La convergence des luttes est-elle autre chose que la convergence d'égoïsmes sans rapport les uns avec les autres et d'esprit corporatiste ?

Autrement dit, chacune des minorités composant le peuple dans son entier est-elle fondée à réclamer quelque chose pour elle-même si sa satisfaction propre se réalise au détriment de l'intérêt général ?

7 réponses

Évaluation
  • Il y a 8 mois
    Réponse préférée

    Pour répondre à Paulette : oui.

    Oui à 100%, chacun veut que les réformes aillent dans le sens de son propre portefeuille !

  • Il y a 8 mois

    pour moi, la convergence des luttes serait que les gens s'unissent pour voter dans l'urgence une écologie à court terme, afin que nos enfants puissent envisager le futur sans être terrifiés

    les pouces en bas... Je m'en fiche

  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    La minorité bourgeoise qui méprise le reste de la population et crache sur la planète avec son système marchand imposé à tous en dépit du bon sens le plus élémentaire, fait un magnifique exemple de corporatisme .

    Oui ,on sait se serrer les coudes entre dominants , surtout si il s'agit d'asservir plus fort , encore plus de monde et toujours au détriment de la planète ou tout simplement de ce qui n'est pas ''eux''.

    Donc , oui,plus que jamais le peuple a non seulement le droit ,mais aussi le devoir de demander des comptes à cette oligarchie , qui enrégimente toute notre vie , nous dit ce qu'il faut faire et ce qu'il faut penser , qui nous traite comme du bétail et se sert de nous comme chaire à canon le cas échéant.

    Nous n'appartenons pas à ces êtres inhumains . 

    Ce que tu définis comme l’intérêt général n'est donc en réalité que l’intérêt de quelques uns (que tu mets beaucoup d’énergie à défendre pour des raisons qui m’échappent et qui t’échappent probablement à toi même ), l'inversion des rôles induite par ta question est d'une malhonnêteté intellectuelle qu'il faut relever . 

     

  • Lv 7
    Il y a 8 mois

    Avant, peut-être que les gens se définissaient plus par leur classe sociale, ce qui n'est plus vraiment le cas?

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    J'en ai l'impression 

    Mais Jean -François Revel le disait déjà 

  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    D'autant plus que certaines convergences ou associations ne manqueraient pas de piquant. Les violences faites aux femmes et la défense des migrants. La défense de l'environnement et la lutte contre l'augmentation du gazole.

  • Il y a 8 mois

    il y a peut être des contradictions fondamentales au delà de la séparation entre intérêts individuels et généraux.

    Par ex les agriculteurs s'opposent aux prix bas pratiqués par les grandes surfaces, parceque ça menace leur survie, et le reste des français s'opposent à la hausse des prix, veulent plus de pouvoir d'achat même si on a dépassé le point limite d'exploitation des ressources terrestres.

    L'égoïsme ambiant est à niveau plus fondamental que les séparations communautaires. Tout le monde veut plus de fric

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.