Jusqu'où exactement les musulmans peuvent-ils adopter la vision chrétienne de Jésus-Christ ?

Il semble qu'il soit difficile d'établir un juste milieu entre le rejet total de la doctrine chrétienne du Christ et son acceptation totale. Certes, l'islam n'a pas la même vision que le christianisme sur ce point. C'est évident pour tout le monde. Pourtant, il y a aussi des points... afficher plus Il semble qu'il soit difficile d'établir un juste milieu entre le rejet total de la doctrine chrétienne du Christ et son acceptation totale.

Certes, l'islam n'a pas la même vision que le christianisme sur ce point. C'est évident pour tout le monde.
Pourtant, il y a aussi des points communs indéniables : Jésus est le Verbe de Dieu, la Vierge Marie a conçu par l'opération du Saint Esprit (ou l'Ange Gabriel pour les musulmans).

Je vois souvent des musulmans rejeter totalement la christologie chrétienne. Et je trouve que c'est exagéré.
Le problème, c'est que la position islamique est tout en nuances, et qu'il n'est pas donné à tous de pouvoir saisir les nuances et les subtilités.

En tant que musulmans, où situez-vous exactement Jésus ?
Mise à jour: @Djua : Je suis d'accord avec toi : même pour un musulman, il est impossible de dire "Jésus est un prophète comme un autre". Il suffit de lire le Coran pour le voir. Mais si j'approuve ton argument, et ce jusqu'à la fin qui pourrait paraître hérétique pour un musulman ("Jésus est... afficher plus @Djua : Je suis d'accord avec toi : même pour un musulman, il est impossible de dire "Jésus est un prophète comme un autre". Il suffit de lire le Coran pour le voir.
Mais si j'approuve ton argument, et ce jusqu'à la fin qui pourrait paraître hérétique pour un musulman ("Jésus est Dieu"), je dois y mettre un bémol.

Si les chrétiens et les musulmans peuvent tous deux dire "Jésus est Dieu", le verbe "être" n'a pas du tout le même sens pour les uns et pour les autres. Ou plus exactement : il est inacceptable pour un musulman de l'entendre comme vous autres chrétiens l'entendez.

Je pense que pour les musulmans, les chrétiens commettent une erreur : celle donner au verbe être dans "Jésus est Dieu" une valeur absolue. D'où la doctrine de l'Incarnation.
Pour les musulmans le verbe être signifie plutôt une manifestation, une théophanie, plutôt qu'une Incarnation au sens chrétien.
17 réponses 17