Les palestiniens accuse israel de mener une campagne d'épuration ethnique ?

"Nous sommes très préoccupés par les mesures israéliennes à Jérusalem-est, dont les menaces de nouvelles évictions et la destruction de maisons dans plusieurs quartiers palestiniens de la ville", a déclaré à l'AFP Richard Miron, porte-parole du bureau de coordination de l'ONU à... afficher plus "Nous sommes très préoccupés par les mesures israéliennes à Jérusalem-est, dont les menaces de nouvelles évictions et la destruction de maisons dans plusieurs quartiers palestiniens de la ville", a déclaré à l'AFP Richard Miron, porte-parole du bureau de coordination de l'ONU à Jérusalem.

L'Autorité palestinienne a accusé jeudi Israël de mener "une campagne d'épuration ethnique" contre les Palestiniens de Jérusalem, après la délivrance ces dernières semaines de dizaines d'ordres de démolition de maisons dans la partie arabe occupée de la ville. "On assiste à une escalade sans précédent de la part du gouvernement de l'occupation et de ce qu'ils appellent la municipalité de Jérusalem contre la présence palestinienne à Jérusalem à travers la destruction de dizaines de maisons et la délivrance d'ordres de démolition contre des dizaines d'autres", a déclaré à l'AFP le porte-parole du président Mahmoud Abbas, Nabil Abou Roudeina.

"C'est une campagne enragée menée par la municipalité pour judaïser la ville et en expulser la population palestinienne. C'est une campagne organisée d'épuration ethnique", a-t-il ajouté. La municipalité israélienne de Jérusalem a émis ces dernières semaines des dizaines d'ordres de démolition de maisons, construites sans permis selon elle, dans des quartiers de la partie arabe de Jérusalem, suscitant une levée de boucliers de la population palestinienne.

Israël n'accorde qu'au compte-goutte des permis de construire aux résidents arabes - quelque 250.000 - de Jérusalem-est, où les Palestiniens veulent établir la capitale de leur Etat. L'Etat hébreu considère Jérusalem comme sa capitale "une et indivisible". L'ONU a également fait part son inquiétude devant les mesures visant la population palestinienne de Jérusalem.

"Nous sommes très préoccupés par les mesures israéliennes à Jérusalem-est, dont les menaces de nouvelles évictions et la destruction de maisons dans plusieurs quartiers palestiniens de la ville", a déclaré à l'AFP Richard Miron, porte-parole du bureau de coordination de l'ONU à Jérusalem.

"Nous exhortons Israël à répondre favorablement aux appels de la communauté internationale de mettre fin à ces mesures inacceptables", a-t-il ajouté.
21 réponses 21