Bonsoir ce qui prétend Sartre Existons nous que dans le regard de l'autre?

4 réponses

Évaluation
  • Il y a 2 mois
    Réponse préférée

    Miroir à "double foyer", si le regard de l'autre est engageant, bienveillant, j'existe positivement, je grandis, je me sens unique, animée de bons sentiments. S'il est réprobateur, froid,  inamical, hautain, pire, indifférent, sauf si ma volonté est forte pour ne pas être déstabilisée, ou si j'aimerais exister aux yeux de cette personne, je souffre et me sens annihilée comme si mon existence était niée, gommée.... oups, juste un essai.... c'était pour rire ! Je suis entraînée à me maîtriser !

  • Il y a 2 mois

    Il s'agit de l'intersubjectivité nous n'existons bien que par rapport aux autres ;Déjà Hegel avait défini ce rapport entre les consciences... Le regard de l'autre me donne consistance et densité mais inversement  me prive aussi de ma liberté 

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Noah
    Lv 4
    Il y a 2 mois

    Ça peut être un bon moyen pour exister.

    Connaissent -ils la différence entre être en présence  et exister ...?

    Pour info , Sartre semblait l'ignorer , d'où cette phrase résumant toute l'étendue de sa philosophie : L'enfer c'est les autres . 

  • Il y a 2 mois

    Les femmes pilotes elles tiennent le manche demande à grive Odette

    Source(s) : Pauvre Sartre il est loin de tout ça
    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.