• Que pensez vous de ce que avance André Malraux : "une vie ne vaut rien - mais rien ne vaut la vie"?

    :-:-: Le cœur riant Ta vie c’est ta vie Ne la laisse pas prendre des coups Dans une moite soumission. Guette. Il y a des issues. Il y a une lumière quelque part. Ce n’est peut-être pas beaucoup de lumière Mais elle brise les ténèbres. Guette. Les dieux t’offriront des chances. Connais-les. Prends-les. Tu ne... afficher plus
    :-:-: Le cœur riant Ta vie c’est ta vie Ne la laisse pas prendre des coups Dans une moite soumission. Guette. Il y a des issues. Il y a une lumière quelque part. Ce n’est peut-être pas beaucoup de lumière Mais elle brise les ténèbres. Guette. Les dieux t’offriront des chances. Connais-les. Prends-les. Tu ne peux pas battre la mort Mais tu peux battre la mort en vie, parfois. Et plus tu apprendras à le faire, Plus il y aura de lumière. Ta vie c’est ta vie. Sache-le pendant qu’elle t’appartient. Tu es merveilleux Les dieux attendent de se réjouir en toi. Charles Bukowski (1920-1994) https://www.youtube.com/watch?v=0r159-Qh... passez un agréable week end
    20 réponses · Poésie · Il y a 2 jours
  • Quand on pose une question dans "futilités", on prend quel risque ?

    Meilleure réponse : 1- de recevoir des réponses futiles à des sujets sérieux/sensibles 2- de recevoir des réponses très sérieuses à des questions futiles. C'est ce qui m'y attire, ça me permet de relativiser un peu (je suis de nature sérieuse). Les autres désagréments (exclusions, blocages, gamineries, etc. je pense... afficher plus
    Meilleure réponse : 1- de recevoir des réponses futiles à des sujets sérieux/sensibles
    2- de recevoir des réponses très sérieuses à des questions futiles.

    C'est ce qui m'y attire, ça me permet de relativiser un peu (je suis de nature sérieuse).

    Les autres désagréments (exclusions, blocages, gamineries, etc. je pense qu'il y en a dans chaque rubrique à fort taux de fréquentation (remarque ce sont souvent les mêmes qui fréquentent certaines rubriques).
    14 réponses · Philosophie · Il y a 10 heures
  • Vivre en légume : manger, boire et dormir, est-ce une vie ?

    Meilleure réponse : tu parles pour qui ? une personne âgée ? un accidenté de la vie ? des gens qui n'arrivent pas à sortir de la routine ? ce n'est certes pas une vie telle que les gens en pleine forme l'entendent, mais ça reste une vie. Pour certains à tout moment, le feu et l'envie de la vie active peut reprendre,... afficher plus
    Meilleure réponse : tu parles pour qui ? une personne âgée ? un accidenté de la vie ? des gens qui n'arrivent pas à sortir de la routine ?

    ce n'est certes pas une vie telle que les gens en pleine forme l'entendent, mais ça reste une vie. Pour certains à tout moment, le feu et l'envie de la vie active peut reprendre, pour les handicapés il reste aussi la pensée, l'imagination, et d'autres domaines à faire vivre ..
    aucun scientifique n'est capable de dire la réalité de conscience des gens qui vivent comme ça ...
    même un comateux.
    même un Ezheilmer ..

    donc, ce peut être une autre forme de vie, qui va privilégier la vie psychique sur celle du corps pour certains, ou qui sera contentante pour d'autres.

    Si tu parles des gens qui te semblent vivre au quotidien comme ça , ma foi ils n'ont peut être pas les outils pour vivre autrement ? et alors ?

    rappelle toi toujours " heureux les simples d'esprits, le royaume des cieux leur appartient" simples d'esprit à entendre comme non pas " demeurés" mais ceux qui pensent droit, dans la simplicité, le bon sens ..
    on peut penser que ces gens là en font partie ?

    pourquoi aller se masturber la cervelle comme les pseudos intellectuels qui imposent leurs pensées souvent tordues, et embarrassent le psychisme des gens pour des choses " simples" sommes toute .. ?

    Nous sommes des animaux comme les autres, et si adam et êve furent chassés du paradis, c'est pour avoir mordu la pomme de la connaissance. Hé oui .

    peut être que le paradis c'est de vivre comme un légume après tout ...;0)
    19 réponses · Philosophie · Il y a 2 jours
  • Contempler la mer est bouleversant, pourquoi ?

    11 réponses · Philosophie · Il y a 8 heures
  • Que pensez-vous de cette phrase attribuée à Malraux ?

