayant pourtant un avis sain sur la question, ou une personne sans problème d'argent qui saurait mieux qu'une personne qui en manque que l'argent seul ne fait pas le bonheur.
    On considère que seul l'avis émotionnel d'une personne concernée par une difficulté est valide, ce qui nous fait perdre en sagesse et en recul.
    13 réponses · Il y a 1 semaine
  • Être reserver?

    Meilleure réponse : un psy peut aider, il te faut prendre confiance en toi et le mieux serait de t'accepter comme tu es, ça vaut pas le coup de mourir à cause de ça.
    Meilleure réponse : un psy peut aider, il te faut prendre confiance en toi et le mieux serait de t'accepter comme tu es, ça vaut pas le coup de mourir à cause de ça.
    9 réponses · Il y a 5 jours
  • Vous arrive-t-il d'avoir envie de forcer parfois, de réfléchir plus, d'être stimulé plutôt que de rechercher le divertissement ou le confort?

    Pour ma part c'est même souvent le contraire. J'ai plus souvent envie de réfléchir et forcer que de me divertir - au strict minimum envie de débattre (voire parfois de me battre). (Le débat m'a fait perdre énormément de temps sur internet entre 15 et 18 ans puis 22 et 23 quand je me suis retrouvé dans... afficher plus
    Pour ma part c'est même souvent le contraire. J'ai plus souvent envie de réfléchir et forcer que de me divertir - au strict minimum envie de débattre (voire parfois de me battre). (Le débat m'a fait perdre énormément de temps sur internet entre 15 et 18 ans puis 22 et 23 quand je me suis retrouvé dans une situation pas assez stimulante intellectuellement et physiquement). J'ai beaucoup de mal avec le cinéma, le restaurant, etc (le shopping inutile cher aux femmes et même à de plus en plus d'hommes n'en parlons pas). Pourquoi rester sur place à attendre qu'une chose nous fasse fantasmer? Les seules fois où je l'ai fait, c'était surtout pour ne pas décevoir des amis, ou des membres de la famille qui font ce genre de choses. De même quand des gens me flattent, me disent que j'ai "réussi" ou encore que je suis "beau", je ne supporte pas l'idée de gagner quoique ce soit sur l'apparence ou sur la seule validation d'un diplôme ou d'une ligne de CV ... Je veux être vivant dans le présent, pas être une marchandise qui se vend et s'achète, se collectionne, se fait user et jeter à la déchetterie ...
    6 réponses · Il y a 5 jours