Al Bundy question posée dans Sciences et mathématiquesPhysique · Il y a 3 semaines

Pourquoi considère-t-on encore la gravité comme une force fondamentale alors que la relativité générale la considère comme une accélération?

Comme une accélération du sol vers le haut. La gravité est donc la conséquence de l'inertie en raison de la vitesse d'accélération, et non pas une force fondamentale à part entière (?)

5 réponses

Évaluation
  • Il y a 3 semaines

    Qe cela entraine un effet d' accélération n'empêche pas que ce soit une interfaction fondamentale. L 'attraction électrique produit aussi un effet d'accélération.

  • arrial
    Lv 7
    Il y a 3 semaines

    … euh … en accord avec la relation fondamentale de Newton qui reste valable localement en relativité, toute force implique une accélération, Gaston …

    En outre on nœud cause pas de « forces » fondamentales, mais d'« interactions » fondamentales, Chantale, ce qui ouvre bien des horizons nouveaux, Pluto …

    L'ajout d'Einstein est l'explication de la nature de la gravité. Du temps de Newton, on ne savait pas que le photon avait une masse nulle, mais était pourtant dévié par les corps massifs. Mais cela relève d'une question autre, poils aux apôtres.

    Cela confirme bien que la notion pertinente n'est pas la force, mais bien l'interaction, l'accélération pouvant alorsn'être qu'un passage mathématique, Dominique.

     

    Attachment image
    Source(s) : Gaffe : faut savoir lire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_fondamental...
    • Al BundyIl y a 3 semainesSignaler

      Pourquoi ce ton moqueur ? Je connais le principe d'équivalence. En attendant, on a un truc certain (l'inertie nous plaquerait au sol) contre un truc hypothétique (la force de gravité). Pourquoi donc ne pas considérer la conséquence prouvée (inertie), jusqu'à preuve du contraire ?

  • Philou
    Lv 7
    Il y a 3 semaines

    Ah ? Le sol est attiré par le haut ....la dernière fois que j'ai bêché le sol, ce n'est pas ce que j'ai observé.

    Petit rappel :

    https://youtu.be/AstXZMUQ-Pc

    Youtube thumbnail

    • SAINTMARC
      Lv 5
      Il y a 1 semaineSignaler

      Voilà mes explications "à moi" pour faire la pédagogie de la relativité générale, donc de la gravitation !

  • Il y a 3 semaines

    La gravitation, pour la relativité générale, est la courbure de l'espace-temps.

    Pas une force fondamentale en effet. D'où peut-être les hic entre mécanique quantique

    et mécanique céleste (relativiste).

    La bonne vieille conception d'un référentiel galiléen de référence pour les mouvements

    (nécessitant un centre) est rendu caduque par la relativité générale, ce que peu

    de personne ont compris.

    L'héliocentrisme a ainsi été "réfuté"; ce n'est pas qu'il est "faux" mais il ne dit pas "la vérité".

    Le géocentrisme passe tout autant, en relativité générale. Il n'y a pas de centre préférentiel.

    On peut continuer de considérer que le Soleil est le centre du système solaire

    (mais pas de l'univers), mais il n'empêche : c'est un postulat du modèle actuel, pas un fait.

    Poincaré soulignait bien qu'on ne peut concevoir d'expérience pour prouver

    le mouvement de la Terre (rotation & Co), contrairement à plein de travaux

    réalisés les siècles précédents, du fait de l'absence de référentiel absolu.

    Mais on est resté sur le modèle héliocentrique....

    Sauf que, de fil en anguille, les observations nous montrent de monstrueux écarts avec la théorie.

    Les astronomes disposent d'outils plus puissants qu'avant, et se sont aperçu

    que les galaxies sont beaucoup plus compactes que ne le prévoit la théorie.

    Pour palier au problème, on a inventé le concept "ad-hoc" de matière noire.

    Qui représenterait 85% grosso-modo de la matière baryonique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    85% !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    C'est une faillite complète du modèle, oui ! Et on continue de coller des rustines ?????

    La démarche est mauvaise. A ce niveau de rebondissement, il faut revoir au début,

    il a nécessairement quelque chose qui coince beaucoup plus tôt.

    Et si c'était..... le géocentrisme ?

    La bonne vieille recette d'une Terre immobile, référentiel galiléen de référence (absolu),

    vu sous un éclairage nouveau, changerait peut-être la donne et expliquerai

    les 85% de matière inconnue mais requise pour que le modèle scientifique

    actuel ne s'effondre pas complètement devant les observations astronomiques.

    On considère que le Soleil est loin, beaucoup plus gros (volume) et massif que la Terre.

    Je voudrais bien vérifier ça. Cela ne me paraîtrait pas étonnant que la Terre

    soit plus massive que le soleil en fin de compte. La lumière ne pèse rien !

    Beaucoup de personnes sont satisfaites de la science actuelle, estimant qu'elle "sait".

    Pour ma part, la science "croit" car c'est comme cela qu'elle a toujours procédé.

    Et nous sommes, je pense, à l'aube d'un nouveau changement radical

    de paradigme physique, qui modifiera en profondeur notre perception du monde.

    Il n'y a pas de haut, pas de bas en relativité générale.

    Pourtant, cela fait partie des "sens humains".

    Est-ce le même que notre sens de l'accélération ?

    En apesanteur, perd-on le sens du haut et du bas ?

    (J'imagine que l'on ne perd pas le sens de proprioception)

    • Mister ISME
      Lv 7
      Il y a 3 semainesSignaler

      Oui, je sais, c'est ce que j'ai appris. Mais vu comment fonctionne la science, d'approximation en approximation, je suis prêt à en douter. Je ferais dans les mois prochains quelques expériences très simples qui me conforteront dans le modèle actuel, ou m'aideront à en trouver un autre !

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 3 semaines

    Tu veiux dire, Newton contesté par Einstein ?

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.