Martin Scriblerus question posée dans Politique et gouvernementPolitique · Il y a 1 décennie

Quand lors des manifs de chômeurs, nous étions quelques uns à scander "le chômage on s'en fout, on veut plus?

bosser du tout", histoire de signifier clairement notre refus du règne de l'économie et de son sale travail sur nos gueules, la gauche "extrême" faisait-elle moins la sourde oreille que le reste de la classe politique?

(je sais, ça date un peu, le mouvement des chômeurs.)

Mettre à jour:

@ Nikolaï

je risque fort de finir comme trophée dans le salon d'un Cromwell...

Mettre à jour 2:

@Hellen H

en dehors de mes propres productions, j'en ai gardé un fort intéressant recueil de tracts, témoignages, réflexions, analyses, etc. publiées chez l'Insomniaque sous le titre "Le lundi au soleil"

Mettre à jour 3:

@spenser

savez-vous que c'est le travail qui rend l'argent indispensable (et réciproquement)?

La petite phrase de Coluche (très vraie de prime abord) n'a de sens que sous le joug de l'économie. Je me passerais bien des deux.

Mettre à jour 4:

@ليلى

il y a onze ans, ce n'était déjà pas un discours fédérateur. Enfin, si, mais dans le sens contraire: dans les manifs, sitôt que je l'ouvrais, les militants syndicalistes du SO essayaient de me la casser, ma gueule de précaire... heureusement que d'autres chômeurs me connaissaient, eux, parce que j'y aurais facilement laissé des plumes.

10 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    Il y a 1 décennie
    Réponse préférée

    C'est Thélème, ou bien Cetelem ?

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 décennie

    La gauche "extrême" est fondamentalement différente des mouvements anarchistes.

    Lors des "révolutions", de gauche comme de droite, on commence toujours par couper la tête des plaisantins, fumistes et autres rigolos.

    @Loïselivier

    Vous y seriez très décoratif. Lénine n'a jamais réussi à accrocher la tête de Nestor Makhno au-dessus de sa cheminée mais c'est parce que ce dernier courait vite.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    ah oui, elle a fait la sourde oreille...sinan ça se saurait! ^^

    petit souvenir lors des mouvements sur les retraires de cheminots:

    une banderole, qui disait: "la retraite on s'en fout, on veut pas travailler".

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Segel
    Lv 7
    Il y a 1 décennie

    J'avoue j'ai été un work-holic ... mais je me soigne ...

    C'est toute une culture que je découvre grace à toi.

    Merci également au journal "La décroissance" et aux Casseurs de pub.

    Euh c'est quoi la question ?

    L'extrême gauche ?

    Euh mais pourquoi seraient-t-ils moins récupérateurs et vendus que les autres après tout ? Même si on peut croire à leur sincérité un instant on peut savoir sans hésitation que leur succès signifierait leur immédiate récupération.

    L'argent qui corromp ... comme d'hab quoi ...

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    Ah ralala, c'est vieux, oui !

    http://www.adretclimat.org/upload/2hparjour_resist...

    En 1977, Adret publiait "Travailler deux heures par jour" (Seuil).

    Puis, au moment des mouvements sociaux de 1995, sous le titre 'Résister' (Minuit), un recueil de témoignages de ceux qui, refusant les aspects inégalitaires et déshumanisants de notre société, inventaient au quotidien des solutions alternatives.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 décennie

    Je trouve votre analyse politique fine et pertinente. C'est bien tout un système à revoir et c'est bien du "sale travail sur nos gueules" que découle la misère. Vous prenez de la hauteur mais franchement, attention à l'atterissage: je ne pense pas qu'un tel discours soit rassembleur et interprété comme vous le souhaitez... ce n'est pas l'acte de travailler en lui-même qui pose problème...

    Les gens de droite seront les premiers à récupérer un tel discours en disant "vous voyez, les chômeurs sont des feignasses" et la plupart des chômeurs qui s'étaient fortement investis dans une entreprise avant de se faire virer comme des malpropres risquent de l'avoir mauvaise, ça se comprend...

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 décennie

    Bonsoir cher Loïselivier !

    Ah...j'ai tant aimé ce métier... je l'aime toujours autant, ce que j'aime moins c'est ce qu'ils veulent en faire.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 décennie

    Des vacances à vie. Mais ou va le monde . Tout le monde sur q&r. Qui payerait les serveurs supplémentaires pour assurer le supplément de trafic?

    Source(s) : le matou d'internet
    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • En fait les français ne veulent pas de travail, de l'argent leur suffirait (Coluche)...

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • ARCHES
    Lv 7
    Il y a 1 décennie

    Ah bon .. plus bosser .. c'est une bonne idée ..!! lol

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.