Anonyme
Anonyme question posée dans Informatique et internetRéseau informatique · Il y a 4 mois

Un pare-feu de box internet peut-il augmenter le temps de chargement d'un site web ?

Je viens d'activer le pare-feu IPv6 de la Freebox révolution, et depuis les pages mettent 2 à 3 s à se charger alors qu'elle est reliée à la fibre optique.

J'ai essayé avec plusieurs navigateurs mais la lenteur persiste surtout pour résoudre les noms de domaine. A moins que ça soit lié à autre chose ?

Mettre à jour:

@ 𝔼𝔻-𝟛𝟠𝟚𝟘𝟡 : Je viens de configurer la Freebox avec les DNS Google, c'est un autre monde... l'affichage des pages est instantané ! Ce qui veut dire que le DNS de Free était responsable de la lenteur. La commande dig me le confirme.

1 réponse

Évaluation
  • Réponse préférée

    Aucune idée et je n'ai ni fibre ni freebox pour tester moi-même.

    Mais concernant la résolution DNS, celle-ci pourrait être en cause surtout si le ralentissement est perceptible lors du chargement de la première page d'un site, avant la mise en cache des noms de domaine (du site et des ressources externes).

    Il me semble que la freebox possède une option de filtrage de pub par DNS ; l'as-tu activée avec le pare-feu ?

    Tu devrais tester le temps de réponse du serveur DNS par défaut et celui de quelques autres.

    Sous Windows, je ne suis pas sûr que NSLOOKUP affiche cette caractéristique ; il y a peut-être une autre commande.

    Sinon, sous linux pour mesurer le temps de réponse des serveurs DNS, tu peux faire un :

    dig example.net     (serveur par défaut, généralement la box)

    dig example.net @9.9.9.9      (DNS Quad 9)

    dig example.net @1.1.1.1      (DNS Cloudflare)

    dig example.net @8.8.8.8      (DNS Google)

    *Attention, pour tester le serveur par défaut, à chaque fois, utilise un nom de domaine qui n'a pas été visité récemment ou fait l'objet d'une précédente requête afin d'être sûr qu'il n'est pas en cache dans la freebox.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.