Comment lutter contre l’homophobie à l’école ?

L’association EX AEQUO de Reims a envoyé une lettre à tous les principaux de collège, proviseurs de lycée et syndicats d'enseignants de la Marne afin qu’ils se penchent sur le problème de l’homophobie à l’école.

Voir la lettre ici : http://www.exaequoreims.com/iarticles.php?id=22

Extrait :

« Que peuvent faire les écoles ?

– Aborder les thèmes de l’homosexualité et de l’homophobie au même titre que d’autres thèmes de société (racisme, sexisme, familles, discriminations, amour, etc.) dans les cours d'enseignement, de manière appropriée de la maternelle a l'université...

– Inclure des représentations de l’homosexualité et de personnes homosexuelles dans les manuels et les programmes scolaires de l'école primaire au lycée (langues, littérature, science, histoire, philosophie)

– Développer des leçons ayant clairement pour thématique les questions d’homosexualité en éducation à la citoyenneté, en éducation à la sexualité et en éducation "culturelle"...

Mettre à jour:

– Mettre a disposition des ressources concernant homosexualité dans les centres de documentation (livres, films, brochures, bibliographies thématiques, adresses de lieux ressources pour les jeunes- Ligne Azur, Centre Gai et Lesbien, Sida Info Service, Associations gay et lesbiennes...)

– Favoriser un climat d’acceptation de toutes les différences et permettre aux élèves et aux professeurs homosexuel-le-s de vivre sans se cacher (création de club de rencontre entre jeunes gays et lesbiennes, et de groupe de parole pour les enseignants homosexuels ...)

– Sensibiliser le personnel enseignant aux thématiques de l’homosexualité et de l’homophobie dans des modules de formation initiale et continue (IUFM)

– Informer et rassurer les parents d’élèves lors des réunions plénières de rentrée scolaire, inclure les parents d’élèves gais et lesbiennes ainsi que les parents homosexuels dans les échanges d’information.

Mettre à jour 2:

Notre association EX AEQUO vous demande de bien vouloir prendre des mesures pour que cesse l’homophobie dans le cadre scolaire, afin que les jeunes gais et lesbiennes n’aient plus a souffrir en silence et qu’ils puissent s’épanouir dignement grâce a des modèles d'identification positive, afin que les jeunes hétérosexuels apprennent a respecter et côtoyer avec bienveillance les femmes et les hommes homosexuels. »

Voyez-vous d’autres moyens de lutter contre l’homophobie à l’école ? Avez-vous d’autres idées ? Que pensez-vous de la lettre de l’association ?

Mettre à jour 3:

@naga : une déviance ? Mais par rapport à quoi au juste ? L’évolution humaine est une déviance si on pousse cette logique jusqu'au bout ! c’est une déviance par rapport à nos ancêtres de porter des chaussures, d’aller dans l’espace, de fumer, de baiser pour autre chose que se reproduire, etc. La déviance elle est avant tout dans vos systèmes de croyance, messieurs ! C’est une abstraction. Que craignent les moralisateurs au juste dans l’homosexualité ? Qu’est ce qui vous fait si peur ? Faites un examen de conscience avant de jeter la pierre aux homo…vous seriez surpris de ce que vous découvrirez !

Mettre à jour 4:

@Frédéric M : merci pour votre témoignage d’enseignant :-)

A leur âge, les élèves de lycée sont déjà bien imprégnés des préjugés de leur communauté. C’est pour cela, je pense, qu’il faut commencer le travail de prévention contre l’homophobie bien plus tôt dans le parcours d'un élève.

Mais le principe du débat au lycée, même s’il révèle l’étendue des préjugés des uns et des autres, est une bonne initiative pour tordre le cou aux idées reçues. Ce qui est fait actuellement à l'école par certains enseignants (vous me l'apprenez, merci) est un bon début. Mais si on ne réserve qu’une heure de débat (dans l'année?) à ce sujet, c’est un peu court. En Belgique, ils font de la prévention contre l'homophobie et plus généralement les discriminations depuis plusieurs années (10 ans paraît-il). J’aimerais bien avoir votre opinion sur le manuel scolaire officiel pour la lutte contre l’homophobie et destiné aux enseignants :

Mettre à jour 5:

http://www.enseignement.be/@librairie/documents/re...

Une personne avait répondu à ma question, il y a quelque temps de cela :

http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ao...

