Comment peut-on lutter contre les multinationales ?

16 OCTOBRE 2009, premier jour d’action internationale Les sociétés multinationales sont nos ennemis communs, elles constituent la forme actuelle du capital qui contrôle nos économies. Dans les zones rurales, on assiste à une offensive féroce du capital et des multinationales sur l’agriculture et les biens... afficher plus 16 OCTOBRE 2009, premier jour d’action internationale

Les sociétés multinationales sont nos ennemis communs, elles constituent la forme actuelle du capital qui contrôle nos économies.

Dans les zones rurales, on assiste à une offensive féroce du capital et des multinationales sur l’agriculture et les biens naturels, c’est une guerre de privatisation par le dépouillement des paysans et des indigènes, par le vol de la terre, de la biodiversité, de l’eau, des semences, de la production et du commerce agricole.

Il ne s’agit pas seulement de multinationales de l’agro-industrie, mais aussi des sociétés travaillant dans l’extraction minière, la monoculture arboricole, les grands barrages, celles qui contrôlent la grande distribution, et plus généralement toutes celles qui participent à l’extension d’industries polluantes qui se disputent et s’appropirent la terre, l’eau et le territoire.

A partir du moment où nous, les peuples exerçons nos droits et resistons à ce dépouillement généralisé, ou quand nous sommes obligés de rejoindre le flux des migrants, la réponse a été criminalisation, repression, prisonniers politiques, assassinats, murs de la honte et plus de bases militaires.

C’est pourquoi la Via Campesina appelle à lutter contre les multinationales en général et plus particulièrement contre cargill, monsanto, nestle syngenta, walt mart, qui menacent directement nos communautés paysanes et indigènes, c’est l’orientation de notre lutte pour les prochaines années. Nous avons déclaré la guerre aux sociétés multinationales.

Aussi nous appelons les organisations réunies dans le mouvement international La Via Campesina , nos sympathisants et amis, les travailleurs des villes, tous les citadins à manifester notre mécontentement et notre refus de MONSANTO et des OGM.

Avec toute la créativité dont nous sommes capables dans la lutte , faisons entendre notre cri au monde :

A BAS MONSANTO , NON AUX OGM ! SOUVERAINETE ALIMENTAIRE MAINTENANT !

GLOBALISONS LA LUTTE, GLOBALISONS L’ESPOIR

La Via Campesina
International peasant movement
Movimiento campesino internacional
Mouvement paysan international

http://www.soutienfaucheursbretagne.com/...
Mise à jour: @gus : Je suis pour la liberté d'expression mais si ce n'est pour rien dire tu ferais de t'abstenir de commentaire aussi bête ! Au fait tu dois te sentir mieux après ce lamentable commentaire ?
12 réponses 12