Pourquoi aucun Galilée, Newton, Einstein, Hawking dans les pays musulmans ?

Il y a 107 ans exactement, en septembre 1905, Albert Einstein, un jeune homme âgé de 25 ans, offrait au monde sa théorie de la relativité restreinte, une véritable révolution scientifique. http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19050928 Galilée, Newton, Einstein, Hawking, l'Europe a offert à... afficher plus Il y a 107 ans exactement, en septembre 1905, Albert Einstein, un jeune homme âgé de 25 ans, offrait au monde sa théorie de la relativité restreinte, une véritable révolution scientifique.

http://www.herodote.net/histoire/eveneme...

Galilée, Newton, Einstein, Hawking, l'Europe a offert à l'humanité les plus grands scientifiques du monde moderne.

Extension de l'Europe, l'Amérique du Nord regorge d'épigones à ces grosses têtes.

À un niveau moindre, on trouve des pôles scientifiques émergeant, de plus en plus compétitifs, en Inde, en Chine.

Les pays où règne l'islam, en revanche, sont des déserts scientifiques. Qu'on ne parle pas de conditions économiques ou de la colonisation, la Chine a eu à se sortir des difficultés largement aussi grandes entre la fin du XIXe et le XXe siècle.

Et inutile de ressortir les savants musulmans de la première partie du Moyen Âge : à cette époque, la tolérance était de mise, à Cordoue des sommes chrétiens pouvaient épouser des femmes musulmanes (ce qui choquera les berbères musulmans qui envahiront Al-Andalus), la consommation de vin était fréquente autant qu'à Bagdad ou des poètes chantaient l'amour et les attraits physiques des jeunes femmes comme des jeunes hommes. Rien à voir avec le wahhabisme ambiant...

N'aurait-on affaire qu'à des interprétations stérilisantes de cette religion ou est-ce cette religion elle-même qui, lorsqu'on en abuse, provoque de tels résultats ?
Mise à jour: @Virtuel l'ombrillant, en plus de me bloquer pour venir répondre à mes questions (quelle hypocrisie), c'est pour dire des bêtises ! La pollution massive de l'environnement remonte au début de l'ère industrielle, à la fin du XVIIIe siècle. Mais déjà avant, certaines industries étaient extrêmement... afficher plus @Virtuel l'ombrillant, en plus de me bloquer pour venir répondre à mes questions (quelle hypocrisie), c'est pour dire des bêtises ! La pollution massive de l'environnement remonte au début de l'ère industrielle, à la fin du XVIIIe siècle. Mais déjà avant, certaines industries étaient extrêmement polluantes, lorsqu'il fallait manipuler du mercure par exemple dans l'extraction ou le traitement de certains métaux. Je pourrais aussi parler de la pollution au plomb ou au cuivre, très forte à Rome dans l'Antiquité. Ou alors de la déforestation massive de l'Asie Mineure à l'époque hellénistique. Retourne à l'école.
Mettre à jour 2: @Erica, « faute de moyens » ? ! Certains pays musulmans bénéficient depuis le milieu du XXe siècle des plus phénoménales réserves d'énergie de la planète ! De quoi faire exploser les budgets universitaires de l'ensemble des pays musulmans. Ces pays n'investissent pas dans la recherche tout simplement... afficher plus @Erica, « faute de moyens » ? ! Certains pays musulmans bénéficient depuis le milieu du XXe siècle des plus phénoménales réserves d'énergie de la planète ! De quoi faire exploser les budgets universitaires de l'ensemble des pays musulmans. Ces pays n'investissent pas dans la recherche tout simplement parce que cela signifierait accorder un minimum de liberté à la population, liberté de pensée, liberté de monter des hypothèses, liberté de chercher et de se questionner et que dans ces pays nous sommes aux antipodes de ce genre de préoccupation. Les régimes en place ne veulent qu'une seule chose : contrôler le plus étroitement possible les esprits. Apparemment, tu connais bien mal les pays musulmans en général, les pays arabes en particulier.
Mettre à jour 3: @Virtuel l'ombrillant, ma tolérance ne grandit, elle n'a rien à voir avec toi. Quant à cette histoire de point de non retour, ce n'est pas la science qui en est responsable mais l'usage qu'on en fait. L'homme a toujours été le même, cette science aurait été disponible il y a 1000 ans, les... afficher plus @Virtuel l'ombrillant, ma tolérance ne grandit, elle n'a rien à voir avec toi. Quant à cette histoire de point de non retour, ce n'est pas la science qui en est responsable mais l'usage qu'on en fait. L'homme a toujours été le même, cette science aurait été disponible il y a 1000 ans, les résultats auraient été les mêmes, justement. Encore un argument spécieux...
17 réponses 17