Anonyme
Anonyme question posée dans Actualités et événementsÉvénements · Il y a 8 mois

Je croyais que l'hiver commençait le 21 décembre ; c'est quoi la date cette année que je prévois de mettre le chauffage ?

Mettre à jour:

@Marcus, oui, moi aussi : à l'occasion, une ou deux heures par-ci, par là. Pas le niveau d'un hiver.

@Joël, bien vu ; tu ne penses pas qu'à l'instant mais aux conséquences à plus long terme.

En voici un second : la vermine ne sera pas éliminée par le gel et on va être envahi tôt ce printemps.

@ânonyme, voir la réponse de Joël.

Voir les conséquences sur les océans et le permafrost. Et sur les écosystèmes, donc la production de notre alimentation.

@Schtroumpf, les animaux hibernent moins.

Mettre à jour 2:

@tcherno, je le savais que c'était un coup des Roastbeefs et leurs ondes HAARP !

À tout faire bouillir, sûr que même l'atmosphère allait finir en cellule de turbulence.

6 réponses

Évaluation
  • Il y a 8 mois

    Le 21 décembre, ce n'est pas le "début de l'hiver", c'est à un poil près, en moyenne, le solstice d'hiver. Le dernier, c'était le 22 décembre 2019 à 5 h 19 mn.

    L'hiver météorologique, période de référence utilisée par les services météorologiques, ce sont les 3 mois pleins décembre, janvier et février.

    Mais cette année, l'hiver était là en novembre et c'est maintenant quasiment le printemps... au risque d'avoir un coup de froid tardif en février qui foutra en l'air la végétation qui aura démarré trop tôt... et ça ne peut qu'arriver de plus en plus souvent.

    Pourquoi ?

    Ce qu'on appelle pudiquement les "dérèglements climatiques" ne sont que les conséquences du réchauffement global. Ce qui nous concerne principalement est la dislocation du vortex polaire sur l'Arctique à cause du réchauffement très sensible sur cette région (2x plus que la moyenne globale).

    - Ce réchauffement majeur de l'Arctique entraine d'une part la réduction progressive de la banquise arctique avec à long terme des conséquences sur les courants marins (le vrai moteur du climat, ce sont les océans, mais c'est une autre question...)

    - D'autre part une amplification des "ondes de Rosby", les ondulations du jet stream polaire (courant en haute atmosphère qui entoure le vortex). Ces ondulations plus fortes (parce qu'il y a plus d'énergie à dissiper dans l'atmosphère à cause du réchauffement - c'est simple à comprendre) ont pour conséquence aussi bien des bouffées de chaleur anormales au nord, comme en Scandinavie alors qu'on se caillait en novembre, ou comme des épisodes de grand froid hivernal qui descendent sur la moitié est de l'Amérique du nord (jusqu'au Texas, alors qu'au pôle nord on frise le dégel !), ce qui permet à Trump de demander "il est où ce bon vieux réchauffement climatique".

    Cette amplification de la turbulence de l'atmosphère à grande échelle est à l'origine aussi bien de ces périodes hivernales douces que des périodes de canicule estivale qui nous concernent que des phénomènes météo extrêmes de plus en plus fréquents et plus contrastés qui atteignent l'ensemble de la planète.

    (faut-il insister sur les conséquences de trois années successives de sécheresse sur l'Australie ?).

    https://www.pourlascience.fr/sd/climatologie/le-je...

     

    @climato-négationnistes de passage qui viendront mettre un PEB en guise de contre-argument, à défaut de perroqueter "il y a toujours eu des... patati-patata"... je ne parle pas des épisodes météo eux-mêmes, mais de leur augmentation statistique en fréquence et en amplitude de contraste. OK ?

    .

    @l'auteur :

    Jouer de la HAARP émettrait donc des ondes de Rosbeef ? Attends, j'ai du mal à suivre...

    .

  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    Malgrè le soleil j'en consomme quand même

  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    De quoi te plains tu?

    Ça va alléger ta facture énergétique 

  • Joël
    Lv 7
    Il y a 8 mois

    au prix du chauffage ça fait faire des économies

    par contre l'été c'est l'inverse...les ventilos et clim tournent à plein régime.

  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Anonyme
    Il y a 8 mois

    raté, t'as trop hiberné, c'est le printemps maintenant

  • Kait.
    Lv 7
    Il y a 8 mois

    Moi j'ai allumé le chauffage que le 6 décembre.

    Jusque là on se chauffait à la cheminée.

    Et là il ne d’éclanche pas il fait 13 degrés et un beau soleil, sans vent.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.