• L'huile est-elle utile pour la flore intestinale?

    6 réponses · Il y a 14 heures
  • La vie est-elle vraiment rare ou facile à apparaître ?

    Meilleure réponse : Mais je t'en pris, pose ! :) Aujourd'hui on est plutôt dans le flou avec une tendance au foisonnement (pour les optimistes comme moi). Je 'explique : on n'a toujours aucune certitude mais les vieilles certitudes de notre caractère unique à travers l'Univers s'effondrent depuis une... afficher plus
    Meilleure réponse : Mais je t'en pris, pose ! :)

    Aujourd'hui on est plutôt dans le flou avec une tendance au foisonnement (pour les optimistes comme moi).

    Je 'explique : on n'a toujours aucune certitude mais les vieilles certitudes de notre caractère unique à travers l'Univers s'effondrent depuis une vingtaine d'année et la découverte sans cesse croissante d'exoplanètes de plus en plus similaires à la Terre.
    Le simple fait qu'il existe pratiquement un système planétaire autour de chaque étoile, même dans un système binaire (autour du couple alors) et qu'on trouve beaucoup de planètes telluriques parmi ces systèmes (dans la mesure des moyens d'observations), fait que les premières limitations que les partisans de l'unicité de la Terre dans l'Univers, qui étaient les plus nombreux et virulents avant 1997, ont littéralement sauté. Aujourd'hui la présence de vie ailleurs dans la Galaxie et à fortiori dans l'Univers est passé de pratiquement impossible à non impossible.
    Bien entendu la certitude ne sera assurée qu'avec une observation. Et encore, sur Mars il reste la possibilité d'une origine commune avec la vie sur Terre (météorites de Mars ayant ensemencé la Terre), donc la découverte la plus importante sera celle par exemple d'oxygène dans l'atmosphère d'une exoplanète (objectif des 20 prochaines années).

    Néanmoins ce premier succès dans le rejet des hypothèses réductrices du point de vue de l'unicité, conjointement avec les lois universelles de la physique donc de la chimie et l'observation des capacité sur Terre de la vie à s'adapter à des environnements divers et surtout très difficiles laissent penser que la vie est un phénomène commun dès lors que les conditions physico-chimiques le permettent, à moins vraiment qu'il n'y ait une condition très restrictive qu'on n'a pas encore identifiée.

    Cela n'empêche pas une restriction essentielle : ces conditions sont-elles courantes ou rares ? D'ailleurs, on ne les a pas encore toutes identifiées.
    Un milieu liquide, ce n'est finalement pas si rare ; pas nécessaire d'avoir une surface océanique comme sur Terre, la chaleur et pression en profondeur peuvent permettre de l'obtenir, voire le froid intense si on part sur des océans de méthane. Et comme tu le précisait, la vie se développe sur les dorsales océanes à partir de composés soufrés plutôt que de la photosynthèse (mais là, pas de dioxygène généré donc à observer !).

    Je vais conclure sur une réflexion que j'aime bien car elle remet la théorie dans le champ du réel et de l'observation : un phénomène qui est (très) probable fini par être réalisé et observé. Alors si un phénomène est observé, peut-il être improbable ? Dit autrement, la probabilité qu'un phénomène observé soit improbable plutôt que probable est-elle elle-même probable ou improbable ?
    Le bon sens (et les proba ou du moins les proba adaptées au monde physique) dit que la réciproque (" probable => vu, improbable => non vu ") est vraie (vu => probable, non vu => improbable). Donc si nous existons, c'est que c'était probable (dans les bonnes conditions).
    4 réponses · Il y a 2 jours
  • Pourquoi quand on s’énerve ça donne chaud?

    7 réponses · Il y a 6 jours
  • Les bruns aux yeux marrons ont-ils plus de gènes de négros en eux que les blancs aux yeux bleus?

    Meilleure réponse : Il peut probablement y avoir une petite corrélation, très faible mais non nulle, puisque sur Terre la couleur de peau est distribuée selon un continuum (sans "races") : être brun est clairement corrélé avec le fait d'avoir des origines plus sud-européennes, qui ont eu plus de contact avec le monde... afficher plus
    Meilleure réponse : Il peut probablement y avoir une petite corrélation, très faible mais non nulle, puisque sur Terre la couleur de peau est distribuée selon un continuum (sans "races") : être brun est clairement corrélé avec le fait d'avoir des origines plus sud-européennes, qui ont eu plus de contact avec le monde musulman que n'en ont eu les barbares aux crinières blondes, ces musulmans ayant eux-même eu pas mal de contact avec des noirs (Mali, Soudan, Ethiopie, Zanzibar, ... )

    "corrélation" voudrait dire que ça serait vrai en moyenne, mais pas forcément individu par individu (et ceci serait bien sûr faux)
    6 réponses · Il y a 3 semaines
  • Quand un homme fait des vas et viens (avec son bassin) pendant l'amour, c'est quel muscle qui travaille?

