Yahoo Questions/Réponses fermera le 4 mai 2021 (heure de l’Est) et, à partir du 20 avril 2021 (heure de l’Est), le site Web Yahoo Questions/Réponses sera en mode lecture seule. Aucune modification ne sera apportée aux autres propriétés ou services Yahoo, ni à votre compte Yahoo. Vous pouvez trouver plus d'informations sur la fermeture de Yahoo Questions/Réponses et comment télécharger vos données sur cette page d’aide.

Découvrir

  • 16
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    Lancement du Challenge Oyubir?

    Le challenge est nommé en l’honneur d’un Qriste ayant produit une remarquable densité de réponse très intéressante dans la rubrique science. Ce n’est pas le seul à m’avoir appris des choses ici, et il est ouvert à tous. Le challenge aura lieu toutes les fois que le site Yahoo Question et Réponse fermera.

    Pour y participer il faut soit poser des questions dans le domaine scientifique en mettant au défi Ouybir et les autres d’y répondre, soit répondre aux questions.

    La première question. Est-ce que 2,999 (une série infinie de 9 après la virgule) est un nombre premier ?

    8 réponsesMathématiquesIl y a 4 jours
  • 1
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question
  • 10
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    L’Univers est forcément fini?

    C’est parfois affirmé de manière aventureuse en politique « Il n’y a pas d’autre choix », mais ici je pense avoir de solides arguments.

    Pour être homogène l’Univers devait avoir au départ une taille limité, très très petite, et avoir subit ensuite une augmentation de traille très très grande, en un temps très très court. C’est ce qu’on appelle l’inflation, et c’est indispensable pour expliquer les observations scientifiques en astronomie.

    Le résultat de cette opération est que cet univers homogène est de taille finie. Notre univers est de taille finie. En dehors de cela on ne peut rien dire, on peut imaginer tout ce que l’on veut et dire qu’on imaginerait bien un univers infini, mais cela n’apporte rien sur le plan scientifique. De plus l’infini n’existe pas …

    J’ai vu par ailleurs qu’il suffirait que l’univers ait une taille de 25 % supérieure à l’univers observable pour expliquer ce que nous en savons.

    Alors est-il forcément fini ?

    4 réponsesAstronomie et espaceIl y a 4 jours
  • 10
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question
  • 6
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    Quel est votre rêve ?

    Prendre un vaisseau spatial et trouver une planète habitable loin de toute cette médecine corruption 

    4 réponsesAstronomie et espaceIl y a 4 jours
  • 3
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    Le chat ne percevant pas la couleur rouge, comment voit-il le sang ? En jaune ?

    Le jaune étant la couleur juste au dessus du rouge sur un spectre. Ou bien en orange ? mais dans le orange il y a du rouge. Ou encore en noir comme notre vision de l'infrarouge dans l'espace ?

    4 réponsesSciences et mathématiques - DiversIl y a 5 jours
  • 7
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    2 3 5 7 11 13 17 19 23 29 31 37 ... Auriez-vous la formule pour trouver le Nième ?

    Réponse préférée :

    Ben non, une telle formule n'existe pas.

    (Si toutefois on parle bien de la liste des nombres premiers. Sinon, difficile de deviner).

    On sait que Π(x) ~ x/ln(x), Π(x) étant le nombre de premiers inférieurs ou égal au nombre x.

    Comme si x est le nième premier, Π(x)=n-1, on en tire donc que

    n ~ x/ln(x) ⇒ n ln(x) ~ x ⇒ n ln(n ln(x)) ~ x

    ⇒ x ~ n.ln(n) + n ln(ln(n)) ~ n.ln(n)

    Donc, le nième nombre premier est de l'ordre de n.ln(n). Et cette formule devient de plus en plus précise (en proportion) au fur et à mesure que n augmente.

    Il existe des formules encore plus précises (par exemple les formules de Dusart qui plaisent tant à Koussay, qui ne négligent pas le terme en n.ln(ln(n)), et proposent des encadrements).

    Par exemple, la formule n.ln(n) dit que le 13e, qui suit 37, est 13×ln(13) = 33.34, ce qui est en dessous de la vérité (le théorème de Rosser dit que c'est toujours en dessous de la vérité), mais pas déconnant.

    La formule un poil plus précise avec n.ln(ln(n)) elle dit que le 13e est 45,59, ce qui cette fois est un poil trop.

