Dites-moi, si l'on applique le principe du "celui qui casse, c'est celui qui paie" chez ce gilet jaune qui a dégradé des radars fixes, alors?

qu'est-ce qu'on attend pour l'appliquer pour ces gens qui passent leur temps à dégrader les entrées d'immeubles, les ascenseurs, les boîtes aux lettres, les communs...?
Mise à jour: @Alexandre: mais l'on ne parle pa tout à fait de la même dégradation; en outre, il me semble que les dégradations que tu évoques, sont "programmées" et nos impôts servent à cela.
Mettre à jour 2: @OVNI: oui, mais là, ce qui me pose problème, c'est le "deux poids, deux mesures": je suis en effet admiratif de la justice aussi zelée quand il s'agit d'appliquer la loi stricto-sensu pour les gilets jaunes, mais que cette même justice se montre en même temps amadouée lorsque la racaille qui... afficher plus @OVNI: oui, mais là, ce qui me pose problème, c'est le "deux poids, deux mesures": je suis en effet admiratif de la justice aussi zelée quand il s'agit d'appliquer la loi stricto-sensu pour les gilets jaunes, mais que cette même justice se montre en même temps amadouée lorsque la racaille qui vit du RSA en fait de même.
6 réponses 6