• Quelle sont vos idées pour sauver la planète?

    12 réponses · Il y a 2 mois
  • Les découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien..quelqu'un pour m'expliquer simplement ?

    Meilleure réponse : C'est quand même considérablement simplifié... faire plus simple c'est un défi. Je vais essayer, c'est pas gagné. Ils ont découvert comment (= par quel moyen) les composés chimiques dont nous sommes faits (= les molécules) modifient notre comportement en fonction de l'heure de la journée et de... afficher plus
    Meilleure réponse : C'est quand même considérablement simplifié... faire plus simple c'est un défi. Je vais essayer, c'est pas gagné.

    Ils ont découvert comment (= par quel moyen) les composés chimiques dont nous sommes faits (= les molécules) modifient notre comportement en fonction de l'heure de la journée et de la nuit (= rythme circadien)

    Bon, alors si quelqu'un n'a pas compris, je suis prêt à expliquer encore, mais faut poser des questions précises !
    5 réponses · Il y a 4 mois
  • Bonjour, quelle est la fonction principale de ce transistor 2sc1324?

    Bonjour, quelle est la fonction principale de ce transistor 2sc1324
    Bonjour, quelle est la fonction principale de ce transistor 2sc1324
    5 réponses · Il y a 4 mois
  • Combien de temps ont duré le froid et l'obscurité , après le choc qui a causé la disparition des dinosaures par la faim ..?

    Meilleure réponse : Il y a en effet différentes causes au déclin des dinosaures, mais il reste vrai qu'une immense météorite s'est écrasée, créant le cratère de Chicxulub, exactement à cette période qui connaissait déjà un contexte de volcanisme intense. Ce qui à fort probablement précipité les choses. L’espèce... afficher plus
    Meilleure réponse : Il y a en effet différentes causes au déclin des dinosaures, mais il reste vrai qu'une immense météorite s'est écrasée, créant le cratère de Chicxulub, exactement à cette période qui connaissait déjà un contexte de volcanisme intense. Ce qui à fort probablement précipité les choses. L’espèce d'"hiver nucléaire" et l'obscurité causés par les débris qui ont envahis l'atmosphère tout entière (et que l'on retrouve sur toute la planète entre les couches géologiques crétacé et tertiaire) à duré des années mais il est très dur d'être précis.
    Contrairement à ce que dis ce cher anonyme, on peut trouver des choses très intéressantes sur Youtube comme cette petite vidéo par exemple qui répondra certainement à tes questionnements sur la disparition des dinosaures.
    5 réponses · Il y a 9 mois
  • La force de frappe nucléaire de la France est-elle réelle ou semi-fictive ?

    Meilleure réponse : Coluche disait : "La France pourrait détruire 80% de l'URSS si elle voulait. Si elle voulait, mais elle ne veut pas. Et pourquoi elle ne veut pas ? Parce que les 20% qui restent sont encore 10 fois plus forts que nous". Au delà de la boutade, je pense que ça décrit assez bien la situation. Nous avons... afficher plus
    Meilleure réponse : Coluche disait : "La France pourrait détruire 80% de l'URSS si elle voulait. Si elle voulait, mais elle ne veut pas. Et pourquoi elle ne veut pas ? Parce que les 20% qui restent sont encore 10 fois plus forts que nous".

    Au delà de la boutade, je pense que ça décrit assez bien la situation. Nous avons une force de frappe nucléaire réelle (le complot pour faire croire qu'on en a une sans en avoir impliquerait des dizaines de milliers de gens, moi inclus ; encore plus compliqué que de faire un faux alunissage. C'est impossible de faire un complot de cette taille). Avec une capacité de destruction effrayante. Nous avons à nous seul de quoi faire de la planête un enfer pour les rares survivants. Mais elle est quand même en cran en dessous de celle des autres principales puissances nucléaire (USA, Russie, Chine), ce qui garantit que si nous l'utilisions, nous serions les plus à plaindre à la fin ; le pays serait bien plus dévasté que notre cible initiale ; nous serions totalement "vitrifiés".



    Ce qui est une des raisons pour lesquelles ces armes ne servent à rien. On ne peut vraiment pas les utiliser de toutes façons.
    (L'autre raison étant celle donnée par d'autres : de nos jours l'ennemi c'est un ado français au volant d'un camion ou tenant une kalashnikov. Quand on sait qui c'est, c'est déjà trop tard, en général. La puissance de feu ne sert à rien. Il serait bien plus efficace de mettre l'argent dans le renseignement justement, cad savoir qui c'est avant que ce soit trop tard)
    10 réponses · Il y a 9 mois
  • Un monde sans hommes est-il envisageable ?

