Anonyme
Anonyme question posée dans Politique et gouvernementPolitique · Il y a 1 décennie

Ma solution pour arrêter la guerre Palestine-Israel?

Rappel historique des faits.

Le conflit isrélo-paletsinien commença en 1920 quand les nationalistes juifs et arabes commencèrent à s'affronter en Palestine manddataire, Le RU, conformément à la Déclaration Balfour prend en charge d'y constituer un foyer national juif.

Conséquences depuis 1948 et le partage de la Palestine en 2 Etats :

Plus de 100 000 morts

Exode de 6 millions d'Israéliens et de Palestiniens.

Ma solution : la création d'un état unique, le "Nouvel Israel" ayant comme capitale Jérusalem et comprenant 13 Millions d'habitants.

Une nation où Israéliens et Palestiniens vivraient en paix, pour la 1ère fois,

Une nation où juifs et musulmans s'entendraient en paix

Une nation républicaine fondée sur des principes démocratiques.

Une nation où il n'y a pas d'attentats suicides à la voiture piégée quotidiennement

Une nation où des élections peuvent se dérouler dans le plus grand calme, sans meurtres.

La plus belle nation au monde.

Alors, qui me suis dans cette idée ?

Mettre à jour:

Plus de haine, plus de frontières, plus de charniers sur nos chemins

Nous voulons d'une âme fière, nous forger un grand destin.

Mettre à jour 2:

@tom pouce : il a fallu faire un choix, mais ce n'est pas le nom qui causera des problèmes

Mettre à jour 3:

@Jamel : il a fallu faire un choix et je l'ai fait, nous n'allons pas nous énerver pour un nom quand même.

NOUS SOMMES EN 2008, CHANGEONS

Mettre à jour 4:

@ mikoland : il ne faut pas avoir des islamistes et des sionistes donc des extrémistes de chaque côté, si toute l'Europe est avec moi, nous les écraserons, il ne sont qu'un millier tout au plus, ils n'ont aucune chance, nous pouvons le faire

YES WE CAN

Mettre à jour 5:

@ SIR LAURENT : je suis pret a me tuer pour que mon idée aboutisse

9 réponses

Évaluation
  • Il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    C'est mon idée aussi, mais lequel des deux cherchera à manger l'autre.

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    cela fait longtemps déjà que je pense à une solution du type belge : une région Israël, une région Palestine, une région Jérusalem-capitale, avec une communauté juive et une communauté palestinienne pour les affaires touchant à l'éducation, la culture, la religion, la langue...

    La région Jérusalem serait obligatoirement bilingue, hébreu/arabe, pour le reste se seraient les communautés qui décideraient. Un état fédéral démocratique, dans lequel les réfugiés palestiniens pourraient revenir, pas de discrimination entre les citoyens, des élections parfaitement démocratiques, une juste et équitable répartition des budgets

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    c'est une solution romantique...

    .... tu es poète???

  • Il y a 1 décennie

    Paix aux hommes de bonne volonté. C'est ce que les femmes, enfants et hommes attendent.

    Hélas les intégristes des deux côtés, les fous de livre disant toute vérité et écrasant toute objection, ne l'entendent pas ainsi puisqu'ils peuvent développer leur haine de l'autre. Et si la paix pointe son nez, ils n'hésitent pas à la tuer (v. l'assassinat de Rabin qui a bien arrangé les franges extrémistes israéliennes).

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 1 décennie

    Plus facile a dire qu'a faire!

  • Djamel
    Lv 5
    Il y a 1 décennie

    Ce n'est pas une solution, car je veux que la création d'un état unique s'appellerait "la nouvelle Palestine".

  • Il y a 1 décennie

    Tu as déjà posé cette question et je refais donc la même réponse :

    L'idée d'un état bi-national fleurit de plus en plus, y compris du côté palestinien.

    Mais cela pose un problème majeur dans la définition même de l'État d'Israël, état sans constitution, revendiqué comme "état juif".

    Donc, ce n'est pas pour tout de suite. Seule solution actuellement raisonnable pour la paix est la création de deux états dans les frontières de 49 (Ligne verte) avec retrait des colonies, indémnisation des palestiniens qui ne reviennent pas et partage de Jérusalem en deux capitales.

    La solution bi-nationale ne pourra intervenir que lorsqu'on aura en présence deux états forts et non pas une superpuissance face à une autorité contestée. Dans le cas contraire, la puissance économique des israéliens fera des palestiniens, actuellement très pauvres des citoyens de secondes zones, n'ayant aucun accès aux points de contrôles économiques et politiques du pays.

    @ Djabali : l'exemple belge, en ce moment... Bof. Justement à cause d'une inégalité de richesse et de pouvoir entre les deux communautés.

  • Il y a 1 décennie

    Avec la paix il n'y aurait plus ni isrël ni palestine deux entités qui vivent des aides internationales, Europe, américain et arabe.

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    Y'en a marre de la bagarre entre Israel et Palestiniens!

    Y'a jamais de gagnant!

    Moi je gagne donc je continue la bagarre!

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.