ahmed homme question posée dans Sciences et mathématiquesPhysique · Il y a 1 mois

Est ce la Terre garderait son  équilibre avec le déplacement des matériaux de construction d'un endroit à un autre. ?

8 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    Il y a 2 semaines

    En fait l'énergie se conserve, c'est l'expérience du "tabouret d'inertie" qui tourne plus vite quand tu plies le bras, plus lentement quand tu le tends...

  • Il y a 3 semaines

    Déplacer des matériaux est une masse infime par rapport à la masse de la Terre . Les continents se déplacent très doucement pourtant ils ont des masses beaucoup plus importantes que celles des matériaux qu'on voudrait déplacer .

    La Terre est une sphère, elle n'a ni haut ni bas .

  • T*H*Y
    Lv 7
    Il y a 4 semaines

    il faudrait déplacer une sacré masse de matériau :p

  • Il y a 4 semaines

    Il faut décrire comment serait à  priori réalisée l'opération, ensuite on peut analyser.

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 1 mois

    Les humains ne sont rien dans l'équilibre de la Terre

    elle a plus de 4 milliards d'années....

  • Il y a 2 semaines

    Ca, je l'ignore

  • Anonyme
    Il y a 1 mois

    Ben moi je dis que si on prenait tous le pétrole, minerais, les icebergs, l'eau etc etc enfin tous ce qui est lourd dans l'hémisphère Sud pour tous mettre au Pôle Nord je pense que le Nord serait au Sud et le Sud au Nord (vu que tous le poids serait en haut au lieu d'être en bas)

    Dans le principe et la logique c'est ce qui se fait si on fait l'expérience dans une baignoire avec un objet à moitié plein tout en mettant le plein vers le haut et qu'on lâche l'objet. Le plein par la physique il se retrouve tête en bas alors que pourtant, les effets terrestres sont aussi présent. Bon pour la Terre je pense qu'elle bougera que prêt d'1/4 de tour.

  • Anonyme
    Il y a 1 mois

    ça dépend....................

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.