Anonyme
Anonyme question posée dans Politique et gouvernementGouvernement · Il y a 2 mois

LOOOL ! Nos syndicats merdeux préparent la future grève, après le confinement, décidément, quand on est c0n, on est c0n ?

Mettre à jour:

Ils semblent décidés à nous faire chier jusqu'au bout !

Mettre à jour 2:

@Anonyme : Il y a d'autres moyens de se faire entendre que de faire grève, bordel !

5 réponses

Évaluation
  • Réponse préférée

    Oui, il ferait mieux de demander aux fonctionnaires (comme á tous les autres....) d'aider ... dans la mesure de leurs moyens ... c pas en se mettant en grève et en criant à "l'injustice'" que les choses vont s'arranger ... on réglera les comptes plus tard.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 2 mois

    On est en France, aussi.

    Et, chez beaucoup, ça ne va pas en s'arrangeant.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Anonyme
    Il y a 2 mois

    Tu as oublié d'écrire à la fin " le débile et foireux Eric zezette "....Vous êtes des larbins

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • si les entreprises avaient de quoi prémunir les salariés du virus il n'y aurait pas ce préavis de grève.

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Que pensez-vous des réponses? Vous pouvez ouvrir une session pour attribuer un vote à la réponse.
  • Anonyme
    Il y a 2 mois

    Quel est ce nous qui permet de battre en neige la montée des généralités. Tu veux peut-être revenir au début de la révolution industrielle et travailler 15 h par jour sans congés payés pour les dividendes des actionnaires ça te regarde. Je te demande pas de te mettre en contradiction avec ton âme d'esclave mais laisse les autres agir comme bon leur semble.

    Ceux dont la vie est ressaisie dans les rapports sociaux du capitalisme sont en état de survie permanente et sont en toutes circonstances fragilisés. Cependant il faut dire ça aux élites qui ont déclarés l'état d'urgence économique afin de revenir sur les acquis sociaux acquis de longue lutte depuis le CNR. Il ne faut pas tomber dans l'inversion accusatoire.

    • nous ne sommes pas dans un contexte de lutte sociale mais de survie .... on ne sait même pas ce que seront les problèmes de demain avec cette crise sanitaire dont on ignore la durée ... on a plus important à faire en ce moment que de penser à des grève ....

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.