Anonyme
Anonyme question posée dans Politique et gouvernementImmigration · Il y a 1 décennie

NE PAS LUTTER CONTRE LES RACISTES ANTI BLANCS C'EST ÊTRE D'ACCORD AVEC EUX ?

Quand on voit tous les décérébrés psychorigides et rétrogrades qui résument le racisme à la simple idéologie que l'homme blanc dénigre l'autre, je viens donc instruire vos bulbes en apportant quelques précisions :

Le racisme est une idéologie qui postule une hiérarchie entre les êtres humains selon leur origine ethnique, désignée sous le terme de race. Plus généralement, le racisme désigne la croyance que de prétendues propriétés biologiques innées, attribuées à des groupes sociaux, conditionnent inévitablement l'accomplissement culturel et individuel. Le terme racisme peut également désigner une attitude de critique ou d'hostilité systématique envers l'ensemble d'un ou de plusieurs groupes ethniques déterminés. Le racisme peut se traduire par des actes d'hostilité ou de discrimination envers les personnes selon leur origine ethnique, et prendre la forme de xénophobie ou d'ethnocentrisme.

Ainsi, bien que ces notions soient boudées, censurées, tabous aux yeux du profane psychorigide qui par n'importe quel biais tente de passer pour l'opprimé, il faut dès lors connaitre et reconnaitre, accepter et valider l'existence d'autres formes de racisme, et que le racisme n'est en rien unilatéral. Le racisme anti blancs, anti occidental, antisémite & anti chrétiens, (dont bon nombre peuvent témoigner d'en avoir été victime), et quand on voit par quel biais un courant d'idée est véhiculé au sein des jeunes issus de l'immigration (oui je parle de moutonnage), je pense qu'on est en droit de reconnaitre que ce racisme là - bien qu'il soit moins médiatique et donc moins médiatisé - existe et se propage de plus en plus en France. Ainsi, à la vue des plaintes, agressions, menaces à l'égard de "blancs et juifs" ces dernières années, j'affirme, avec grande conviction, que le "racisme envers les minorités" n'est plus qu'une simple excuse pour se faire plaindre, et que le vrai racisme aujourd'hui n'est plus celui que l'on montrait du doigt.

Mettre à jour:

@Plus jamais ça! : roh la vilaine racaille :) je ne t'ai pas insulté pourtant, c'est un réflexe que tes parents t'ont inculqués d'insulter les gens comme ça à tout va? a moins que ça vienne du laxisme de tes parents dans l'éducation et que ça vienne de tes fréquentations? je te sens un brin "haineux, stupides, peureux, fachos, teigneux et irrécupérables" pour reprendre tes propos :) As-tu songé au suicide?

Mettre à jour 2:

@Plus jamais ça! : retiens bien une chose, car j'imagine que tes parents ne t'ont pas appris ou ont fait l'impasse sur ceci : il y a 3 notions essentielles de savoir dans la vie, le savoir pur, histoire de ne pas passer pour un décérébré comme tu le fais continuellement, le savoir faire, et le plus important, le savoir vivre. Mais je doute que tu puisse connaitre et assimiler ces notions à coups de "t'as vu et nique la France", tu comprend ce que je veux dire ou je répète?

Mettre à jour 3:

@tous : haha nous y voilà, l'insulte à la mère, c'est d'un classique :) tu as oublié "bâtard" et "chien" :) ceci dit j'invite toute personne ayant des notions de savoir vivre à reporter les insultes de ce petit mal élevé qui ne sait pas quoi dire à part insulter à un modérateur :)

Mettre à jour 4:

@Melle M : ce n'est pas moi qui chiale au racisme si je n'ai pas eu un job

ce n'est pas moi qui chiale au racisme si je suis viré de mon job

ce n'est pas moi qui joue la victime à la moindre occasion

ce n'est pas moi qui ai une armada d'organisme anti blancs derrière moi comme la halde, le mrap, la licra, sos racisme, les indigènes de la république, la tribu k et j'en passe

ce n'est pas moi qui chiale au racisme si je n'obtiens pas plus que l'autre

ce n'est pas moi qui chiale au racisme si je n'obtiens pas un 100m² en logement

Il faudrait arrêter d'inverser les rôles là... tu es clairement entrain de dire que le racisme anti blanc n'existe pas, ou en tout cas qu'il est "négligeable"? c'est exact?

22 réponses

Évaluation
  • Il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    bonjour,

    il viendra le jour ou les médias seront obligés de ressortir tous les actes dont sont victimes les français blancs..... pour le moment ces médias orientent leurs désinformation, car si les gens savaient réellement, çà changerait la donne ......

    et le comportement même des plus solidaires de ces sub sahariens et maghrébins, changerait......... et ce n'est pas bon pour l'assimilation, l'intégration ou je ne sais quoi.........

    dans tous les cas je suis étonné, de tout se qu'il se passe dans les grandes villes de France, ou parfois je me demande dans quel pays je suis.... de la part de beaucoup il ya un refus de se conformer aux lois du pays, il y a un refus de métissage sauf pour avoir des papiers (puis après), ils n'aiment pas les français, mais profitent de tout ce que les ancêtres ont construit..........ils se revendiquent marocains, algériens maliens, congolais et pas français, surtout pas français, ils ne veulent rien avoir a voir avec "comme ils disent" ces faces de craies........ et ils retournent au bled chaque été pour se pavaner et expliquer comment ils baisent la France.........

