KOHHY question posée dans Societé et cultureLangues · Il y a 8 mois

quelle est la premiere langue parlée par l'homme depuis sa creation ?

21 réponses

Évaluation
  • Il y a 8 mois

    la main dans la gueule  !

  • Il y a 8 mois

    Le "Aya Nakamura" ?

    Perso, j'y comprends rien...

  • Il y a 8 mois

    depuis qu'on a conscience d'être des humains, tu veux dire ?

    un mélange de mimiques, de dessins et de sons

    une tentative de communication

  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    La langue de vipère 

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 8 mois

    que tu croit que ta parol est bonne que ta reponse et khone . Adam dans le jardin d'Eden parler la langue de tout et des bestiole aussi , tout les styles de vie qu il etait pouver comprendre l autre animal ou humain par des comportemant du corp aussi, qu il etais capable de se comprendre tous  , peut etre de la telekinesis antre eux , oui je sait que mon français est pas bon mais que je suit pas français  

  • Il y a 8 mois

    LES HUMAINS !

    C’est l’espèce dominante arrivée en haut de l’évolution des plus grands prédateurs que cette planète a portée, c’était un primate, une sorte de singe qui baragouinait des mots, appelé le langage, un primat au Q.I. 40 entre l’escargot et le biniou. ‘’Excusez moi pour l’escargot’’.

    C'était plus des bruits vocaux avec un peut d'émotion !

    Un bruit signifiait une chose vue ou autre, comme un grrrrrrr voulait dire pas content !

    ext : 

  • bip
    Lv 6
    Il y a 8 mois

    Il n'y a pas eu de langue première. 

    Les hommes communiquaient par grognements, par cris par murmureS etc... 

    Puis ces différents sons se sont accolés les uns aux autres, ont formé d'autres sons. Lentement une langue naissait, différente selon les différents groupes humains.

  • Dans un passage d’un autre de ses écrits, al-Shaʽrānī rapporte un dialogue avec son maître ʽAlī al-Khawwāṣ à propos de la suryāniyya (le Syriaque) :

    J’ai demandé à notre maître : « de quelle manière Adam et ses fils ont-ils préservé le Livre (al-Muṣḥāf) et les Lois (al-Nawāmīs) si personne ne connaissait l’écriture en ce temps-là, puisque dans tout l’univers Dieu ne l’avait enseignée à personne ? » Il répondit : « Adam et ses fils, grâce à leur connaissance supérieure, oubliaient très peu. Ils avaient appris les noms des lettres, parlaient et exprimaient le sens des choses à travers des allusions, mais aucun d’eux n’écrivait de sa propre main avec un calame.

    En outre, aucun d’entre eux n’avait besoin d’un apprentissage de la langue car celle-ci était très simple à pratiquer grâce au petit nombre de son vocabulaire et de ses lettres. Sur la terre, à cette époque, les hommes étaient tous nomades et la communication était réservée au strict nécessaire ; il n’y avait pas de récits provenant du passé et dans le Livre qui était préservé il n’y avait pas souvenir de qui avait vécu avant eux. Ceci car le langage des anges, qui n’est autre que la langue suryāniyya (le Syriaque), n’est pas écrit sur des corps matériels mais est fait de la substance spirituelle (al-jawāhir al-nafsāniyya). […]

    Cette situation resta telle quelle jusqu’à ce qu’interviennent des changements dans leur condition, que leur savoir diminue et que leur oubli grandisse : les récits augmentèrent alors et la connaissance des chroniques des époques passées devint nécessaire. Dieu leur révéla l’art de l’écriture comme un bienfait et une miséricorde de Sa part.»

    Puis je luis demandai : « mais quand Adam descendit en Inde, Dieu lui enseigna-t-il les lettres indiennes ou les lettres arabes ? » Il répondit : « Il lui enseigna les lettres indiennes, qui ne sont rien d’autre que ces neufs signes : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 qui rassemblent en eux l’ensemble de tout ce qui existe. En eux se concentrent l’ensemble des significations et se résument les parties de chaque calcul et de tous les nombres. Par l’intermédiaire de ces lettres, Adam apprit les noms et les qualités de toutes les choses existenciées à partir des formes et des aspects des lettres. Adam et ses fils continuèrent ainsi jusqu’à ce que le nombre de ses fils augmentent ; on parlait la suryāniyya.

    Puis le ciel prit la forme qu’il devait prendre par suite des changements intervenus avec la mort d’Adam. Il y eu une augmentation du nombre des lettres et toutes les choses se mirent à augmenter et à se répandre jusqu’à ce que le nombre des lettres fût parachevé dans les 28 lettres qui constituent la langue arabe, sceau des lettres et sceau des langues et, selon la Loi des prophètes, il n’en sera pas ajouté une seule jusqu’à la venue de l’Heure. »

  • Il y a 8 mois

    Le langage du corps ?!! ... Et Des râles qui s'articulent ... qui se dessinent... Regardons les animaux et leurs expressions de faciès !... Ah et les "ondes" se communiquaient sûrement plus réceptifs bien que cérébraux moins développés !?

  • Il y a 8 mois

    On ne sait pas. On a une petite idée de ce qu'est une langue, mais on a bien du mal à savoir à partir de quand un ensemble de son forme une langue. Probablement cette première langue est perdue, ensuite d'autres langues ont été crées.

    Il y a une hyptohèse qui est que toutes les langues actuelles viendraient d'une langue unique. Si c'est le cas alors cette langue pourrait remonter à 70 000 ans environ, mais rien ne dit que cette langue était la première. D'autres on pu exister et disparaitre avant cela.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.