Nemo
Lv 5
Nemo question posée dans Arts et sciences humainesHistoire · Il y a 1 mois

Pourquoi parle t on si peu de Bureaux d'achat allemands OTTO qui furent en 40/44 des instruments essentiels de PILLAGE de la France?

ttp://mouvement-social.univ-paris1.fr/document.php?id=1200

et qui permirent un pillage en douceur !

Mettre à jour:

@ Anonyme :tu donne dans le truc enfantin de répéter les mots qu'un adulte viens de te dire ,comme c'est touchant !

5 réponses

Évaluation
  • Arta
    Lv 7
    Il y a 4 semaines

    Je ne connais qu'OTTO DIX peintre Allemand de l'après guerre, une peinture révélatrice de cette époque " Les gueules cassées de la 1ère guerre ", sans doute .... hors sujet.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 4 semaines

    et si on tournait la page  ?

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 4 semaines

    Deux  clauses  de  l'armistice  de  juin  1940.

    La  France  devait  payer  les  frais  d'occupation : en  moyenne  400  millions  par  jours. Mais  les  allemands  les  fixaient  de  façon  discrétionnaire.

    Le  taux  de  change  entre  le  francs  français  et  le  reich  mark  était  également  fixé  par  les  allemands.

    En  d'autres  terme  ils  achetaient  ce  qu'ils  voulaient  en  France  contre  du  vent.

    Le  bureau  d'achat  Otto  faisait  parti  de  cette  opération  de  spoliation. Mais  il  y  en  avait  d'autres.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Anonyme
    Il y a 1 mois

    Bonjour PeePee 2

    Sois poli si t'es pas joli !

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Anonyme
    Il y a 1 mois

    OTTO qui furent en 40/44 des instruments essentiels de PILLAGE de la France

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.