Puisqu'il est aussi insignifiant comment expliquer que le MoDem suscite autant de rejet à gauche et à droite ?

(110)
Mise à jour: @Akasha : j'adore vos raccourcis : Marielle de Sarnez ex RPR donc de droite ça me paraît un peu léger. Que dire dans ce cas-là de Maurice Leroy qui fut communiste, UDF et maintenant Nouveau Centre ? Enfin l'affaire Clearstream ça ne vous rappelle rien quand il s'agit de voter une motion de censure... afficher plus @Akasha : j'adore vos raccourcis : Marielle de Sarnez ex RPR donc de droite ça me paraît un peu léger. Que dire dans ce cas-là de Maurice Leroy qui fut communiste, UDF et maintenant Nouveau Centre ?

Enfin l'affaire Clearstream ça ne vous rappelle rien quand il s'agit de voter une motion de censure contre un gouvernement de droite (de Villepin, en l'occurence) ?

Quant à l'alliance avec les communistes, vous ne m'empêcherez pas de dire qu'elle est d'un autre temps : cela fait déjà plus de quinze ans que l'éléquilibre du Monde a été bouleversé avec la chute du bloc de l'Est. Et Georges Marchais l'avait bien compris en se désolidarisant de Moscou...
Mettre à jour 2: @Sarcoqueluche : l'UDF n'a clairement jamais penché à gauche et la création du MoDem en a irrité plus d'un en son sein puisque les plus vigoureux d'entre eux en sont arrivés à trahir Bayrou et à créer le Nouveau Centre et on ne compte même plus les coups de pelle que Bayrou s'est ramassé (Simone... afficher plus @Sarcoqueluche : l'UDF n'a clairement jamais penché à gauche et la création du MoDem en a irrité plus d'un en son sein puisque les plus vigoureux d'entre eux en sont arrivés à trahir Bayrou et à créer le Nouveau Centre et on ne compte même plus les coups de pelle que Bayrou s'est ramassé (Simone Veil, Gilles de Robien, Giscard d'Estaing) pendant la présidentielle.

Pour ce qui est des valeurs, on trouve des humanistes à gauche comme à droite (et donc pourquoi pas au centre ?) pourvu que l'on soit un républicain fidèle. Et entre nous, j'ai bien plus d'estime pour F. Bayrou et - au risque de surprendre certains - pour O. Besancenot que je n'en ai pour L. Fabius ou G. Frèche. Il n'y a pas à mon sens "que du mauvais" à gauche comme à droite, ce serait trop réducteur.
Mettre à jour 3: @menteur : veuillez développer je vous prie, sans quoi je ne saurai comment interpréter votre contribution.
Mettre à jour 4: @Eric VII : en cela diffère-t-il de Chirac (RPR pour lui même puis l'UMP pour son dauphin, Juppé) ou même de Mitterrand (congrès d'Epinay : chapeau l'artiste au passage...) ? Comment expliquer qu'il puisse être à la tête d'une (potentielle) machine électorale s'il ne rencontre pas une... afficher plus @Eric VII : en cela diffère-t-il de Chirac (RPR pour lui même puis l'UMP pour son dauphin, Juppé) ou même de Mitterrand (congrès d'Epinay : chapeau l'artiste au passage...) ? Comment expliquer qu'il puisse être à la tête d'une (potentielle) machine électorale s'il ne rencontre pas une certaine écoute ? En ayant rallié au premier tour de 2007 plus de voix (en valeur absolue) que Chirac au premier tour de 2002, qu'en penser ?
Mettre à jour 5: @Akasha (2) : si se dire proche de Rocard ou de Delors c'est être de droite, où allons-nous... Et je comprends mieux la pagaille qui règne au PS.
Mettre à jour 6: @Akasha (3) : puisqu'il apparaît que les électeurs de Bayrou (au premier tour de la présidentielle) se sont divisés de manière égale à gauche et à droite au second tour, comment pouvez-vous être aussi catégorique en les plaçant à coup sûr à droite comme vous le faites ? J'entends bien que vous prêchez pour... afficher plus @Akasha (3) : puisqu'il apparaît que les électeurs de Bayrou (au premier tour de la présidentielle) se sont divisés de manière égale à gauche et à droite au second tour, comment pouvez-vous être aussi catégorique en les plaçant à coup sûr à droite comme vous le faites ? J'entends bien que vous prêchez pour votre paroisse : c'est tout à votre honneur et c'est même votre devoir de militante (pour ma part je ne suis encarté nulle afin de rester en accord avec une indépendance d'esprit que je revendique). Mais si l'on creusait davantage sur les raisons des échecs du PS aux présidentielles de 2002 et de 2007, ne pensez-vous pas que la doctrine se doit d'être modernisée, à l'image de ce qu'on fait les mouvements européens d'inspiration similaire ? Pensez-vous que la base la plus ancienne soit encore suffisamment significative pour espérer que la mutation puisse s'opérer, plutôt que de lorgner chez Bayrou, comme je l'ai fait ? En 95 j'ai soutenu Jospin : j'aurais préféré Delors à sa place.
Mettre à jour 7: @Sarcoqueluche (2) : des soutiens politiques, il n'en a plus beaucoup et c'est bien l'objet de ma question : tout le monde lui tape dessus, et Sarkozy sans doute plus fort que les autres, encore ! Quant à sa politique et sa vision sociales (au sens de la cohésion des strates de la société - car il ne... afficher plus @Sarcoqueluche (2) : des soutiens politiques, il n'en a plus beaucoup et c'est bien l'objet de ma question : tout le monde lui tape dessus, et Sarkozy sans doute plus fort que les autres, encore ! Quant à sa politique et sa vision sociales (au sens de la cohésion des strates de la société - car il ne faut pas se voiler la face : l'égalité sociale absolue n'existe que sous les dictatures) elle me semble au contraire beaucoup plus à gauche qu'autre chose et elle se démarque remarquablement de ce que prône l'UMP. Sans doute est-ce trop ambitieux et est-ce pour cela que cela fait peur ?
Mettre à jour 8: @Akasha (4) : bonne soirée à vous également ;-)
14 réponses 14