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    Bravo. Étoile.

    @plus jamais ça : vous n'êtes qu'1 racule, chère chose....

    RAJOUT : @Coco : tu te fous de la gueule de qui, sale con ??

    "Je ne visais personne"....... T'es con ou amnésique ???

    La 1ère réponse me parait bcp + juste.

  • Il y a 1 décennie

    Je suis d'accord. Le racisme d'autrefois n'est pas le même qu'aujourd'hui. Aujourd'hui on parle de différences, avant c'était plus dû à l'ignorance, la peur de l'inconnus et l'idéologie fausse qu'une ethnie était supérieur à une autre. Aujourd'hui, il reste encore des résidus de ce racisme, mais c'est davantage une guerre culturelle et une excuse pour se donner plus de droit. Je trouve que le mot racisme a une connotation si forte, utilisé à toute sauces qu'il est pratiquement impossible de parler librement de nos différences sans crier ce mot. De plus, c'est devenu l'emblème ou le crie de liberté pour ceux qui on été écrasé par les préjugés dans le passé et qui aujourd'hui le crie haut et fort dès que l'on veut s'opposer à leur action ou attitude. Crier au racisme dans le vide, c'est être racisme en soit. C'est de dire que l'autre devant toi qui n'est pas de la même ethnie a aucun jugement et aucunement le droit d'avoir une opinion contraire.

    Comment ce fait-il qu'un échange d'opinion peux être si difficile entre gens d'origine ou de couleur différentes. Quand cela a lieu tout les jours entre gens de même origine mais sur des propos différent ou similaires. On ne pourra jamais passer pardessus les différences si certains sujets restes tabous ou si on ne peut pas avoir une petite engeulade sans mettre le rideau du racisme. Je suis chanceuse, j'ai échangé assez facilement avec différentes personnes de différentes ethnie, mais je reconnais la problématique

    Certaines personnes blanches qui habitent dans d'autres pays se font juger en effet. J'ai entendu de tristes histoires d'occidentaux qui sont allé travailler au Japon. Malgré mon amour pour la culture de ce pays, je sais qu'il règne un niveau élevé de xénophobie.

    Si dans le passé certaines différences on causés des guerres et de la souffrance, raison de plus d'en parler. Certaines raisons de ces conflits on disparut car elles étaient basées sur de fausses croyances. D'autres sont encore présente, et c'est normal, il existe des différences entre tout les peuples de la terres. Il faut les comprendre et apprendre d'elles. Ce n'est pas tout qui est acceptable ou excusable en dépit de l'ethnie ou de la culture. Comme dans toute personne, il y a du bon, du mauvais et du ça dépends de ton point de vue. Personnellement, j'ai été ravis de connaitre la culture de d'autres peuple, leur philosophie de vie, leur nourriture, leur société. Pour certaines, j'ai un jugement à apporter. Mais ce jugement, des gens de la même culture l'on parfois. Certains sujets sont très sérieux, je parle là de l'extermination des certaines espèces animal pour leur supposé propriété magique ou encore le mutinement de certaines personnes pour des raisons culturels. Tous peuple dois évoluer, même les plus avancé technologiquement. Car l'avancement se situe à plusieurs niveaux. Cela débouche sur un sujets très complet en soit.

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    très bon développement, excellent 1 étoile !

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 1 décennie

    Faut pas vous énerver.

    Le racisme, c'est d'abord de la connerie. Et la connerie est la chose du monde la mieux partagée.

    Rien ni personne ne saurait empêcher un con de déconner.

  • spoty
    Lv 6
    Il y a 1 décennie

    à méditer:

    "Cités - Un médecin jette l'éponge"

  • Il y a 1 décennie

    Il parait que le racisme anti blanc n'existe pas, ni même le racisme anti français. Il faut simplement lutter contre le racisme qui englobe tout sauf les deux cités précédemment.

  • joane
    Lv 6
    Il y a 1 décennie

    Tres difficile de dialoguer avec des gens qui n'aiment pas ou renient notre pays

    Je pense que beaucoup ont de la mauvaise foi,et portent la haine en eux

    Le mieux est de se cantonner à leur dire:tu n'aimes pas la France ,et bien tu la quittes !!!!

    La France ne se pliera pas à leur imbécilté !

  • Il y a 1 décennie

    Et être anti-anti-racistes, c'est pas être d'accord avec les racistes ???

    Tous les racismes sont condamnables.

    Mais...

    Personnellement (et vive le copier-coller !), je ne chiale pas au racisme si je n'ai pas eu un job

    Je ne chiale pas au racisme si je suis virée de mon job

    Je ne joue pas la victime à la moindre occasion

    Je n'ai jamais fait appel à l'armada d'organismes (anti-blancs ???) comme la halde, le mrap, la licra, sos racisme, les indigènes de la république, la tribu k (je ne me sens absolument pas concernée par les actions de ce dernier) et j'en passe...

    Je ne chiale pas au racisme si je n'obtiens pas plus que l'autre

    Je ne chiale pas au racisme si je n'obtiens pas un 100m² en logement

    Par contre, je suis métisse (donc Noire pour la plupart d'entre vous) et je n'aime pas ce genre d'amalgames bidons et foireux.

  • Il y a 1 décennie

    Une des meilleures questions de l'année !! 2 thumbs comme on dit chez moi..

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.