Nemo
Lv 5
Nemo question posée dans Arts et sciences humainesHistoire · Il y a 8 mois

Quelle est cette variété de population qui nomadise en Irlande comme les tziganes ailleurs tout en étant ethniquement irlandais ?

on m' a dit qu'il s'agissait de gens dont les villages avaient été détruits à l' époque de Cromwell et qui avaient pris la route et ne s'étaient jamais arrêtés depuis

4 réponses

Évaluation
  • Lv 7
    Il y a 8 mois
    Réponse préférée

    Tu parles des travellers? Si oui leur origine n'est pas vraiment déterminée, ce sont des nomades.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    Oh déjà les moines ...irlandaiss au temps mérovingiens- Colomban à Luxeuil ?

    Mais plus tard , c'est Henri II Plantagenet ( un prince Jean mais pas Genêt) qui présente la conquête de l'Irlande comme une expiation pour le meurtre de Thomas Beckett La papauté avait quelques griefs , le monachisme, date dxe Päques, consanguinité des clans...

    Après oui des voyageurs ! Mais on aura Jonathan Swift , Braham Stocker,

    Dunlop ? Encore àNew -York , pompiers et chauffeurs de métro irlandais Mais Freud a dit ; impossible à psychanalyser

    Et une petite fleur : un cousin roux car le mari de ma tante vient une famille qui a bossé à Bataville Killian mais quand sont -ils venus ? Ils ne savent pas!

    PS Tomi Ungerer a vécu en Irlande Ah les Alsaciens  Firestone,( Feuerstein)  Pershing, Pathéz, les Marx Brothers  ... Il y a des racines !

    Mais pour le capitaine non abandonné, des fleurs :

    - Eugène Debs , né dans une famille alsacienne , son nom en hommaged à Eugène Sue

    - Castroville , peuplée au XIXème immigrants alsaciens, le fondateur, un certain...Castro , Juif Portugais Ah certes, ils sont resté fidèles à leur langue!

    Après le boulot, on peutr décompresser!

    Source(s) : r
    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Anonyme
    Il y a 2 mois

    Trappe Échourgnac est la marque commerciale d'un fromage français de lait pasteurisé de vache. Transformé par une laiterie industrielle (Triballat Noyal) en Ille-et-Vilaine, il est ensuite affiné artisanalement par les moniales trappistes de l'abbaye Notre-Dame de Bonne-Espérance, à Échourgnac en Dordogne (France). Sur l'emballage, cette marque est accompagnée de la marque Monastic.

    Originellement fromage au lait cru, il a été élaboré dès la fondation de l'abbaye (1868) par les moines trappistes venus de l'abbaye Notre-Dame-du-Port-du-Salut (Mayenne) qui achetaient pour cette fabrication le lait des paysans des alentours et le transformaient dans l'abbaye1. Cette activité fut interrompue en 1910, lorsqu'ils durent abandonner les lieux.Treize ans plus tard, en 1923, l'abbaye fut reprise par des sœurs cisterciennes d’Espéra de l’Agly sous le nom d'abbaye de Notre-Dame de Bonne-Espérance. Les moniales reprirent alors la transformation fromagère à laquelle elles ajoutèrent la production du lait.En 1999, les moniales n'exploitent plus de vaches ni ne transforment leur lait en fromages2. Des fromages industriels sont achetés à une entreprise laitière. La communauté apporte de la valeur ajoutée en créant la marque « Trappe Échourgnac » et en affinant artisanalement ces fromages3, en utilisant notamment de la liqueur de noix du commerce.En 2003, ne pouvant plus satisfaire à la demande de plus en plus forte de leur clientèle, les sœurs ont proposé aux moines de l'abbaye Notre-Dame de Timadeuc (Morbihan) de partager avec eux cette recette. Le nouveau fromage porte la marque « Le Timanoix ».

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 8 mois

    Oui , mais la différence c'est que les tziganes sont des voleurs !!

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.