10 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    Il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    pas facile.. beaucoup d'assos essaient déjà d'intervenir dans les écoles.. Ceci dit on ne leur facilite en rien le travail (leurs demandes se perdent..) très peu d'académies ont mis en place ce genre de démarches, et c'est bien dommage.. on attend apparemment qu'il y ait plus d'actes homophobes, de suicides.. c'est triste mais c'est comme ça.. j'ai l'impression que ça risque d'etre mal vu par les parents, comme du prosélytisme.. en attendant on laisse les ados galérer.. à se demander quelles sont les vraies priorités de l'école..

    on sait très bien que les mentalités vont etre longues à changer.. ceci dit les enfants d'aujourd'hui sont les adultes de demain..il est grand temps d'agir.. et de les aider à se forger une opinion perso sur l'homosexualité (peut-etre différente de celle de leurs parents...)

  • ...
    Lv 6
    Il y a 1 décennie

    Ne laisser passer aucune forme d'homophobie telle qu'elle soit aussi bien de la part des élèves que du personnel encadrant!

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    je suis gay et ai fait mon coming out il y a un an , en plus je suis pére de famille et ne me considére pas comme étant victime de la nature. En revanche, il m'arrive réguliérement d'être victime de la connerie humaine.

    Durant, ma scolarité, si j'avais été moins victime d'homophobie, je pense que j'aurais mieux réussi ma vie personnelle et professionnelle et serais plus à l'aise dans mes baskets aujourd'hui.

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    Nous devons faire beaucoup de littératures gays. Quand on lit des gens gays, on comprend des gens gays. Aussi, nous devons enseigner de l'orientation sexuelle.

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • MACA
    Lv 6
    Il y a 1 décennie

    Assa david et jonathan propose une formation pour intervenir dans le milieu scolaire voir leur site

  • Il y a 1 décennie

    La lutte contre l'homophobie à l'école est très difficile, au même titre que toutes les luttes contre les idées reçues... Je suis dans un lycée de campagne, peuplé de gosses pas méchants mais très beaufs. Il faut savoir que l'on fait DEJA de l'information et des actions en faveur des homosexuels. Pas seulement en parlant de Verlaine et de Rimbaud (mais on le fait aussi...). Il y a par exemple l'ECJS (Education Civique Juridique et Sociale) qui pourrait être une heure de cours formidable avec de vrais débats, mais qui tourne bien trop vite au grand n'importe quoi. Un collègue à moi a abordé vendredi la question des couples homosexuels, et là tous les gosses se sont mis à répliquer que c'était impensable, que c'était une erreur de la nature, etc. Avec toujours ce même pauvre discours: "j'ai plein d'amis homos, donc je ne suis pas homophobe! Mais quand même, honnêtement, c'est pas normal..."

    Du reste certains élèves sont homos et le revendiquent. Ils sont relativement acceptés. En revanche il arrive que des profs soient victimes de remarques homophobes... de leurs élèves!

    Donc oui, il y a plein de cas de figure. Il ne faut pas dire que rien n'est fait. Les actions évoquées sont intéressantes, mais là encore certains enseignants n'ont pas attendu pour adopter un discours d'ouverture et de tolérance (que certains élèves entendent et appliquent).

  • Il y a 1 décennie

    Tu vas voir que certains vont répondre "prosélytisme". Comme si l'homosexualité, l'hétérosexualité, étaient "contagieuses".

    Bon courage. Mais ne t'attends pas à grand chose de la part de l'Ecole et de ses "institutions", crois-moi.

  • Il y a 1 décennie

    Ils ont déjà du mal à parler de la séxualité tout court à l'école, alors parler de l'homosexualité ....

    En plus il faudra des parents derrière pour expliquer le pourquoi du comment, alors que ces parents sont encore à parler de la sexualité avec les roses et les abeilles ...

    Euh je veux pas être défaitiste, mais c'est trop comme programme, et je suis contre. Montrer des homosexuels a des enfants qui commencent à construire leur sexualité sur un schéma religieusement admis ne fera que les perturber.

    Ceci dit j'admet qu'il faut parler de l'homophobie et le combattre.

    J'éditerai cette réponse plus tard.

  • naga
    Lv 7
    Il y a 1 décennie

    ce qui me gêne, c'est la banalisation de l'homosexualité.

    Je trouve qu'elle l'est déjà suffisamment dans la société actuelle et je dirais à Frenchbaldmann que par ailleurs j'apprécie beaucoup que oui, je crains que ce genre d'enseignement soit un peu incitateur. Or, qu'on le veuille ou non, l'homosexualité demeure quand même une déviance et

    qu'il convient donc de manier le sujet avec précaution;

    Source(s) : @Ange, tu joues sur les mots, tu sais très bien ce que j'entendais par déviance. Il ne s'agit pas d'apparat mais de la nature même de l'homme effectivement à vocation reproductive.Qu'il y ait des exceptions, je le conçois mais rien n'oblige à les mettre en avant. Dans quel but? La banalisation est déjà un grand pas et elle se suffit à soi même.
  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    En effet, les collèges et lycées n'ont pas vocations à disserter sur les erreurs que peut commettre la nature.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.