    Meilleure réponse : Je propose de reformuler la question ainsi. Est-ce que l'on pourrait avoir exactement le même monde qu'aujourd'hui, sauf qu'il n'y aurait que des femmes + une technique de reproduction sans hommes ? Pour moi la réponse est négative. Les techniques ne sont pas au point, et quand elles le... afficher plus
    Meilleure réponse : Je propose de reformuler la question ainsi.

    Est-ce que l'on pourrait avoir exactement le même monde qu'aujourd'hui, sauf qu'il n'y aurait que des femmes + une technique de reproduction sans hommes ?

    Pour moi la réponse est négative. Les techniques ne sont pas au point, et quand elles le seront il sera sans doute également possible d'avoir une reproduction sans femme. Soit que l'on implante un utérus à un homme, soit que l'on sache s'en passer.

    Il n'est donc pas évident que l'on arrive à une solution "femme seulement", ni "homme seulement" d'ailleurs, mais ce qui me semble très possible c'est que cela apporte de grands bouleversement pour notre vie d'être humain.

    Si on arrive au point ou d'un point de vue, scientifique et social il deviendrait possible de réaliser le scénario de la question, nous en serons alors à un stade où la conception des enfants n'aura plus de lien biologique avec la sexualité, ou le fait de vivre en couple.

    Ce serait pour moi comme une amputation de ce qui fait l'être humain. Nous sommes fabriqués pour avoir comme objectif de séduire des partenaires de l'autre sexe, et de s'associer pour constituer un foyer familial permettant de protéger les premières années des enfants.

    Cela fait tellement parti de notre vie que nous n'en avons même plus conscience. Je vous propose de faire l'excercice mental de supprimer dans votre vie tout ce qui est "sexualisé" au sens de faire parti de la dynamique sexuelle, et il ne reste plus grand chose. Même les idéologies luttant contre les pulsions sexuelles disparaitraient...

    C'est difficile à imaginer, et c'est peut-être réalisable dans le futur, mais est-ce que les êtres restant seront encore des êtres humains ?
    23 réponses · Il y a 10 mois
  • Le graphène est-il l'avenir de l'Humanité ?

    Meilleure réponse : "L'avenir de l'humanité" c'est peut être pompeux comme description. Mais probablement au coeur de l'avenir technologique, c'est probable. Le carbone en général. Du moment qu'on saura jouer au légo avec des atomes de carbones, pour en faire des nanotubes, du graphène et autres, on... afficher plus
    Meilleure réponse : "L'avenir de l'humanité" c'est peut être pompeux comme description. Mais probablement au coeur de l'avenir technologique, c'est probable. Le carbone en général. Du moment qu'on saura jouer au légo avec des atomes de carbones, pour en faire des nanotubes, du graphène et autres, on aura accès à des matériau avec toutes les propriété qu'on veut, sans avoir à être dépendant d'une ressource naturelle rare (terres rares et autres).

    Pour l'avenir de l'humanité, on ne peut pas l'exclure non plus : si le graphène devenait la brique technologique nous permettant de construire en masse des moyens de production d'énergie propre...
    Ou même juste permettait de résoudre enfin le poblème du stockage de l'énergie. Car pour l'instant, on ne sait rien faire de bien satisfaisant en ce domaine. Or le stockage est une des choses qui limitent l'innovation en termes énergétiques. Trop de solaire ne sert à rien, passé une certaine limite, puisque ça ne fonctionne qu'en plein soleil ; trop d'éolien nous donne trop d'énergie ne fonctionnant que quand il y a du vent ; etc. Sans parler des problèmes de réseau qui pourraient être grandement facilités par des noeuds de stockage.
    Et des utilisations.

    Donc, si le graphène permet de développer l'énergie propre, et de développer des voitures électriques avec une batterie durable, et ainsi de nous débarasser du thermique, là, oui, on pourra dire que le graphène aura été l'avenir de l'humanité : ce qui aura permis à l'humanité d'avoir un avenir.
    4 réponses · Il y a 1 année
  • Quels sont les hasards qui ont permis à l'Homme de prospérer sur notre petite planète bleue ...?