    Meilleure réponse : Ca dépend comment tu fais tes vas-et-viens, mais je dirais que les principaux muscles sont plutôt les abdos, suivis des fessiers, et enfin les ischios-jambiers. Comme la plupart des mouvements "athlétiques" ou "fonctionnels", c'est de toute façon un mouvement profondément poly-articulaire,... afficher plus
    Meilleure réponse : Ca dépend comment tu fais tes vas-et-viens, mais je dirais que les principaux muscles sont plutôt les abdos, suivis des fessiers, et enfin les ischios-jambiers.
    Comme la plupart des mouvements "athlétiques" ou "fonctionnels", c'est de toute façon un mouvement profondément poly-articulaire, qui use la quasi-totalité de nos muscles à un degré ou un autre.
    5 réponses · Il y a 4 semaines
  • La longévité est-elle liée à la durée du sommeil ?

    Meilleure réponse : La science a difficile à démontrer qu’il y a un rapport entre la durée du sommeil et la longévité, en ayant parcouru quelques articles sur la question, ceux qui dorment 6 à 7h, sont apparemment les mieux lotis ! !
    Meilleure réponse : La science a difficile à démontrer qu’il y a un rapport entre la durée du sommeil et la longévité, en ayant parcouru quelques articles sur la question, ceux qui dorment 6 à 7h, sont apparemment les mieux lotis ! !
    4 réponses · Il y a 4 semaines
  • Pourquoi on dit que le cerveau est l'organe qui vieillit le moins vite du corps humain?

    Meilleure réponse : On raconte souvent n'importe quoi. Chaque jour, au moins 100000 neurones meurent, entrainant leur contenu dans le néant.
    Meilleure réponse : On raconte souvent n'importe quoi. Chaque jour, au moins 100000 neurones meurent, entrainant leur contenu dans le néant.
    4 réponses · Il y a 1 mois
  • La vieille théorie darwinienne sur l'évolution (2 mamelles : hasard et sélection) est-elle toujours complétement d'actualité en sciences ?

    Meilleure réponse : "La vieille théorie darwinienne" a bien sûr beaucoup évolué, et le domaine continue à évoluer. Mais les 2 bases "hasard et sélection" restent deux principes centraux toujours d'actualité. Si ce n'est que je dirais qu'il y a de nos jours non pas 2 piliers centraux mais trois :... afficher plus
    Meilleure réponse : "La vieille théorie darwinienne" a bien sûr beaucoup évolué, et le domaine continue à évoluer. Mais les 2 bases "hasard et sélection" restent deux principes centraux toujours d'actualité. Si ce n'est que je dirais qu'il y a de nos jours non pas 2 piliers centraux mais trois : croisement, mutation, sélection. A l'époque de "L'origine des espèces" la loi de Mendel était pas encore découverte (à seulement quatre ans près, mais il faudra un moment avant que la loi de Mendel soit "redécouverte" et intégrée au tout) et les chromosomes encore moins, or les croisements sont un mécanisme majeur de l'évolution et leur existence est en particulier extrêmement importante pour expliquer les mécanismes de spéciation.

    La partie "sélection" est peut-être à relativiser un tout petit peu aussi, dans la mesure où on considère de plus en plus qu'il n'y a pas forcément un "sens" dans l'évolution, qu'il n'y a des espèces supérieures aux autres ni une mesure absolue de "fitness" mais plutôt un système dynamique complexe qui peut nous réserver toutes sortes de surprises. Il y a donc toujours bien "sélection" au sens d'une dynamique sous contraintes, mais pas forcément au sens de la maximisation d'une fonction de fitness uniquement définie.

    La partie hasard par contre, si on entend par là accepter le fait que l'évolution est un processus stochastique, ça reste un pilier fondamental qui n'est pas près de bouger. Mais cela changera peut-être pour ce qui est de l'évolution humaine, si un jour on se met à décider collectivement et de manière raisonnée de l'évolution de notre espèce.
    5 réponses · Il y a 1 mois
  • Une personne adulte est constituée de combien de cellules en moyenne; merci?

