Chevelures de nuit?

Chevelures ombreuses comme des campanules qui cascadez sans trève au dessus de mon lit, vos volutes de fièvre comme des funambules, suspendues sur mon rêve ondulent dans la nuit. Bercé aux voiles bleues de vos mèches obscures, je lève les amarres et cingle sous la pluie et demeure longtemps séduit par... afficher plus Chevelures ombreuses
comme des campanules
qui cascadez sans trève
au dessus de mon lit,
vos volutes de fièvre
comme des funambules,
suspendues sur mon rêve
ondulent dans la nuit.

Bercé aux voiles bleues
de vos mèches obscures,
je lève les amarres
et cingle sous la pluie
et demeure longtemps
séduit par vos courbures
comme magnétisé
dans mon corps ébloui.

Vos fontaines qui glissent
comme des libellules
inondent de leurs eaux
toute ma léthargie
et je vois dans vos boucles
des haubans minuscules
qui tissent sur mon cœur
un filet nostalgie.

Et gisant déployé
sous vos effilochures,
j'aperçois dans le ciel
planer des oiseaux gris
qui viennent ombrager
de leurs enluminures
toutes les écorchures
de mon coeur incompris.
5 réponses 5