l'état est-il bien le monstre qu'on veut nous faire croire ?

L’État pèse sur l’individu d’un poids chaque jour plus écrasant, plus intolérable. De l’homme qu’il énerve et qu’il abrutit, il ne fait qu’un paquet de chair à impôts. Sa seule mission est de vivre de lui, comme un pou vit de la bête sur laquelle il a posé ses suçoirs. L’État prend à l’homme son argent, misérablement gagné dans ce bagne : le travail ; il lui filoute sa liberté, à toute minute entravée par les lois ; dès sa naissance, il tue ses facultés individuelles, administrativement, ou il les fausse, ce qui revient au même.

Octave Mirbeau

Mettre à jour:

L’État, c’est le plus froid de tous les monstres froids : il ment froidement et voici le mensonge qui rampe de sa bouche : « Moi, l’État, je suis le Peuple. »

Ce sont des destructeurs, ceux qui tendent des pièges au grand nombre et qui appellent cela un État : ils suspendent au-dessus d’eux un glaive et cent appétits. Nietzsche

7 réponses

Évaluation
  • Il y a 2 mois

    L'état providence est pourtant dans l'esprit de beaucoup qui comptent sur lui à tout propos comme un serf sur son seigneur. Non, l'État, c'est autre chose, il comprend tous les pouvoirs exécutif, législatif, judiciaire et évolue au fil du temps. Il est la garantie que les plus démunis ne mourront pas de faim, de soif (hum), de toit. Il est le cadre, en France, de l'hexagone, la référence de droit suprême. Il est supraindividu, le "Père Supérieur" qui gère ses enfants selon des règles susceptibles de maintenir le meilleur équilibre possible en son sein, son giron. Il encourage les vertus et fonctionne avec CHACUN de nous, ou le devrait en tout cas.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • L'État, c'est le courage d'une majorité, géré par ses représentants, gestion qui inclut le secours aux cas désespérés à condition qu'ils le veuillent et qu'ils arrivent à reconquérir leur dignité ou qu'ils se laissent soigner (dépendance alcoolique, dépression). 

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 2 mois

    L'État n'est que le ballet des banques

  • Il y a 2 mois

     𝕭𝖔𝖓𝖘𝖔𝖎𝖗, 𝕿𝖍é𝖔𝖉𝖔𝖗𝖊!

    Merci pour ta question qui est, comme a l’accoutumée, des plus intéressante: "𝙡'é𝙩𝙖𝙩 𝙚𝙨𝙩-𝙞𝙡 𝙗𝙞𝙚𝙣 𝙡𝙚 𝙢𝙤𝙣𝙨𝙩𝙧𝙚 𝙦𝙪'𝙤𝙣 𝙫𝙚𝙪𝙩 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙛𝙖𝙞𝙧𝙚 𝙘𝙧𝙤𝙞𝙧𝙚?"; je dirais que parfois, c'est vrai mais pas toujours!

    C'est vrai, par exemple, pour les états islamiques qui asservissent leur peuple en le soumettant odieusement, au nom d'une idéologie religieuse violente et malsaine a une charia inhumaine qui règne par la terreur, par les décapitations, par la torture et par le meurtre; c'est également vrai pour les pays communistes (Chine, Vietnam, Afrique noire, Yémen, Somalie, etc...) dont les gouvernements se proclament eux-mêmes "Chef ou président" par la force; en répandant une politique hideuse de haine, de dictature et d’oppression.

    Mais ce n'est pas vrai pour les peuples du monde libre qui vivent en démocratie, et qui choisissent leurs chefs en toute liberté; en leur âme et conscience; et selon  leurs convictions humaines, sociales et politiques

    Attachment image
    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 2 mois

    C 'est exactement ça .......l 'état , ce monstre froid .....

    Une seule solution...ne pas donner trop de prises , ne pas s'exposer .

    • ... et laisser à d'autres ses faveurs.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Il y a 2 mois

    Vrai , vrai , vrai vrai

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 2 mois

    Il a des bons est des mauvais côtés, si nous comparons avec le Cameroun, nous n'avons pas a nous plaindre, mais si nous comparons avec le Danemark, nous avons de quoi pleurer.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 2 mois

     Ne confondez-vous pas  un peu vite l'Etat  et l'Establishment ?

     Je sais que par les temps qui courent les questions et les réponses s'envolent au gré des tempêtes .

     Mon leit motive c'est:Quand  une loi est jugée nocive  inadéquate ou scélérate il faut la changer .C'est un concept démocratique . Faut il le peindre en jaune ?

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.