Est il juste de prier d'adorer, de se prosterner et de glorifier le Seigneur Jésus?

Mathieu 28:16-18

16 Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée.

17 Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes.

18 Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.

12 réponses

Évaluation
  • fleur
    Lv 7
    Il y a 5 mois
    Meilleure réponse

    Oui si on se réfère aux Evangiles : dans l'Evangile de Mathieu, chapitre 8 verset 1 à 4, un lépreux prie Jésus afin qu'il le guérisse. Au chapitre 15, verset 21 à 28, une Cananéenne prie Jésus en se prosternant devant lui pour qu'il délivre sa fille qui est possédée par un démon.

    • BarnabéIl y a 5 moisSignaler

      @ Fleur oui dans le nouveau testament il y a moult passages où des gens sont venus se prosterner devant Jésus

  • Hésed
    Lv 7
    Il y a 5 mois

    D’après Jésus, à qui exclusivement devrions-nous adresser nos prières ? Matthieu 6:9.

    • TchoiIl y a 5 moisSignaler

      Isaïe 48:17
      ‘Voici ce que dit Yahvé, celui qui te rachète, le Saint d’Israël : « Je suis Yahvé ton Dieu ; je t’instruis pour ton bien et te conduis sur le chemin où tu dois marcher.’

  • Il y a 5 mois

    La théologie a pour origine des pensée philosophique ou les questions sont plus importantes que les réponses, comme le ‘mystère des évangiles’.du point de vue philosophique y’a de tout sans valeur réel, mais du point de vu Théocratique il y a tout un enseignement de très grandes valeur basé sur les pensées de Dieu

  • Il y a 5 mois

    D'accord avec Marcel.

    Le verbe grec employé ici est proskunéô.

    Souvent, aux temps bibliques, on manifestait son respect pour une personne de haut rang en se prosternant littéralement.

    la parabole de Jésus dans laquelle il est question d’un serviteur dans l’impossibilité de rembourser une somme importante à son roi. On y lit : “ Le serviteur alors se jeta à ses pieds et il s’y tenait prosterné (verbe proskunéi - προσεκύνει) en disant : ‘ Consens-​moi un délai, et je te rendrai tout. ’ ” (Matthieu 18:26)

    L'adoraient-ils? Il ne faisait que témoigner à son maître, le roi, le respect qui lui était dû.

    Aux temps bibliques, de telles manifestations de respect étaient courantes en Orient. Lorsqu’il retrouva son frère Ésaü, Jacob se prosterna sept fois devant lui (Genèse 33:3).

    ——-

    l’adoration au sens de vénération et de respect religieux ne revient qu’à Dieu. Moïse l’a décrit comme “ un Dieu qui exige un attachement exclusif ” et la Bible nous exhorte à ‘ adorer Celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux ’. Deutéronome 4:24. C'est également ce que confirme le NT en Apocalypse 14:7.

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 5 mois

    Oui voir les passages que tu cites!

  • Il y a 5 mois

    Il y a un problème, avec nos traductions françaises: le mot "adorer" n'existe pas en grec. Ce que nos Bible françaises traduisent par "adorer", ce sont les mots, soit "se prosterner", soit "servir".

    On ne peut donc répondre à la question "adorer", car ce mot n'est pas dans le Nouveau Testament.

    Par contre il est tout à fait normal de se prosterner devant un grand homme, comme un roi, ou un prophète, ainsi que de chanter sa gloire.

    Mise à jour: le mot "adorer" est bien dans les Bibles françaises. Mais il n'est pas dans les textes grecs. Par exemple, en Apocalypse 19:10, dans le texte grec, c'est le mot "Proskuneo" qui est employé: se prosterner.

    Définition de "Proskuneo" dans le dictionnaire Strong:

    "Dans le Nouveau Testament par agenouillement ou prosternation, rendre hommage, marquer son obéissance, aussi bien comme marque de respect que pour faire une supplication"

    re-mise à jour (désolé, trop de mots pour une remarque).

    Barnabé: "Le Père et moi sommes un (Jean 10:30)".

    Mais aussi la suite: "afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.

    Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -

    moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. Jean 17: 21-23

    Comme Christ est un avec le Père, les saints ressuscités sont un entre eux, et un avec Christ, et Christ avec Dieu.

