brigene question posée dans Societé et cultureReligions et spiritualité · Il y a 1 décennie

Quelle était la différence entre l'enseignement de Jésus et celui des scribes et des pharisiens ?

8 réponses

Évaluation
  • Il y a 1 décennie
    Réponse préférée

    Bonjour

    Jésus enseignait avec amour, il s'abaissait, il ne se gonflait pas d'orgueil, oui il était humble.

    Mais les pharisiens étaient arrogants et durs; dans leur orgueil ils exigeaient qu’on leur donne des titres flatteurs, et dans leur fatuité ils méprisaient les foules, “des maudits” selon eux. (Jean 7:49)

    Un autre point. Les scribes citaient des hommes décédés pour faire autorité; Jésus parlait par l’autorité du Dieu vivant (Jean 12:49, 50; 14:10), oui Jésus son enseignement ressemblait à de l'eau vive et non une eau saumâtre et croupie.

    Jésus priait et méditait durant toute la nuit, et lorsqu'il parlait, il faisait vibrer chez ses auditeurs des sentiments profonds qu’ils n’avaient jamais éprouvés auparavant.

    Il parlait avec une force qu’ils pouvaient ressentir, avec une autorité que même les scribes, les Pharisiens et les Sadducéens n’osèrent finalement plus défier (Matthieu 22:46; Marc 12:34; Luc 20:40).

    Salut

  • gen
    Lv 6
    Il y a 1 décennie

    outre tout ce qui a été dit on peut voir que Jésus ne s'arrêtait pas a la lettre de la loi mais en saisissait le sens le but et il a agit aussi de cette façon qui était semble t'il étrangère aux chefs religieux de l'époque

    Jésus a n'en pas douter avait une connaissance exceptionnelle et a encouragé ses disciples a suivre ce chemin, c'est pour cette raison que les congrégations du premier siècle ont été formée , d'une part pour emmagasiner cette connaissance et pour la diffuser le plus largement possible

    il savait que cet enseignement basé sur le raisonnement était la motivation du coeur , là ou la loi de Moise a échoué pour ce qui est d'amener la justice , la vérité de l'enseignement du christ amènerait la réflexion sur des principes qui amènerait bien sur a la pratique naturelle de la loi de Dieu exprimé par les paroles et les actes de Jésus

    c'est pour cela que Moise a dit :

    (Actes 3:22-23) 22 Moïse en effet a dit : ‘ Jéhovah Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi. Vous devrez l’écouter selon toutes les choses qu’il vous dira. 23 Oui, toute âme qui n’écoutera pas ce Prophète sera complètement détruite du milieu du peuple.  [...]

    et l'apotre Paul dit :

    (Romains 12:1) 12 Je vous supplie donc, frères, par les compassions de Dieu, de présenter vos corps [comme] un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu : un service sacré "avec votre raison".

    (2 Timothée 1:7) 7 Car Dieu ne nous a pas donné un esprit de lâcheté, mais de puissance, d’amour et de bon sens.

  • Il y a 1 décennie

    Bonjour,

    Jésus Christ n'enseignait jamais de son propre fond, mais toujours selon la Volonté de Son Père que l'on retrouvait dans la Bible, tandis que les scribes et pharisiens montraient avant tout des enseignements d'hommes basés sur les traditions...

    Jésus a dit lorsqu'il était sur terre quand il s'est adressé aux scribes et aux pharisiens :

    " (...) Et ainsi vous avez annulé la parole de Dieu à cause de votre tradition. 7 Hypocrites ! C’est avec raison qu’Isaïe a prophétisé à votre sujet, quand il a dit : 8 ‘ Ce peuple m’honore des lèvres, mais leur cœur est très éloigné de moi.

    9 C’est en vain qu’ils continuent à me rendre un culte, parce qu’ils enseignent pour doctrines des commandements d’hommes." (Matthieu 15:6-9) 

    Jésus a également dit :

    "Je ne peux rien faire de ma propre initiative ; comme j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je cherche, non pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé." (Jean 5:30)

    Merci pour ta question et portes-toi bien.

    Source(s) : La Bible.
  • Il y a 1 décennie

    Bonsoir Brigène,

    Voici la différence entre l'enseignement de Jésus et celui des scribes et des pharisiens:

    En Matthieu 7:28 et 29 nous pouvons lire ceci:

    “Or, quand Jésus eut achevé ces discours, les foules restèrent ébahies de sa manière d’enseigner; car il les enseignait en personne qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.”

    Les paroles de Jésus eurent sur elles un profond effet, car il parlait avec une autorité jusque-là inégalée.