    Meilleure réponse : Normalement l'homme été voué à disparaître,car ne résistant pas aux durs climats de l'époque glacial ainsi que ne réussissent pas finalement à bien se nourrir afin de pouvoir restez en forme dirions nous.,ainsi que très certainement que vers la fin de espèce hominidés,ils devaient très certainement restez... afficher plus
    Meilleure réponse : Normalement l'homme été voué à disparaître,car ne résistant pas aux durs climats de l'époque glacial ainsi que ne réussissent pas finalement à bien se nourrir afin de pouvoir restez en forme dirions nous.,ainsi que très certainement que vers la fin de espèce hominidés,ils devaient très certainement restez une infimes portions de la population,qui auraient vraissenblablement reussi à survivrent,qui ils dû avoir des milliers voire peu être même des millions de morts collectifs car je pense qu' une sorte de maladies contagieuses auraient pus se reppendre grâce notamment à une certaine mauvaise hygiène de vie selon l'époque pré-historique,qui l'espèce étaient en vois de disparition,qui restaient peu être entre 2000 à 5000 hommes pas plus je pense,et miracles qu' il eux en étant indirectement confrontée aux difficultés présente l'hommes eus réussi finalement à évoluer jusqu'à par chance réussir à crée le feu,qui lui permis finalement de survivre ainsi que de expendre de nouveau et voilà
    8 réponses · Il y a 1 année
  • Les insectes ( les morpions par exemple) respirent ils ...?

    Meilleure réponse : Les insectes respirent par des orifices nommés "stigmates" qui débouchent sur des tubes répartis le long du corps appelés "tubes trachéaux". Cet air ne passe pas par des poumons, les insectes n'en ayant pas. L'oxygène est injecté directement dans les cellules. Stigmates sur une... afficher plus
    Meilleure réponse : Les insectes respirent par des orifices nommés "stigmates" qui débouchent sur des tubes répartis le long du corps appelés "tubes trachéaux". Cet air ne passe pas par des poumons, les insectes n'en ayant pas. L'oxygène est injecté directement dans les cellules.
    Stigmates sur une sauterelle :
    http://web.archive.org/web/2010010415380...
    5 réponses · Il y a 1 année
  • Vue en 3D de la circulation du CO2 dans l'atmosphère en 2014-2015 par une satellite de la NASA?

    https://www.youtube.com/watch?v=2iS35SBN... On voit que le CO2 excédentaire vient surtout de l'hémisphère nord durant l'hiver et y reste jusqu'à l'été où il est alors capturé (végétation ou océan ?). Peu de circulation entre les deux hémisphère.
    https://www.youtube.com/watch?v=2iS35SBN... On voit que le CO2 excédentaire vient surtout de l'hémisphère nord durant l'hiver et y reste jusqu'à l'été où il est alors capturé (végétation ou océan ?). Peu de circulation entre les deux hémisphère.
    4 réponses · Il y a 1 année
  • Quelles sont les sciences qui avancent par consensus?

    Meilleure réponse : Il n'y a pas de sciences qui avancent par consensus.

    L'expression "science dures" est utilisée par certains pour déconsidérer les autres sciences dont ils ne comprennent pas les méthodes.
    Meilleure réponse : Il n'y a pas de sciences qui avancent par consensus.

    L'expression "science dures" est utilisée par certains pour déconsidérer les autres sciences dont ils ne comprennent pas les méthodes.
    6 réponses · Il y a 1 année
  • Pourquoi le fusible ne s'est pas abimé?

    Meilleure réponse : Il peut très bien avoir grillé sans que ça se voie à l’œil nu. Un fusible ne sert qu'une fois, il ne faut donc pas "remonter" le même, ni un ayant déjà servi et il faut veiller à l'ampérage (qui est marqué dessus et qui ne doit pas être trop faible). Je ne comprends toujours pas pourquoi tu... afficher plus
    Meilleure réponse : Il peut très bien avoir grillé sans que ça se voie à l’œil nu.
    Un fusible ne sert qu'une fois, il ne faut donc pas "remonter" le même, ni un ayant déjà servi et il faut veiller à l'ampérage (qui est marqué dessus et qui ne doit pas être trop faible).

    Je ne comprends toujours pas pourquoi tu n'appelles pas un électricien. Tu attends d'avoir un vrai court-circuit et qu'un incendie se déclare ?

    Il me semble bien que ton tableau électrique n'est pas aux normes ! Tu devrais revoir tout ça avec un professionnel. On ne plaisante pas avec l'électricité.

    Comment as-tu identifié le fusible correspondant aux prises de ta cuisine ?
    4 réponses · Il y a 1 année
  • L'intelligence artificielle est-elle un danger ?