    • Amaytois
      Lv 7
      Il y a 5 moisSignaler

      @Barnabé
      les mensonges sectaires anti bibliques de votre croyance avérés depuis 98 de n.è font que nous n'aimons pas votre doctrine, mais pas les catholiques or manque de pot les catho défendent becs et ongles ces dogmes et le meurtre de millions d'innocents depuis plus de 2.000 années.

  • Il y a 5 mois

    ce qui est souvent déroutant à nous les hommes, c'est que Jésus nous apparait comme

    l'un de nous. Un homme parmi … et Il l'est !

    il faut découvrir son état de Dieu pour L'adorer et se prosterner (à mon avis Le glorifier

    on peut, on doit car ce qu'Il nous a donné est supérieur de tout !) …

  • Il y a 5 mois

    Bonjour Barnabé,

    1) La théologie

    Oui, il est tout à fait légitime de le faire. Notre-Seigneur Jésus-Christ est la Deuxième Personne de la Sainte Trinité, le Verbe éternel du Père qui s’est incarné, qui s’est fait homme véritable (âme humaine + corps) tout en restant Dieu véritable. En lui, on distingue DEUX natures : la divine et l’humaine, unies sans mélange, sans confusion et sans séparation, mais il n’y a qu’UNE SEULE Personne en lui, la Personne du Verbe, de Dieu le Fils ou Fils de Dieu, qui a assumé la nature humaine. Il est donc juste de l’adorer, de le prier et de le glorifier.

    2) Le vocabulaire

    Certains intervenants font remarquer que le mot français « adorer » n’a pas d’équivalent exact en grec ancien. Ce n’est nullement un problème. D’autres mots y suppléent et véhiculent très bien la notion d’adoration. En grec koinè et néo-testamentaire, on a deux mots : λατρεύω et προσκυνέω-ῶ.

    A) Le verbe λατρεύω (latreuô) + datif, est un verbe thématique non-contracte. Il signifie : « servir, au sens religieux et cultuel », par exemple en Mt 4,10.

    B) Le verbe προσκυνέω-ῶ (proskunéô-ô) + datif ou accusatif, est un verbe thématique contracte. Il veut dire : « se prosterner devant quelqu’un », mais peut prendre le sens « d’adorer », voir Mt 4,9.

    Enfin, il ne faut pas oublier que les textes du NT grec sont à 80 % écrits par des gens qui pensaient en HÉBREU. A cet égard, Mt 4,10 est très intéressant :

    …Κύριον τὸν Θεόν σου προσκυνήσεις καὶ αὐτῷ μόνῳ λατρεύσεις. Dans une même phrase, on a les deux verbes : « … le Seigneur ton Dieu que tu adoreras et c’est à lui seul que tu rendras un culte. »

    La citation grecque reprend librement Dt 6,13 : אֶת-יְהוָה אֱלֹהֶיךָ תִּירָא, וְאֹתוֹ תַעֲבֹד; וּבִשְׁמוֹ, תִּשָּׁבֵעַ. (’èth-YHVH ’èlohèikha tira’ ve’otho tha‘avod ouvichemo tichavé‘a) : « C’est YHVH ton Dieu que tu craindras [ou adoreras], c’est lui que tu serviras et c’est par son nom que tu jureras. »

    Le verbe יָרֵא (yaré’) veut dire : « craindre, adorer, vénérer ». Ainsi, on peut traduire προσκυνέω-ῶ par « se prosterner » ou « adorer », selon le contexte.

    Bien à vous

    Source(s) : Prof de philo à la retraite ayant quelques connaissances en hébreu ancien, grec ancien et théologie.
  • Il y a 5 mois

    Un sage disait: "quand un être a un ami imaginaire, on l'interne dans un hôpital psychiatrique. Tandis que lorsque plusieurs personnes on un même ami imaginaire, on appelle cela religion ".

    Personnellement je dirais qu'ils sont plutôt atteints de la Religionelose !

    • BarnabéIl y a 5 moisSignaler

      Imaginaire ?
      des millions de personnes ont vu Jésus

  • Thabet
    Lv 4
    Il y a 5 mois

    Le Prophète Jésus : prière et salut de Dieu sur lui.

    • BarnabéIl y a 5 moisSignaler

      Luc 1:35
      L'ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.