    Jamais un scribe ne parlait de sa propre autorité, comme l’indique le témoignage historique suivant: “Les scribes fondaient leur doctrine sur les traditions, et sur ceux qui les avaient établies: nul sermon d’un scribe, quel qu’il soit, n’avait d’autorité ou de valeur, à moins [qu’il ne dise] (...) Les rabbins ont pour tradition, ou (...) Les sages disent; ou un quelconque autre oracle traditionnel de ce genre. Hillel le Grand enseignait le vrai et conformément à la tradition concernant une certaine chose; ‘mais, bien qu’il eût traité cette question toute la journée (...) ils n’acceptèrent pas sa doctrine jusqu’à ce qu’il dise enfin: Voilà ce que j’ai entendu de Shemaia et d’Abtalion [des autorités antérieures à Hillel].’” (Commentaire du Nouveau Testament à partir du Talmud et des Écritures hébraïques [angl.], de John Lightfoot). Les Pharisiens affirmaient même à propos des sages décédés de longue date: “Les lèvres des justes, lorsque quelqu’un cite un enseignement de la loi en leur nom — elles murmurent avec eux dans la tombe.” — La Torah: Du rouleau au symbole dans le judaïsme formateur (angl.).

    Les scribes citaient des hommes décédés pour faire autorité; Jésus parlait par l’autorité du Dieu vivant (Jean 12:49, 50; 14:10). Les rabbins tiraient de l’eau croupie de citernes fermées; Jésus faisait jaillir des sources d’eau fraîche qui étanchaient une soif intérieure. Il priait et méditait durant toute la nuit, et quand il parlait, il faisait vibrer chez ses auditeurs des sentiments profonds qu’ils n’avaient jamais éprouvés auparavant. Il parlait avec une force qu’ils pouvaient ressentir, avec une autorité que même les scribes, les Pharisiens et les Sadducéens n’osèrent finalement plus défier (Matthieu 22:46; Marc 12:34; Luc 20:40). Jamais un autre homme n’avait parlé ainsi! À la fin du sermon, les foules étaient ébahies.

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 1 décennie

    Les scribes et les Pharisiens suivaient des traditions à la fois religieuses et humaines tandis que Jésus enseignait à adorer Dieu en Esprit et vérité.

    Les commandements humains, en matière de religion, annulaient la signification authentique de la Parole de Dieu.

    De nos jours, les traditions religieuses chrétiennes se sont substituées à l'enseignement authentique des apôtres et annulent la vie spirituelle authentique en Jésus.

    Lire en particulier Matthieu, chapitre 23.

    Pour savoir si une religion ou un prédicateur diffuse un message ayant une origine divine, il faut d'abord savoir comment Dieu s'est fait connaître au monde. C'est par Jésus, lui qui a fait connaître Dieu au monde, parce qu'il est le Messie annoncé par les prophètes de l'Ancien Testament et qu'il a accompli à la fois les textes prophétiques et les exigences de la loi de Moïse (Hébreux : "Sans effusion de sang, il n'y a pas de pardon").

    Pour savoir si une dénomination chrétienne est dans la vérité ou l'erreur, il faut comparer son enseignement avec la doctrine des apôtres contenue dans les épîtres du Nouveau Testament.

    Enfin, Dieu lui-même atteste ce qui vient de lui en envoyant l'Esprit de Dieu qui manifeste sa présence.

  • Il y a 1 décennie

    Les pharisiens avaient choisi d'être les disciples de Moïse. Il ont décidé qu'ils étaient du bon côté, celui de la loi divine, celui de l'Ecriture. Eux seuls voyaient et eux seuls savaient.

    L'enseignement des pharisiens était basé sur la notion de "l'homme-qui-sait", qui sait par exemple où est le pécheur. Ils avaient toujours un Moïse, un Code, un Système, une Ecriture, des critères pour décréter qui est blanc et qui est noir, qui a raison et qui a tort.

    Et hélas ! ces hommes on les retrouve partout : dans les églises, dans les partis, dans le travail et même sur certains sites de questions et réponses !

    L'enseignement de Jésus plaçait toujours l'homme et la femme au centre de ses préoccupations. Il nous a montré que l'amour d'une loi pour elle-même conduit à la haine envers les hommes. La Morale finit toujours par être meurtrière.

    Il faut aimer les hommes le plus misérables avant d'aimer la loi même la plus divine !

  • Anonyme
    Il y a 1 décennie

    l'Esprit pour Jésus et la lettre pour les autres...

  • Kiff
    Lv 7
    Il y a 1 décennie

    Bah...Pour pouvoir vraiment répondre à cette question, encore faudrait il que vous connaissiez l'enseignement des scribes et des pharisiens...

    Alors qui a étudié le Talmud ?

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.