Comment peut-on devenir raciste ?

On peut ne pas avoir envie d'être en relation personnelle avec des gens dont on réprouve les pratiques et les valeurs (par exemple avec des intégristes religieux cathos ou muzz) ; ce n'est pas là du racisme. C'est juste de la légitime sélection.

Mais prétendre refuser sans raison valable ses droits à un homme, juste à cause de son origine ethnique et de son apparence physique, ce qui est à proprement parler du racisme, est plus difficile à comprendre. Comment peut-on devenir raciste ?

23 réponses

Évaluation
  • Meilleure réponse

    Le racisme est un manque évident de connaissance, de culture, de savoir, de compréhension.

    Sur ces manques, il se crée une peur de tout ce qui est différent.

    En vieillissant les racistes sont anti jeunes, anti musique, anti cinéma, anti femmes, anti avortement, anti homosexuels, anti pauvres.Voilà pourquoi on parle de décérébration en parlant des FN par exemple. 

  • Il y a 7 jours

    En réalité on est tous un peu racistes à la naissance car c'est un instinct de protection animal de se méfier ou d'avoir peur de quelqu'un de différent de nous physiquement ou culturellement mais très vite on réalise que ces différences ne sont en rien dangereuses ou mauvaises au contraire.

    Etant dans une société qui se mélange de plus en plus on est aussi très vite en contact avec des gens très différents et on apprend très vite à vivre ensemble avec nos différences (comme un animal sauvage qui au début se questionne et apprend à connaitre un autre animal). Voila si on est intelligents et ouverts d'esprit on ne peut pas être raciste, homophobe, et autres... car ce sont juste des caractéristiques qu'on ne choisi pas comme tu  dis.Après il y a toujours des gens qui ont été élevés dans le rejet de la différence et qui en grandissant ne sont pas assez réfléchis pour comprendre que ca n'a aucun sens et ils n'ont pas la capacité de comprendre et d'évoluer... Sans compter ceux qui ne sont pas sûr d'eux et qui trouvent une minorité ou quelqu'un de différent pour se venger au lieu de travailler sur eux-mêmes....Sans oublier ceux qui croient vraiment qu'une simple différence de couleur de peau peut définir l'intelligence ou autre...mais pour eux on ne peut rien faire...

    • Mister Blaze
      Lv 7
      Il y a 6 joursSignaler

      La question ne parle pas de la phobie de l'étranger, mais du déni de ses droits. Tu peux trouver un nègre répugnant. Ce n'est PAS du racisme.
      Tu ne le deviens que quand tu refuses de reconnaître ses DROITS et sa dignité d'humain, juste à cause de sa spécificité ethnique.

  • Anonyme
    Il y a 7 jours

    Je note essentiellement l'emploi abusif du verbe "pouvoir" dans ta question.

    En effet être raciste n'est pas un pouvoir, mais plutôt une absence de pouvoir se traduisant par une haine nourrie contre ceux qui peuvent faire autrement puisque ayant des capacités de réflexion leur faisant défaut!

  • Il y a 5 jours

    c'est plus facile que de devenir milliardaire.

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 6 jours

    bon en même temps dieu a fait une énorme erreur en mettant des couleurs et des religions sur les continents

  • Il y a 6 jours

    Un raciste est quelqu'un qui se trompe de colère ,  comme on dit , mais c'est surtout  le signe d'un développement mental limité , une absence totale d'empathie , une vision étroite de l'avenir , un refus de reconnaître l'apport d'autres cultures .

  • Il y a 4 jours

    Je lis toutes les réponses et une choses ressort toujours : les racistes ne peuvent pas être intelligent. N'est ce pas là la preuve que Tous le monde est raciste, d'une manière ou d'une autre ? C'est tellement facile de rabaisser l'autre quand on partage pas son opinion. Pour moi, chacun pense ce qu'il veut. Je pense que s'il se méfie de "l'autre", c'est qu'il a ses raisons. Bonnes ou mauvaises. 

  • Il y a 7 jours

    Aujourd'hui, on colle l'étiquette "RACISME" sur tout et n'importe quoi !

    • Mister ISME
      Lv 7
      Il y a 6 joursSignaler

      ne pas aimer des origines ethniques, est-ce du racisme ? de quel droit la bienpensance veut édicter ce que les gens doivent aimer ou détester ? Car la détestation des racistes, comme on le voit souvent, navré, pour moi c'est aussi con que le racisme...

  • Il y a 7 jours

    C'est la conjonction de deux phénomènes.

    - Le goût pour le sadisme plus ou moins développé chez les gens, le plaisir de s'attaquer aux faibles, et de se sentir fort par comparaison. C'est très répandu à l'extrême droite, que celle-ci soit d'origine plus ou moins chrétienne ou plus ou moins islamique.

    - L'intérêt pratique pour les classes dirigeantes d'avoir des objets détournant l'attention des foules. Cela leur permet de dire que les ennemis ce sont pas eux, mais une catégorie de population en état de faiblesse et contre laquelle on peut prendre des actions. Au lieu de travailler à améliorer le bien être de tous, ils travaillent à aggraver la situation des plus faibles, ce qui est beaucoup plus facile.

    Il en résulte une campagne médiatique en faveur du racisme qui augmente sa diffusion.

    Ajout : ce que je décris reste sur le plan des principes. Il y aura sans doute toujours des individus qui trouvent plus de plaisir à faire souffrir qu'à aider, mais personne n'est tout l'un ou tout l'autre, et la forme que prend cette souffrance imposée dépend bien de l'éducation.

    Celui qu'on décrit comme faible ou inférieur, et qui mérire de souffrir, ne sera pas le même suivant les cultures et les milieux. C'est un choix arbitraire qui est le fruit de l'éducation.

  • Il y a 7 jours

    Je pense qu'on ne nait pas raciste on le devient, par l'éducation ou le vécu.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.