    Meilleure réponse : Il y a deux façons de comprendre cette affirmation , la première elle satisfait les dogmes qui se voient propulsés comme décideurs intronisés par Dieu comme lieutenants sur la postérité de l'humanité , la deuxième offre plus de liberté dont celle qui consiste à tourner définitivement la page de la dépendance .
    Meilleure réponse : Il y a deux façons de comprendre cette affirmation , la première elle satisfait les dogmes qui se voient propulsés comme décideurs intronisés par Dieu comme lieutenants sur la postérité de l'humanité , la deuxième offre plus de liberté dont celle qui consiste à tourner définitivement la page de la dépendance .
    16 réponses · Philosophie · Il y a 2 jours
  • La radicalisation : c'est s'estimer plus que l'autre malgré que personne t'apprécie?

    par exemple : personne estime la conne-moralistique, moi j'estime la conne-moralistique vaut plus que les théories morales supportées par cet autre... moi je souffre de la conne-moralistique-isme????
    par exemple : personne estime la conne-moralistique, moi j'estime la conne-moralistique vaut plus que les théories morales supportées par cet autre... moi je souffre de la conne-moralistique-isme????
    6 réponses · Philosophie · Il y a 14 heures
  • En poésie, a-t-on le droit d'écrire, "je me souviens quelque chose"?

    par exemple, "je me souviens le soleil sur cette plage"
    par exemple, "je me souviens le soleil sur cette plage"
    10 réponses · Poésie · Il y a 1 jour
  • Bon je me lance, voilà mon poème :?

    T'en souviens-tu ? T'en souviens-tu ? la plage où se mourait l'écume ... Le sable et ses rousseurs, l'incendie sur la mer ... Nos peaux tamisant l'or pour s'en faire un costume ... T'en souviens-tu ? l'amour, l'été, Belle-île-en-Mer ... Et nos rires sans fin ondulant sur la... afficher plus
    T'en souviens-tu ? T'en souviens-tu ? la plage où se mourait l'écume ... Le sable et ses rousseurs, l'incendie sur la mer ... Nos peaux tamisant l'or pour s'en faire un costume ... T'en souviens-tu ? l'amour, l'été, Belle-île-en-Mer ... Et nos rires sans fin ondulant sur la dune Avant de s'envoler dans le ciel outremer ... Le soir qui s'approchait camouflé sous la brume Pour poser sur l'estran les douceurs d'un Vermeer ... De nos bonheurs passés, voilà ce qu'il nous reste ! De maigres souvenirs ! Le temps est une peste. Toi qui dors aujourd'hui sous des marbres obtus Qui n'a pour me parler que des photos anciennes Et le triste roulis des pleurs de notre chienne, De ces jours insouciants, dis-moi, t'en souviens-tu ?
    7 réponses · Poésie · Il y a 1 jour
  • Les plantes et nous, même combat pour la vie ?

    La Main Verte J’ai coutume d’entendre que j’ai la main verte, Mais je ne sais à qui en revient le mérite, Les plantes sont loin d’être des objets inertes, Si l’on ne les arrose elles se fanent vite. Sensibles elles tremblent dès qu’on les approche, Elles remuent à l’écoute d’une musique, Elles peuvent... afficher plus
    La Main Verte J’ai coutume d’entendre que j’ai la main verte, Mais je ne sais à qui en revient le mérite, Les plantes sont loin d’être des objets inertes, Si l’on ne les arrose elles se fanent vite. Sensibles elles tremblent dès qu’on les approche, Elles remuent à l’écoute d’une musique, Elles peuvent tenir sans eau, elles s’accrochent A la vie, ce qui les rend tout à fait magiques. Même si elles ne parlent pas, elles aiment, Elles ont hâte de vivre, elles se dépêchent, Elles sont finalement semblables à nous-mêmes, Les plantes et fleurs vivent d’amour et d’eau fraîche. Myosotis https://www.atramenta.net/lire/la-main-v...
    6 réponses · Poésie · Il y a 3 jours
  • Que pensez-vous de cette phrase ?