    Meilleure réponse : Ayant une thèse d'IA, et ayant travaillé longtemps sur le sujet, j'ai forcément une autre vision des choses que les articles sensationnalistes de la presse. La plupart de ces articles sensationnalistes répondent "non", mais donnent en même temps une description de l'IA qui devrait conduire... afficher plus
    Meilleure réponse : Ayant une thèse d'IA, et ayant travaillé longtemps sur le sujet, j'ai forcément une autre vision des choses que les articles sensationnalistes de la presse. La plupart de ces articles sensationnalistes répondent "non", mais donnent en même temps une description de l'IA qui devrait conduire toute personne censée à répondre "oui".

    Un journaliste, un jour, m'a posé la question traditionnelle "il n'y a pas un risque qu'un jour votre machine vous désobéisse et prenne le contrôle". J'ai essayé de lui expliquer de façon pédagogique que l'IA consiste à calculer automatiquement une séquence d'actions pour atteindre un but (du moins la partie de l'IA sujet de l'article), et que mon algo n'était donc qu'un bête algo de calcul, qui ne peut pas calculer autre chose qu'un ordre d'exécution de primitives. Du moment qu'il n'a pas la primitive "tuer les humains", il ne peut pas l'inventer. Le journaliste a transformé ça dans le papier en un truc véritablement "terminator", et me faisait dire en gros "ne vous inquiétez pas, on planque les flingues, le robot n'y a pas accès". On passait pour des savants fous, prenant des risques inconsidérés, trop sûrs d'eux.

    C'est tout le problème de cette question : personne n'a rien compris à la définition même de l'IA (même Hawkings, spécialisé depuis 30 ans dans la production en série de "citations" pour la presse grand public, fait l'erreur banale de prendre le terme littéralement - manifestement il n'a jamais lu un seul bouquin d'IA).

    Mais tout le monde croit avoir compris, en gros. Parce que les termes sont faussement auto-explicatifs : IA = reproduire artificiellement un être intelligent ; "réseau de neurone" = "cerveau de synthèse" ; "algorithme génétique" = "on se prend pour Dieu en générant dans un système proie-prédateurs de dangereuses IA au sommet de leur chaîne alimentaire".
    Du coup, à chaque fois qu'on essaye d'expliquer que ces définitions sont fausses, au lieu de résoudre le malentendu on l'aggrave. Si j'explique à James Cameron que Terminator ne risque pas d'arriver, parce qu'il n'a pas compris en quoi consistait l'IA, il va en conclure l'inverse : Terminator risque d'arriver, car les chercheurs sont des arrogants qui nient les risques.


    Ce qui ne m'empêche pas d'essayer. Mais je sais que je vais faire que m'enfoncer, et laisser cette image de savant travaillant sur des virus dévastateurs et qui dit "vous inquiétez pas la porte du labo est étanche, et ferme à clé"


    Donc, IA ça ne veut pas dire ce que vous croyez. Initialement, ça voulait juste dire "informatique" d'ailleurs. Et progressivement c'est devenu la branche de l'informatique qui essaye de faire des algorithmes adaptatifs. Si vous avez déjà programmé, vous avez sans doute utilisé de la compilation séparée (Makefile ou autre) : c'est de l'IA. C'est même la caricature de l'IA : au lieu d'avoir à programmer une séquence de compilation, on décrit les commandes disponibles et leurs effets. Et Make, en fonction de ce que vous voulez obtenir, et des fichiers que vous avez modifié, va calculer et exécuter automatiquement la bonne séquence d'action.

    Et personne, en 40 ans, n'a jamais eu peur que "Make" prenne le pouvoir et se mettre à compiler des programmes qui se débarrassent de l'humanité. C'est pas "impossible" : c'est carrément un non sens.

    Pas plus que votre GPS (qui est aussi de l'IA), qui additione des routes pour atteindre le plus court chemin, ne peut à dessein vous emmener dans un ravin (certes, il peut vous emmener dans un ravin, mais juste parce qu'il est bête ; pas parce qu'il a calculé que si vous vous tuiez il aura moins de chemin à faire, ce qui est la solution optimale).
    Pas plus que votre échiquier électronique peut décider de vous électrocuter pour remplir son objectif : ne pas perdre contre vous.
    Pas plus que votre robot aspirateur (qui est de l'IA) peut décider de vous pousser dans l'escalier parce qu'il a calculé que c'est vous qui salissiez tout.

    Toutes ces hypothèses ne sont pas rendues impossibles par des mesures de prudence. Elles sont juste hors de propos. Les applications que je viens de citer sont de bêtes applications de calcul. Qui calculent ce qu'on leur a dit de calculer, rien d'autre. Comment voulez vous qu'un truc, qui relève d'un exercice de maths en seconde (calculer le point de passage qui minimise le chemin entre A et B) puisse répondre X=tuer l'humain ? Ca n'a pas de sens. Tout ce qu'il fait c'est calculer X, avec des formules mathématiques, un peu différentes des formules habituelles.