    Si on veut un encadrement, la version la plus basique de Dusart dit que le nième nombre premier (mais en commençant à compter à 2, cad en faisant comme si 1 était le 1er nombre premier) est compris entre

    n.ln(n) + n.ln(ln(n)) - n

    et

    n.ln(n) + n.ln(ln(n)) - n/2

    Donc, pour notre 13e, (le 14e pour cette formule donc) ça donne un encadrement entre 36,53 et 43,53, donc entre 37 et 43.

    Cette formule n'est valable qu'à partir de n=4 (mais en dessous, on les connait par coeur).

    Il existe des tas de variantes, de plus en plus précises, mais valables seulement au delà d'un certain seuil. Par exemple, pour tout n au delà de 40000, on sait que le nième nombre premier est compris entre

    n.ln(n) + n.ln(ln(n)) - n

    et

    n.ln(n) + n.ln(ln(n)) - 0,948n

    Ce qui ne fait donc qu'une marge d'erreur de ±2,6% autour du centre de cet intervalle.

    Mais bon, non, il n'existe pas de formule permettant d'avoir le nième nombre premier. Seulement des tas de formules permettant de savoir plus ou moins précisément son ordre de grandeur.

    EDIT (RÉPONSE À LA MAJ) :

    Je voulais dire, par "n'existe pas", que personne ne peut répondre. Elle n'a pas été trouvée.

    (Donc ce n'est pas seulement que personne sur Yahoo connait la formule. C'est qu'il n'y a pas de formule).

    Sinon, on est certain qu'elle existe, d'une certaine façon.

    Ce n'est pas un problème indécidable ou je ne sais quoi. La question "quel est le Nième nombre premier" a une réponse. Il suffit de compter.

    La vraie question, c'est "y a-t-il une formule plus simple".

    C'est plus un problème d'algorithmique. Combien d'étapes de calcul sont nécessaires pour dire quel est le nième nombre premier.

    Et ça, et ben, on ne sait pas dire vraiment à quel point c'est compliqué. Mais on sait qu'une formule donnant le nième nombre premier nécessite un nombre d'étapes au moins égal à n.

    En d'autres termes, dans le sens que vous donnez au terme formule (cf la réponse que vous avez faite à Theo. Qui consiste à dire "non, je ne veux pas les compter, je veux avoir une formule pour trouver le nième directement", ce qui laisse entendre, avec un simple calcul qui prend un temps constant. "Suffit de remplacer n par sa valeur dans la formule". C'est ce qu'on appelle O(1) en théorie de la complexité), là, je peux répondre "ça n'existe pas".

    Il existe une formule. Il en existe peut être une plus simple que de faire la liste des nombres premiers  et de les compter (ce qui est une formule). Mais il n'en existe pas en O(1). Quoi qu'il arrive, il faudra itérer un truc, et faire n étapes de calcul.

    6 réponsesMathématiquesIl y a 1 semaine
  • 10
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    A terme au fil des siècles, les personnes noires vivant dans les pays du Nord et inversement changeront-ils de pigmentation ?

    Simple question que je me suis posé aujourd'hui lorsqu'on sait que l'organisme s'adapte et évolue. Par exemple, les personnes typés vivant en Europe ou Amerique du Nord deviendront-elles blanche ? Et les blancs vivant dans des pays genre l'Australie ou l'Afrique du Sud par exemple. Deviendront-elles noire ? Cordialement

    6 réponsesBiologieIl y a 2 semaines
  • 25
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    Si je dois prendre un médicament 2 fois par semaine, ça fera un intervalle de combien de jours entre chaque prise?

    Réponse préférée :

    Pour être sûr de prendre votre médicament deux fois par semaine il faut laisser 4 jours d'intervalle entre chaque prise. 

    Prendre la dose suivante le 5em jour avec une pause de 4 jours donc. 

    Ça vous fera deux prises/huit jours.

    ....

    Édit : Je crois que pour respecter 2 prises par semaine il vaut mieux plutôt laisser un intervalle de 3 jours entre deux prises. J'ai revérifié et cela fera exactement deux prises par semaine.

    8 réponsesMathématiquesIl y a 3 semaines
  • 12
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question
  • 15
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question
  • 46
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question
    Attachment image

    Des effets du vaccin que l’on cache?

    Réponse préférée :

    Je réponds plutôt à Guernica, vu que tu n'as pas vraiment posé de question (et que tu connais déjà ma réponse).

    1. Il n'existe aucun groupe de personne dont on sait à l'avance qu'ils ne développeront aucune forme grave.

    Il y a des gens pour lesquels on peut dire que la maladie n'a pas plus de chance d'être mortelle que la grippe, mais pas qu'ils n'en mourront pas (puisqu'on peut mourir de la grippe à tout âge).

