« Professeur cherche élève souhaitant vraiment sauver le monde."....ou comment se défaire des postulats largement acceptés ! à lire ?

Mettre à jour:

 Un homme d’une trentaine d’années, cherchant un sens à sa vie, répond à cette petite annonce et découvre que le professeur est un gorille nommé Ishmael… S’engage alors entre eux un dialogue socratique surprenant, drôle et profond, sur de grandes questions tout à la fois philosophiques, historiques et morales.

Mettre à jour 2:

À travers Ishmael, Daniel Quinn tente de nous montrer que plusieurs postulats largement acceptés et indiscutés au sein de la civilisation, comme l’idée de la suprématie humaine, constituent des mythes, des fabrications culturelles aux conséquences manifestement désastreuses, qu’il est, à ce titre, possible de défaire.

6 réponses

Évaluation
  • Il y a 1 mois

    Hume a déjà ruiné les postulats transcendantaux de Kant ....

    Ceci dit , si on se défait des postulats existants  sur quoi va-t-on fonder  nos connaissances ...Forcément sur de nouveaux axiomes qu'un Sachant (?) va imposer  en faisant reluire les apparences de la subjectivité ...Quitte a baigner dans cette eschatologie graduelle marquée par la stagnation des concepts  , de décadence vers les supposés fondamentaux de la pensée ou alors en dernier espoir l'éternel retour Nietzschéen . Les mythes ont formé l'adaptation de la pensée comme le corps dans la nature . C'est vrai que certains postulats ont guidé  l'homme vers sa propre déchéance en ignorant certains autres postulats comme le principe de précaution ......

    • Ouvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 mois

    Sauver le Monde .....

    Vous feriez mieux de creuser le sous sol  et de vous aménager des nouveaux habitats  qui vous protégeront de la canicule à venir .

    .........Il n ' y rien a sauver ....t 'as juste à vivre comme tu peux le reste du temps qui t 'es imparti .

    .........Si tu veux jouer les félés comme certains veulent  être des saints et sauver des âmes .

    ..........L 'écologie , nouvelle religion avec ses disciples prosélytes et ses intégristes prêt à pendre celui qui jettera  un papier parterre et qui chient dans la sciure pour économiser de l'eau qui d 'une façon ou d'une autre finira de toute façon à la mer .

    ...........Commencer à trier les ordures que vous avez placées au gouvernement bande de rêveurs .

    .........

  • Il y a 1 mois

    Je postule que le monde n'est pas à sauver. 

     Mais à créer .Plus précisément à co créer .

  • Il y a 1 mois

    les maîtres ascensionnés aussi cherchent des êtres humains prêts à répandre la lumière sur le monde, 

    mais bien sûr si vous préférez les gorilles...

    pourquoi pas des nescargots...

    🐌

    • Ouvrez une session pour répondre aux questions
  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 1 mois

    Merci pour cette question ... qui m' interpelle fortement....et qui m' a interpellé ... et qui m’interpellera toujours....et qui devrait interpeller tout les chercheurs de vérités et de libertés....

    C' est en cherchant d' y répondre que j' ai découvert les approches "Apophatiques"...

    Les approches "Apophatiques" sont normalement les toutes premières approches qui devraient exister .... AVANT N' IMPORTE QUELLES ANALYSES....

    Ces approches Apophatiques sont antérieures à TOUTES LES RELIGIONS ET SPIRITUALITÉS.... et cela quoi qu' en disent les philosophes et théologiens prônés par les systèmes en place....et cela devrait même exister en "Sciences"

    --"Quand on ne sait pas ce que les choses sont ... on commence d' abord à regarder ce que ces choses ne peuvent pas être".... 

    C' est cela l' idée  des approches "Apophates"...

    Définir ce que les choses sont (approches cataphates) ... rend l' objet ou le concept prisonnier de ses définitions.... 

    Objets et concepts qui ne peuvent s' ouvrir à d' autres possibles.....enfermés par les dogmes des approches "Cataphates"....

    Toutes les prétentions dogmatiques "Cataphates" ne sont en réalité que des humbles hypothèses... que nos capacités mentales rendent cohérentes pour parvenir à appréhender les "Pseudo-Réalités" que nous croyons percevoir....

    Ces prétentions dogmatiques deviennent mortifères quand nous les concevons comme des "Absolus-indépassables"... 

    Nous sommes capables (avec des concepts cataphates) de pontifier sur les "Matières".... alors que ces "Matières" ne sont que des énergies organisées... et qu'il n' y a pas plus immatériel ... que l' Energie... 

    Le fait de définir est une chose ... sa réalité n' en restera pas moins autre... car toutes les réalités ne peuvent être parfaitement cernées par des définitions.

     L' entité qu' est un enfant est un exemple .... sa réalité change... mute... et les définitions liées à cette monade sont très loin d' être figées.... Tout comme la conscience du gorille "Ishmaël"... qui peut voir sa race évoluer... jusqu' à apparaître dans les bas reliefs et les iconographies  des temples Egyptiens comme des "Dieux"...>>>"Bastet" avec une tête de chat.... Horus avec une tête de faucon.... etc... etc... etc....

    Voilà des possibles et des devenir que ne peuvent accepter les approches dogmatiques Cataphates.... qui se prolongent dans les logiques infantiles, duelles et binaires du "Tiers-exclus" Aristotéliciennes... et sur lesquelles butent nos recherches de physiques fondamentales....

    La physique actuelle qui est Quantique.... demande l'utilisation de nouvelles logiques appelées "Tétravalentes" .... ou le "Vrai" & le "Faux" peuvent se coutoyer sans être antagonistes ... comme dans les paradoxes des réalités de la vie....

    Se côtoyer et faire bien d'  autres choses encore....  

    • Ouvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 mois

    Je me suis déjà défait de beaucoup de postulats,

    mais il y a fort à parier qu'il m'en reste.... doit être intéressant

    et original, ce bouquin, merci pour la recommandation !

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.