Pardon mes amis, mais j'ai un doute brutal...?

La rubrique politique n'est-elle pas simplement le reflet de la pauvreté de pensée et d'idéal de la classe politique dans son ensemble, droite et gauche confondue ? Considérant que nous sommes dans un temps occidental sans guerre autre qu'économique, protégés pas des frontières idéologiques fermées aux... afficher plus La rubrique politique n'est-elle pas simplement le reflet de la pauvreté de pensée et d'idéal de la classe politique dans son ensemble, droite et gauche confondue ?
Considérant que nous sommes dans un temps occidental sans guerre autre qu'économique, protégés pas des frontières idéologiques fermées aux violences que la faim pourrait faire naître, protégés par des systèmes mutualistes imparfaits mais qui fonctionnent, et tout plein de développement etc, etc, qui vont dans ce sens, NE SOMMES-NOUS PAS UN PEUPLE DE VRAIS CONS À NOUS PLAINDRE ET REFUSER DE CONSIDÉRER QUE LES QUESTIONS QUE NOUS NOUS POSONS SONT UN CONFORT, UN LUXE, QUAND ON REGARDE L'ÉTAT RÉEL DU MONDE ET DE SES HABITANTS?
Mise à jour: Le lendemain... C'est vrai que ma question est très mal tournée, et qu'au contraire, elle est plus un appel à accélérer la réflexion et l'action, plutôt qu'un appel à l'acceptation de n'importe quoi. Et c'est vrai que je ne féminise jamais mes questions, à cause de la grammaire... afficher plus Le lendemain...
C'est vrai que ma question est très mal tournée, et qu'au contraire, elle est plus un appel à accélérer la réflexion et l'action, plutôt qu'un appel à l'acceptation de n'importe quoi.

Et c'est vrai que je ne féminise jamais mes questions, à cause de la grammaire française qui oblige à utiliser le genre masculin lorsqu'on parle à tout un groupe... :)
Mettre à jour 2: @Shah : j'ai beaucoup réfléchi sur ta réponse. J'ai pensé annuler ma question, à cause de sa mauvaise rédaction. J'ai rédigé une excuse pour tous, avec la volonté de laisser aux votes la MR, et m'effacer. Mais finalement, je me dis qu'avec l'ajout que j'ai fait ce matin, ma question... afficher plus @Shah : j'ai beaucoup réfléchi sur ta réponse.
J'ai pensé annuler ma question, à cause de sa mauvaise rédaction.
J'ai rédigé une excuse pour tous, avec la volonté de laisser aux votes la MR, et m'effacer.
Mais finalement, je me dis qu'avec l'ajout que j'ai fait ce matin, ma question tient la route.
J'accepte toute critique en vertu de ce que je viens d'énoncer, mais je me rends compte aussi que tu viens de répondre à la légère, et j'en suis déçu.
Tu n'as peut-être pas compris ou simplement lu mon ajout, mais si oui, je suis pour cette fois déçu de ta réponse qui ne me semble pas intelligente...
Mais j'admets à l'avance avoir loupé quelque chose. Quelque chose que quelqu'un m'expliquera.
Mettre à jour 3: Encore de nouvelles réactions que j'ai du mal à comprendre...
Mettre à jour 4: Merci Malka pour tes précisions. Je sais que je ne file pas un mauvais coton ou cocon (je ne sais plus l'expression). L'ajout que j'ai mis est plus un cri du coeur qu'autre chose. Ai-je un seul instant dit qu'il fallait se contenter de ce que l'on a sous prétexte que les deux tiers de la... afficher plus Merci Malka pour tes précisions.
Je sais que je ne file pas un mauvais coton ou cocon (je ne sais plus l'expression).
L'ajout que j'ai mis est plus un cri du coeur qu'autre chose. Ai-je un seul instant dit qu'il fallait se contenter de ce que l'on a sous prétexte que les deux tiers de la planète meurent de faim? Ai-je dans une seule de mes questions dit cela?
Par contre, ai-je crié que notre luxe et notre confort nous donne l'obligation d'hurler et surtout d'agir et de changer les choses? Alors là, OUI.
Nous sommes les bourgeois, les privilégiers de la planète. Et c'est ce qui nous donne en contrepartie l'OBLIGATION, en tant que peuple, de mettre notre énergie à changer les choses.
Et que vois-je? Rien qui n'est fait dans ce sens.
Suis-je un connard d'alter mondialiste, un imbécile de gauchiste, un fou, une merde non-pensante, un droitiste tout crin inhumain, un donneur de leçon, un moraliste, un branleur qui s'excite dans cette rubrique?
A en croire certain(e)s, sans doute.
Mettre à jour 5: A en croire d'autres, pas vraiment. Que chacun me juge, me toise du haut de ses connaissances, rie de mes pauvres questionnements infantiles. Il n'en reste pas moins que les préoccupations de l'occident, de nos sociétés capitalistes sont en total décalages d'avec les réalités. (Ne serait-ce... afficher plus A en croire d'autres, pas vraiment.

Que chacun me juge, me toise du haut de ses connaissances, rie de mes pauvres questionnements infantiles.

Il n'en reste pas moins que les préoccupations de l'occident, de nos sociétés capitalistes sont en total décalages d'avec les réalités.
(Ne serait-ce que les réalités écologiques si personne ne veut regarder les réalités économiques)
Alors... Ma question qui ne veut rien dire, qui est inutile, et qui mal rédigée (ce dernier point, je l'avoue), c'est juste une question brûlante de savoir jusqu'à quand nous fermerons les yeux sur la réalité, jusqu'à quand nous allons accepter de nous disputer sur la paternité d'un enfant d'une garde des sceaux, jusqu'à quand nous allons discourir sur l'intérêt de tel ou tel discours, et quels arguments nous allons opposer, alors que l'URGENCE est là, et que ceux (même pas moi-même) qui l'évoquent sont pris pour de fieffés connards... Voilà le sens de ma question.
Mettre à jour 6: Au fait (et ce n'est pas pour te prendre à parti, malka), mais si ma question ressemble à "allez donc en Corée du nord si vous n'êtes pas content", c'est sans doute la mauvaise rédaction d'i-celle, mais aussi dans la même proportion la lecture trop rapide que certains en ont fait. Ceux qui... afficher plus Au fait (et ce n'est pas pour te prendre à parti, malka), mais si ma question ressemble à "allez donc en Corée du nord si vous n'êtes pas content", c'est sans doute la mauvaise rédaction d'i-celle, mais aussi dans la même proportion la lecture trop rapide que certains en ont fait. Ceux qui ont lu d'autres de mes questions ou réponses, savent que je n'ai jamais eu ce genre de langage.
Mais oui, je réfléchis.
Au début de mes interventions j'ai été catalogué comme une dictateur collectiviste, puis comme un socialiste, puis comme un imbécile consensuel, puis de plus en plus comme un réactionnaire de droite. A quand mon étiquette FN ou Nazie?
27 réponses 27