    De nos jours (après une période de calme) il y a une recrudescence à nouveau de ces questions. A cause du "Big Data", des "Data Analyst" du "Deep Learning".
    Et je le reconnais : par rapport à l'époque de ma thèse, il y a vraiment un fossé. Le Deep Learning fait des trucs que j'aurais juré inaccessibles si on m'avait posé la question pendant ma thèse
    MAIS avec une énorme nuance : ne déduisez pas de ça "il dit lui même qu'il aurait appelé impossible des choses aujourd'hui possibles, donc quand il dit aujourd'hui impossible qu'une IA devienne dangereuse, qu'en dira-t-il demain ?".
    La significaiton du mot "impossible" n'est pas du tout la même. Il y a 15 ans j'aurais dit impossible de classer les images par thème aussi bien que le fait flickr. Mais impossible dans le sens où c'était très difficile. Alors que le "impossible" de "l'IA prend le pouvoir", n'est pas le même. C'est pas "très difficile" (c'est d'ailleurs plutôt facile). C'est juste un non sens, hors sujet.

    Flickr fait des choses qui semblaient hors de portée il y a seulement 15 ans aux chercheurs qui étaient les plus avancés du monde sur ce genre de questions (traitement d'image). Mais malgré ça, ce qu'il fait est très très bête. C'est de l'IA. Mais, c'est quand même terre à terre : on compte le nombre de pixels rouge, on divise par le nombre de pixels noir, on multiple par la taille du plus grand bloc consécutif de pixel vert, et si le tout est inférieur à 12, on appelle ça "coucher de soleil" (n'essayez pas l'algo, je dis n'importe quoi au pif). Tout ce que fait cette IA, c'est calculer cette séquence d'opération, et trouver la séquence d'opération qui marche le mieux sur les nombreux exemples disponibles. C'est la même chose que les chiffres des chiffres & lettres, en quelques sortes : vous connaissez la réponse (quelles images sont un coucher de soleil), vous connaissez les données de départ (les pixels des images), et vous cherchez la séquence d'opération qui, sur toutes les images de votre base de données, permet de calculer la réponse à partir des données de départ. En espérant que ça marchera sur les images futures aussi.
    Rien de plus intelligent que ça. Et c'est un énorme exploit d'y arriver, parce que l'immensité de l'espace de recherche (le nombre de séquences d'opérations possibles) est insondable.
    Donc c'est de l'IA, et de la très bonne IA, au top de nos connaissance et de notre puissance de calcul. C'est l'Etat de l'art du deep learning.
    Mais malgré ça, vous voyez bien que ça reste un bête problème de maths. Aucun moyen de répondre "tuer les humains, comme ça ils ne prendront plus de photo".



    Je finis sur la note plus inquiétante : je ne dis pas que Terminator est impossible. Juste que ça n'a aucun rapport avec l'IA.

    Si quelqu'un décide de se lancer dans la fabrication d'un robot tueur, il peut. Les drones américains tuent déjà des tas de gens tous les ans. Si quelqu'un décide de coller un flingue sur sa caméra de vidéosurveillance pour abattre les intrus automatiquement, il peut. Pas besoin d'IA pour ça. Collez un capteur de présence, une caméra avec tracking (pas de l'IA : la caméra pointe vers les pixels qui bougent), et un bête seuil qui déclenche le flingue. Et vous avez votre machine qui sait tuer des humains. Et qui finira par tuer votre chat.

    Ajouter de l'IA à ça permettrait évidemment de faire des choses plus efficaces. Qui pourrait décider sur des critères appris, et à partir d'objectifs appris, qui tuer. Mais ce n'est pas l'IA le problème ici. C'est le fait d'avoir décidé de fabriquer une machine qui a "tuer" dans ses primitives. Même sans IA cette machine est terrifiante. Et n'importe quel lycéen fréquentant un fablab peut la construire.
    9 réponses · Il y a 1 année
  • Dans quelques années des robots autonomes vont envahir notre qutidien ,etes-vous pour ou contre ?

    Dans le monde du travail le capital humain sera remplacé par le capital robots ,qu'arriverait-il aprés ?le taux de chomage va exploser
    Dans le monde du travail le capital humain sera remplacé par le capital robots ,qu'arriverait-il aprés ?le taux de chomage va exploser
    7 réponses · Il y a 1 année