    Meilleure réponse : "Ils ont maintenant tout à fait monopolisé la vertu,ces faibles, ces malades incurables, point de doute : « nous seuls, nous sommes les bons, les justes, disent-ils, nous seuls, nous sommes les homines bonae voluntatis». Ils vont parmi nous comme des reproches vivants destinés à ... afficher plus
    Meilleure réponse : "Ils ont maintenant tout à fait monopolisé la vertu,ces faibles, ces malades incurables, point de doute : « nous seuls, nous sommes les bons, les justes, disent-ils, nous seuls, nous sommes les homines bonae voluntatis». Ils vont parmi nous comme des reproches vivants destinés à nous avertir [...].
    Parmi eux, on rencontre, en foule, des vindicatifs déguisés en juges qui ont éternellement,comme une bave empoisonnée, le mot « justice » à la bouche "
    (Nietzsche 1985, III, § 14)
    .
    14 réponses · Philosophie · Il y a 3 jours
  • Avons-nous encore le droit d'avoir peur ?

    24 réponses · Philosophie · Il y a 4 jours
  • La conscience peut-elle être mensonge ?

    Sommes-nous absolument certains (es) que la voix de la conscience ne nous induit pas en erreur ? Le libre arbitre nous laisse deux alternatives, il est issu de la conscience, mais c'est notre cerveau qui en élabore les structures. Dans une maladie, elle veut nous rassurer (la conscience), c'est le doute... afficher plus
    Sommes-nous absolument certains (es) que la voix de la conscience ne nous induit pas en erreur ? Le libre arbitre nous laisse deux alternatives, il est issu de la conscience, mais c'est notre cerveau qui en élabore les structures. Dans une maladie, elle veut nous rassurer (la conscience), c'est le doute qui s'installe d'où cette question....
    13 réponses · Philosophie · Il y a 1 jour
  • Peut-on penser un panthéisme sans Dieu ?

    Meilleure réponse : Par définition non. Mais, en supprimant toute transcendance de Dieu, en le rendant complètement immanent à la nature, le panthéisme désacralise la représentation de Dieu (puisque alors même un étron puant en est une expression). Un tel Dieu n'en est en effet plus un au sens où le sentiment religieux... afficher plus
    Meilleure réponse : Par définition non. Mais, en supprimant toute transcendance de Dieu, en le rendant complètement immanent à la nature, le panthéisme désacralise la représentation de Dieu (puisque alors même un étron puant en est une expression).
    Un tel Dieu n'en est en effet plus un au sens où le sentiment religieux traditionnel se le représente. Et, tout résultant de lui nécessairement, il est vain de lui rendre un culte ou de le prier. Ce n'est pas pour rien que Spinoza passa pour un athée, quoiqu'il se soit défendu de cette accusation.
    9 réponses · Philosophie · Il y a 3 jours
  • Peut-on ne vivre que pour sa passion ?

    Et celui qui ne fait que s'adonner à ses passions est-il parfaitement libre ou n'en est-il que le jouet ?
    Et celui qui ne fait que s'adonner à ses passions est-il parfaitement libre ou n'en est-il que le jouet ?
    11 réponses · Philosophie · Il y a 1 jour
  • Sommes nous que des machines biologiques?

    vu que la génétique supplanterait toutes les sciences humaines qui pourraient expliquer L'homme (ex philosophie ,sociologie etc... finalement René Descartes avec son homme machine ne se serait pas beaucoup trompé par contre son erreur aura été de croire en un être créateur à l'origine de tout. Quand... afficher plus
    vu que la génétique supplanterait toutes les sciences humaines qui pourraient expliquer L'homme (ex philosophie ,sociologie etc... finalement René Descartes avec son homme machine ne se serait pas beaucoup trompé par contre son erreur aura été de croire en un être créateur à l'origine de tout. Quand une personne souffre d'une illusion, on appelle cela la folie Quand beaucoup de gens souffrent d'une illusion on appelle cela la religion citation de Richard Dawkins https://wwyoutube.com/watch?v=aTloOBuREz... https://www.youtube.com/watch?v=aTloOBuR...
    14 réponses · Philosophie · Il y a 2 jours
  • L'anthropocentrisme est-il incontestable et incontournable ?

    Le monde animal exerce-t-il un intérêt pour ce qu'il nous ressemble, nous nourrit ou nous sert de compagnons à quatre pattes..., l'Univers ne fascine-t-il que parce qu'il pourrait abriter une planète habitable, la vie et le monde ne sont-ils que les représentations subjectives de notre regard toujours... afficher plus
    Le monde animal exerce-t-il un intérêt pour ce qu'il nous ressemble, nous nourrit ou nous sert de compagnons à quatre pattes..., l'Univers ne fascine-t-il que parce qu'il pourrait abriter une planète habitable, la vie et le monde ne sont-ils que les représentations subjectives de notre regard toujours plus dirigé sur nous-mêmes ?
    10 réponses · Philosophie · Il y a 1 jour