    Bon, ok, ce n'est pas un argument. Il y a un "risque acceptable" à tout.

    Cela dit, même à 20 ans, le risque de mourir du covid est toujours plus élevé que le risque de mourir du vaccin.

    0.0023% des jeunes français sont morts du covid depuis le début. C'est peu. Bien plus sont morts d'autre chose, évidemment. Mais on n'est seulement à environ 1/10 du potentiel de la maladie (cf plus loin).

    Donc, mine de rien, 0,023% des jeunes français mourront du covid si on ne fait rien. Ça n'a pas l'air beaucoup. Mais c'est toujours plus que n'importe quel effet secondaire potentiel des vaccins.

    2. La mort n'est pas la seule conséquence du covid.

    Et la conséquence à long terme on ne la maitrise pas encore, mais elle fait peur à pas mal de gens. En particulier sur les jeunes. Il y a même des économistes qui envisagent les conséquence à long terme du fait de la baisse de QI d'une génération, et de futurs problèmes respiratoires.

    Notamment à cause des résultats d'une étude sur les effets à long terme sur des jeunes asymptomatiques, réalisée chez des sportifs de haut niveau américains. Tous asymptomatiques. Tous jeunes. Tous en pleine forme. Et touchés par un énorme cluster épidémique au début de l'épidémie (d'où le choix de baser l'étude sur eux : pas tellement parce que le fait qu'ils soient sportifs soit intéressant. Mais il y a 1 an, avec la pénurie de tests et tout, c'était assez difficile de réunir une cohorte d'asymptomatiques positifs jeunes en bonne santé.

    Et les résultats sont effrayants. Plusieurs mois après l'infection, plus de la moitié ont des lésions cérébrales visibles sur une IRM (et c'était un autre intérêt d'avoir une cohorte de sportif : ils ont des IRM précédentes qui permet de valider que ces lésions viennent bien de là), les 3/4 ont des lésions encore visibles aux poumons.

    On ne sait pas encore quels problèmes de santé à long terme découlera de ça. C'est dans 30 ans qu'on saura si avoir eu le covid favorise Alzheimer, ou des insuffisances respiratoires à long terme.

    Mais en attendant, le mieux c'est d'éviter de l'avoir, même jeune (et de ne pas paniquer si on l'a eu. Tout ça reste hypothétique, statistique. Mais enfin, si ça ajoute ne serait-ce que 10% de chances d'avoir ce genre de maladies 30 ans plus tard, et bien c'est trop peu pour paniquer individuellement, mais ça aura un impact énorme collectivement)

    3.

    Le but de la campagne de vaccination n'est pas de protéger les vaccinés. On nous le répète souvent d'ailleurs, mais pas trop fort, parce que la campagne de vaccination a besoin de l'égoïsme des gens pour les convaincre de se vacciner.

    Le but de la campagne de vaccination est de tuer l'épidémie globalement.

    Les jeunes qui ne meurent pas du covid la font circuler autant, et même plus que les autres. Limite, c'est plus important encore de les vacciner si on veut se débarrasser de ce truc.

    C'est pour ça que certains pays ont envisagé de renverser l'ordre des priorités sur les vaccins un moment. Vacciner les jeunes d'abord. Pas parce qu'ils sont plus à risque. Mais parce que du point du vue globale, c'est en vaccinant les jeunes d'abord qu'on tue plus vite l'épidémie.

    Je n'ai pas assez suivi pour savoir au juste ce qui fait que pas (ou en tous cas peu. Je ne suis pas au courant d'exemples) de pays l'ait choisi. Mais c'est probablement une combinaison de difficulté de faire accepter cette politique (ça sonne un peu trop comme "c'est pas grave quand un vieux meurt", même si ce n'est pas du tout ça), de considération sur la durée de la campagne (si on faisait ça les vieux devraient attendre 6 mois avant d'être vacciner. Et c'est leur demander un prix trop cher pour une stratégie collective, parce que en attendant, beaucoup d'entre eux seraient morts faute de vaccin), et peut être de données qui montrent que c'est de toutes façons ce qui permet d'aller le plus vite (plus facile de trouver des volontaires, des réservoirs disponibles).

