Anonyme
Anonyme question posée dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · Il y a 1 mois

Comment, par le biais de la cuisine notamment, la pègre sioniste vole les singularités culturelles arabes ?

En Palestine occupée, la pègre s’efforce activement d’effacer l’existence des habitants d’origine, en s’accaparant leur culture, de manière à se donner une apparence "locale" plutôt que surplantée. 

Mettre à jour:

Comme la cuisine est historiquement une production culturelle, les sionistes se sont approprié les fallafels, le houmous, l'huile d'olive, la salade de tomates et concombres typiquement palestinienne, etc.

Mettre à jour 2:

@l'ano  qui a écrit "qui vole un bœuf vole un œuf" :

voler le fond culturel d'un peuple pour se l'attribuer revient à effacer les traces de ce peuple. Ce n'est pas dérisoire.

2 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    Il y a 1 mois
    Réponse préférée

    qui vole un bœuf vole un œuf!

    ils ont déjà volé aux Palestiniens tout leur pays, leurs terres, leur passé...

    Alors, à côté, les fallafels semblent dérisoires.

    Mais c'est désolant quand même.

  • Anonyme
    Il y a 1 mois

    ...........le projet judéo-sioniste est fondé dès le départ sur le VOL (sans parler des meurtres et des destructions) !!!..................

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.