Ca non plus on n'oubliera pas quand il faudra juger des responsables...?

Mettre à jour:

https://www.lepoint.fr/sante/exclusif-coronavirus-...

« Des cas de patients Covid-19 positifs [c'est-à-dire dont l'infection a été validée par un test] présentent, sous hydroxychloroquine associée ou non à l'azithromycine [un antibiotique], des troubles du rythme ou de la conduction cardiaque, des arrêts cardiaques dans d'autres centres hospitaliers français. » Certains de ces arrêts se révèlent « fatals ».

Mettre à jour 2:

Ces gens ne seraient peut-être pas arrivés en réa sans ces médocs pris sans preuve de leur bénéfice (mais dont la nocivité est connue), et dans les services de réa tendus, ils ont pris la place d'un autre malade qui aurait pu être sauvé. Ca fait beaucoup de morts qui auraient pu être évités...

Mettre à jour 3:

Flip : il y a TOUJOURS eu des problèmes, le grand public s'en fout. Ces gens ont écouté Raoult et pris son "traitement miracle" en ignorant les conséquences sur leur santé, comme tu le fais. Ils ne seraient peut-être pas arrivés là avec le Covid seul. Quand le médicament tue plus que la maladie, ce n'est plus un médicament.

Mettre à jour 4:

Et pour Novartis, lire réponse ici :

https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20... 

Evidemment que les labos se frottent les mains, ils vont quand même pas dire que plus de 80% de la population a déjà son système immunitaire suffisant pour combattre ce virus tout seul...

Mettre à jour 5:

Anonyme : Macron, c'est pas ta mère, et les problèmes de masques non-renouvelés datent d'avant 2017 (si tu cherches vraiment tous les responsables, il faut remonter sous Touraine). Si tu sais faire quelque chose de tes 10 doigts, l'AFNOR a mis en ligne 2 modèles de masques à fabriquer soi-même pour la population. N'hésite pas à agir au lieu de chialer constamment...

Mettre à jour 6:

@Lawyer : vois une croisade si tu veux, mais quand je vois qu'une simple rumeur mène à des morts et à des malades dont la place aurait pu servir à ceux atteint par Covid-19 (ce qui va tuer le plus, c'est le manque de places en soins intensifs et réas; c'est pas pour rien si des patients sont transférés à l'autre bout du pays actuellement), compte pas sur moi pour taire ce problème. Les médecins tirent la sonnette d'alarme  ce sujet et les plus proches ne sont clairement pas pro-chloroquine.

4 réponses

Évaluation
  • Maia
    Lv 5
    Il y a 1 mois

    Déontologiquement et éthiquement parlant, je ne comprends pas la réaction du Pr Raoult qui, usant des réseaux sociaux, a quelque peu décrédibilisé les études en cours pour proposer un traitement "révolutionnaire" contre le COVID 19, traitement qui n'a pas fait ses preuves et dont il a bidouillé les résultats de ses propres études.

    https://www.numerama.com/sciences/614708-chloroqui... part, la réaction des personnes sur les réseaux sociaux qui savent mieux que les professionnels, qui savent mieux que les scientifiques, qui savent mieux que les médecins ont relayé les interventions "choc" du dit Pr Raoult, parfois en se considérant comme seuls référents de la prise de chloroquine (du genre "j'en ai pris et je n'ai jamais eu d'effets indésirables" donc je suis le référentiel de ce médicament!") pour justement en minimiser les effets secondaires voire les ignorer! Parce que c'est bien connu, les traitements n'ont aucun effet secondaire! D'ailleurs, il ne vaut mieux pas augmenter les doses de chloroquine pour envisager des effets plus efficaces, sinon ce peut être la mort assurée! Et les gens croient, sans preuve, et justement remettent en question les travaux scientifiques pour croire aveuglément au traitement miracle qui, déjà, est loin d'être efficace nulle part! 

    Et ces médias, ces médias qui relayent des informations et leurs contraires sans mener une analyse concrète et poussée, ces médias qui sont davantage centrés sur le scoop plutôt que sur un travail d'investigation concernant les informations recueillies et qui rajoutent de la confusion et de la peur au climat anxiogène déjà ressenti par l'existence seule du COVID 19. 

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Lawyer
    Lv 7
    Il y a 2 mois

    ton lien parle d' Utilisation sauvage.

    Ce médicament est sans doute dangereux pour certains mais il en aide d'autres. Le prescrire lors d'un suivi hospitalier rigoureux est une bonne chose. Au fait sais tu quel âges avaient les patients morts d'arrêts cardiaques ? 

    ps: si tu veux te lancer dans une croisade anti Chloroquine c'est ton choix. Je ne vais pas argumenter contre, pas envie ni meme les connaissances requises. J'ai confiance dans les médecins et je pense qu'ils font de leur mieux même en prescrivant de la Chloroquine. C'est mon avis 

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Il y a 2 mois

    https://www.midilibre.fr/2020/03/29/lhydroxychloro... 

    cela fait plus de 50 ans que l'on donne ce médicament et y a jamais eu de problèmes, maintenant la stupidité fait que au lieu de donné ce médicament dès les premiers signes de la maladie, on le donne au moment ou la personne et sur le point de mourir, professeur chabrière expliquait en exemple sur lci  que le vaccin contre la grippe si on le prend , une fois qu'on a la grippe il ne sert à rien

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Rossellogilles
      Lv 7
      Il y a 2 moisSignaler

      "Alerte danger : automédication hydroxychloroquine et risque de toxicité " : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/communique-de-presse-coronavirus-point-de-situation-en-nouvelle-aquitaine-du-29032020

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
  • Anonyme
    Il y a 2 mois

    Le premier responsable est macron qui n'a pas été capable de donner des masques aux français.

    • jojo48
      Lv 7
      Il y a 2 moisSignaler

      pour les masques, tout le monde connait l'histoire, elle date de sarko en 2011 avec l'arrêt de la production de masques

    • Commenter avatarOuvrez une session pour répondre aux questions
Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.