    Mais bref. Il faut vacciner les jeunes aussi. Et dire "je suis jeune, je ne suis pas concerné" c'est plus de l'égoïsme que du courage. Ce serait comme dire "pourquoi je devrais cotiser à la sécu à 20 puisque je ne suis jamais malade" (réponse: parce que à 70 tu seras bien content que les futurs jeunes de 20 cotisent pour payer des 15 médocs quotidens et ta chimio. Pareil ici, pourquoi devrais-je me faire vacciner pour cette pandémie qui ne me tuera pas? Parce que je serais bien content que la prochaine pandémie qui sera risquée pour moi et pas pour d'autres soit endiguée par une vaccination même de ceux qui n'y risquent pas. Et cette fois pas besoin d'attendre 50 ans pour que les rôles soient inversés. Si ça se trouve en 2022 on aura une pandémie qui tue les jeunes et épargne les vieux...)

    Il faut bien comprendre que il n'y a qu'une campagne massive de vaccination qui peut arrêter cette histoire (ou une hécatombe).

    Les confinements, surtout le 1er, (sur la 2e vague on est très mauvais), ont ralenti la chose. Mais ça n'a pas servi à diminuer le nombre de morts que causera la maladie à la fin. Seulement à gagner du temps et éviter l'explosion des hopitaux — donc quand même à éviter des morts évitables —

    Mais grosso modo, vite ou lentement selon la distance sociale, une telle épidémie tue un nombre quasi prédéterminé (écrit d'avance. Pas forcément connu des scientifiques. Mais les jeux sont faits dès le début) de personnes avant de s'arrêter. 

    C'est d'ailleurs ce qui, il y a 1 an, poussait certains décideurs à dire "fichu pour fichu, autant laisser l'épidémie tuer qui elle doit tuer et passer à la suite". C'était cynique. Mais pas totalement faux.

    C'est seulement quand on leur a dit de combien de morts on parlait qu'ils se sont rendus compte qu'il fallait tenter l'impossible (en France, de 600.000 à 1.100.000 selon les projections. Mes projections de janvier 2020 disaient 650.000 par exemple. Et n'ont pas tellement évolué depuis. Au niveau mondial jusqu'à cent millions).

    La seule façon d'arrêter cela c'est le vaccin. Tout le reste, ça ne sert qu'à gagner du temps

    (Enfin, ce n'est pas tout à fait exact : si on avait fait un vrai confinement en février 2020, et que la plupart des pays l'avaient fait aussi, le confinement seul aurait pu venir à bout de l'épidémie. Mais ça fait plus d'un an que c'est trop tard pour ça. Maintenant on ne peut que gagner du temps avec des mesures sociales, et développer un vaccin, puis vacciner, pendant ce temps gagné. Et c'est fait : on y est !

    Raison de plus pour ne pas lâcher maintenant. Les gens qui meurent maintenant, c'est aussi dommage que les soldats morts le 11/11/1918 au matin (cad après que la fin des hostilités soit décidée, mais avant qu'elle soit en vigueur. On est le 11/11/1918 matin de cette pandémie. N'allez pas bêtement sortir votre tête de la tranchée. Et ne retardons pas la fin)

    8 réponsesMédecineIl y a 4 semaines
  • 35
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    On parle de voitures électrique. Pourquoi pas avec un moteur à eau.?

    Réponse préférée :

    Tu vas nous sortir que les "méchants lobby" des carburants bloquent le moteur a eau mais certains en parlent depuis 100ans et AUCUNE preuve qu'il fonctionne.

    L'eau est composé du meilleur carburant (Hydrogène) et du meilleur comburant (Oxygène) pour pour créer de l’énergie ils faut qu'ils soient séparés ! ! !

    Bon courage pour avoir un rendement positif

    7 réponsesPhysiqueIl y a 4 semaines
  • 21
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question
  • 16
    Votes positifs de toutes les réponses pour cette question

    Peut-On exploser une bombe atomique dans l'espace ?

    Réponse préférée :

    Bien sûr qu'on peut... 

    Ce n'est pas une réaction chimique combustible + comburant pour laquelle le comburant (oxygène, chlore, etc) est le plus souvent un constituant de la bombe.

    L'explosion nucléaire (fission ou fusion) se passe à une autre échelle, comme son nom l'indique celle du noyau atomique, alors qu'une réaction chimique, violente dans le cas d'une bombe, fait intervenir des électrons périphériques.

    Exemple : dans l'explosion à Beyrouth qui a détruit par son souffle une grande partie de la ville, c'est la combustion du nitrate d'ammonium (engrais stocké dans des silos près du port) avec l'oxygène de l'air qui a produit une dépression brutale.

    Pour ta remarque, une bombe nucléaire à fragmentation (je ne sais pas si ça existe) utiliserait sans doute une amorce chimique (avec son comburant embarqué) pour disperser ses charges nucléaires.

    .

    6 réponsesPhysiqueIl y a 4 semaines
Demander