    Meilleure réponse : Le nombre de cellules dans le corps humain est estimé à environ 100 000 milliards de cellules à l’âge adulte. Autres chiffres sur le même sujet qui sont incroyables mais réels : Chaque seconde, près de 2000 cellules meurent naturellement dans le corps humain d’un adulte « moyen » soit 50 à 70 milliards par jour. ... afficher plus
    Meilleure réponse : Le nombre de cellules dans le corps humain est estimé à environ 100 000 milliards de cellules à l’âge adulte.

    Autres chiffres sur le même sujet qui sont incroyables mais réels :
    Chaque seconde, près de 2000 cellules meurent naturellement dans le corps humain d’un adulte « moyen » soit 50 à 70 milliards par jour.

    La longueur totale des vaisseaux sanguins d’un adulte dépasse 100 000 km.
    La surface totale des parois artérielles est supérieure à 1 500 m2.

    La peau d’un adulte représente une surface d’environ 1,5 m2 et pèse entre 3 et 4kg.
    Elle est composée de 2000 milliards de cellules, d’une épaisseur de 1mm à 4mm.

    Un adulte possède en moyenne 120 000 cheveux.
    Notre cerveau, qui pèse environ 1 kg 600 environ, possède 100 milliards de neurones. Ceux-ci établissent 10 000 connections avec d’autres neurones.

    Le génome humain est composé de 46 chromosomes et de 25 000 gènes. Si les 46 chromosomes qui sont pelotonnés dans le noyau d’une seule cellule étaient étirés en un fil, celui s’étendrait sur environ 2 mètres.
    Comme il y a plus de 100 milliards de cellules dans un être humain, l’ensemble de tout l’ADN contenu dans le corps de celui-ci formerait de la même façon un filament d’environ 200 millions de kilomètres.

    Le sang circule en moyenne à 2km/h dans le corps humain. Sa quantité est 4 à 6 litres de sang. Les globules rouges sont entre 3.5 et 5.5 millions par mm3 de sang. Ils ont une durée de vie moyenne de 120 jours

    Un cœur adulte bat environ 70 fois par minute soit 100 000 fois par jour pour un total de plus de 3 milliards de fois dans la vie d’une personne de 80 ans.

    On cligne en moyenne 20 fois des yeux par minute soit environ 10 000 fois par jour.
    5 réponses · Il y a 1 mois
  • La diversité génétique peut-elle protéger de la transmission d'un gène endommagé ?

    Est-il vrai que plus les parents d'un individu sont génétiquement éloignés, moins l'individu est susceptible de souffrir de maladies génétiques ou ça n'a rien à voir ? Si c'est le cas, quel est le mécanisme qui opère ? (Je parle surtout des maladies transmises de manière récessive, c'est-à-dire... afficher plus
    Est-il vrai que plus les parents d'un individu sont génétiquement éloignés, moins l'individu est susceptible de souffrir de maladies génétiques ou ça n'a rien à voir ? Si c'est le cas, quel est le mécanisme qui opère ? (Je parle surtout des maladies transmises de manière récessive, c'est-à-dire que les parents ne se savent pas porteurs du gène endommagé.) Et "génétiquement éloigné" veut dire quoi au juste ? C'est clair qu'au sein de la même famille, on doit être génétiquement proches mais est-ce qu'un Européen est génétiquement plus proche d'un autre Européen que d'un Africain ou d'un Asiatique par exemple ou ça n'a rien à voir ? Un Afro-Américain est il génétiquement éloigné d'un Africain à cause de la distance géographique ou proche à cause des origines communes (même si ça remonte à des siècles) ?
    4 réponses · Il y a 2 mois
  • à votre avis, est-ce grace à leurs 5 sens également développés, que les êtres humains plutôt chétifs ont réussi à être 7 milliards?

    Meilleure réponse : Je ne pense pas non. Nos sens ne sont pas mauvais. Mais enfin, on trouve des tas d'animaux qui nous battent sur au moins l'un d'entre eux. Je ne sais pas s'il y a des animaux qui nous battent sur tous à la fois (de toutes façons, c'est difficile de définir une relation d'ordre sur tous.... afficher plus
    Meilleure réponse : Je ne pense pas non.

    Nos sens ne sont pas mauvais. Mais enfin, on trouve des tas d'animaux qui nous battent sur au moins l'un d'entre eux.
    Je ne sais pas s'il y a des animaux qui nous battent sur tous à la fois (de toutes façons, c'est difficile de définir une relation d'ordre sur tous. Par exemple on pense souvent que les chats ont une bonne vue, parce qu'ils voient la nuit, parce qu'ils repèrent un mouvement de loin. Mais quand un humain voit aussi flou, et aussi mal les couleurs qu'un chat, on l'appelle un malvoyant. Donc c'est toujours relatif, même pour un sens sens, de définir qui bat qui).

