petit robert question posée dans Politique et gouvernementImmigration · Il y a 1 mois

Emmanuel Macron semble établir un parallèle entre la guerre d'Algérie et la reconnaissance de la responsabilité de la France?

Mettre à jour:

dans la déportation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, comme l avait dit jacques Chirac en 95. j ai l impression qu' il dit un peu n importe quoi jupiter , sinon cela se saurait,  on aurait pas autant de musulmans qui  se sont établis  en France , car on a jamais eu  un nombre de  français aussi important qui se sont installés en allemagne après la guerre. il raconte n importe  quoi .

2 réponses

Évaluation
  • Il y a 1 mois

    que ne ferait-il pas pour avoir le vote des muzz français.

    Les responsables de cette guerre sont quand même les algériens qui attaquaient les pieds noirs.  Il a bien fallu envoyer une armée, des jeunes soldats qui hélas sont morts pour rien.

    Le FLN devrait aussi nous faire des excuses. L'Algérie où nous avons tout défriché, construit, laissé gratis devrait nous dédommager aussi.

    La guerre ce n'est pas propre. Massacre, torture sont des deux côtés. On pourrait dire qu'on est quitte. Nous leur avons laissé un pays prospère, ils nous en doivent plus.

    • Ouvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 1 mois

    La guerre d'Algérie démarre en 1830, avec la conquête d'Algérie par la France, viole, meurtres de masse, spoliation des terres des Algériens, des centaines de villages brulés, ............................. .

    Il y a un livre fait sur des courriers d'officier Français en Algérie, ils raconte à quel point ils prenaient plaisir à violé, tué, ......... .

    Les essaie nucléaire ont été fait dans le Sahara Algérien sur des prisonniers Algériens pour voir les effets de la radioactivité.

    Avec tout ça le retour de bâton sur les Français de la bas ne pouvait se faire autrement je crois.

    " Les cobayes humains algériens, travailleurs algériens, appelés françaisAucun scrupule n’a secoué les consciences des militaires malgré leurs connaissances des risques et traumatismes majeurs encourus par une population si proche de l’épicentre, ayant déjà une idée après les centaines de milliers de victimes à Hiroshima et Nagasaki. Au contraire, selon les nombreux témoignages, ces militaires ont poussé la barbarie à l’extrême en exposant 150 prisonniers algériens, résistants pour la plupart, ils étaient ligotés à des poteaux à environ 1 km de l’épicentre, l’objectif           " scientifique " étant de voir les effets des radiations sur ces cobayes humains.

    Selon les données « 24 000 civils et militaires ont été utilisés dans ces explosions sans compter la population de la région ».Ces « Irradiés de la République », Français victimes des essais nucléaires en Algérie et en Polynésie française, ont officiellement déposé plainte auprès de la justice française. Ceux qui ne sont pas morts souffrent de maladies nombreuses dont « des cancers du sang, de la thyroïde, de la bouche, des poumons, de la peau, des glaucomes, des problèmes cardiaques. Ils ont transmis sans le savoir des affections génétiques à leur descendance ».

    Le plutonium utilisé dans ces bombes demande 24 000 ans pour que diminue la moitié de ses effets toujours selon les chercheurs.Ces essais ont ainsi provoqué des catastrophes environnementales et humanitaires que l’État Français n’a pas voulu reconnaître jusqu’à présent. Il persiste à nier les conséquences des radiations sur les victimes en particulier les populations locales. ".

    La guerre d'Algérie a commencé en 1830 et non en 1954.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Sherif Houdini
      Lv 5
      Il y a 1 moisSignaler

      ....Le dirigent de l'Algérie aurait mit un coup d'éventail au gouverneur Français, mais ce prétexte c'était pour ne pas payer cette dette, car les caisses du roi étaient vide, et de s'emparer du blé.

    • Ouvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.