    De toutes façons, 7 milliards, c'est pas un exploit. Des tas d'animaux sont plus nombreux. Et même en masse (les vers de terre, par exemple)



    Mais bon, évidemment, si nous avons survécu, c'est pas grâce à une caractéristique en particulière, mais à toutes à la fois. Sans nos 5 sens (et même si on en avait gardé 4 des 5) ça aurait sûrement été plus difficile.

    Mais, comme "Anonyme", je dirais quand même que c'est notre cerveau et nos mains qui nous ont permis de dominer la planète (car c'est je suppose là le sens réel de votre question. 7 milliards ça ne prouve pas grand chose en soi. Mais le fait d'être devenu le superprédateur en chef, d'être l'espèce qui peut provoquer l'extinction des autres, voire l'extinction de tout le monde, ça oui, ça pose question)

    Il est de bon ton dans ces discussions de blâmer l'humain, de nier, par politiquement correct progressiste, que l'humain soit l'animal à l'intellect le plus élevé. C'est pourtant indéniable. Aucune espèce n'a notre cerveau (et ceux qui le nient se trompent de phrase. Ce qu'ils veulent dire c'est que être le plus intelligent n'est pas une preuve de supériorité. Que l'humain ne vaut pas plus parce qu'il est le plus intelligent. Mais il est le plus intelligent, c'est indéniable).
    Je me méfie, traditionnellement de toutes les phrases commençant par "telle espèce est la seule qui", et en particulier des phrases commençant par "l'humain est le seul qui". Quand on creuse on découvre toujours un contre-exemple.

    Mais bon, même si l'humain n'est pas le seul à employer des outils, il est celui qui le fait de loin le plus.
    Même si l'humain n'est pas le seul à maintenir un savoir collectif (qui donc s'accumule de génération en génération), il est de loin le seul à le faire à ce niveau. Nous n'avons pas besoin de tous, individuellement, redécouvrir pythagore, l'électricité et internet, à chaque génération pour progresser. C'est un avantage énormissime.
    9 réponses · Il y a 2 mois
  • Que devient le spermatozoïde après la fécondation ?

    Meilleure réponse : La même chose que l'ovocyte. Les deux fusionnent pour créer la première cellule diploïde du futur individu : le zygote.
    Meilleure réponse : La même chose que l'ovocyte. Les deux fusionnent pour créer la première cellule diploïde du futur individu : le zygote.
    5 réponses · Il y a 2 mois
  • Bonjour, question peut-être idiote : comment s'explique le fait que la totalité des gènes du corps se retrouvent dans chacune des cellules ?

    Meilleure réponse : Il y a deux interrogations 1. La question n'est pas idiote. 2. Si l'on construit quelque chose de complexe faisant intervenir beaucoup d'élément il y a le choix entre deux solutions. - Donner à chaque élément la totalité du plan, avec pour instruction de se repérer par rapport au plan. C'est ce... afficher plus
    Meilleure réponse : Il y a deux interrogations

    1. La question n'est pas idiote.

    2. Si l'on construit quelque chose de complexe faisant intervenir beaucoup d'élément il y a le choix entre deux solutions.

    - Donner à chaque élément la totalité du plan, avec pour instruction de se repérer par rapport au plan. C'est ce que peut faire un architecte en donnant le plan de la construction à tout le monde.

    - Donner à chaque élément juste ce qu'il doit savoir. C'est ce que l'on peut faire dans une usine de production à la chaine.

    Si on est en univers très contrôlé, où il est possible de tout superviser, et ou il n'y a jamais d'aléa la deuxième solution peut être très efficace, mais elle suppose de bâtir au préalable l'usine et le système de contrôle.

    Comme il n'y a pas d'usine à production de corps humain, mais juste des cellules qui partent directement faire le travail sans autre supervision ou organe de contrôle, le système utilisé par les architectes est supérieur, et même le seul ayant une chance de fonctionner.
    10 réponses · Il y a 2 mois
  • Pourquoi certains hommes ont du poil au torse , ventre , et d'autres ont une peau lisse ?

    Meilleure réponse : C'est soit génétique, soit le résultat d'un travail de rasage ou d'épilation.
    Meilleure réponse : C'est soit génétique, soit le résultat d'un travail de rasage ou d'épilation.
    9 réponses · Il y a 3 mois