Anonyme
Anonyme question posée dans Arts et sciences humainesPhilosophie · Il y a 1 mois

la violence sociétale est-elle le fait de la société ou principalement d'un déficit des valeurs venant du milieu familial "éducation"?

Mettre à jour:

. Serions-nous entrés dans une erre nouvelle faite de violence, reposant sur une absence d’éthique, une violence fratricide ? Aurions-nous perdu notre capacité à vivre ensemble ?

4 réponses

Évaluation
  • Il y a 1 mois

    Une ère d'inquiétude et de misère suffirait . On dirait que ma réponse tient le coup plus d'une heure .Juste pour dire comme Yamaela .La violence nait du malheur. 

  • Il y a 1 mois

    C'est un déficit d'éducation lorsqu'on a bientôt 3 millions de personnes mal logées ou sans logement sur le territoire alors qu'un million d'appartements servent au BandB?^^ C'est un déficit d'éducation lorsque la mairie du XVIeme arrondissement de Paris refuse d'appliquer les lois favorisant la mixité sociale ? C'est un déficit d'éducation lorsque notre ministre adoré m. Blanquer réalise 200 millions d'économies (l'équivalent de 4000 postes) sur le dos de nos enfants? Mais par contre, c'est un défaut d'éducation lorsqu'un gosse de cité n'a pas un "environnement familial décent" car ses deux parents bossent de nuit pour une misère ! C'est vrai quoi! Ils auraient dû être en mesure de trouver un meilleur boulot pour mieux éduquer leurs enfants.

    Je n'en peux plus de cet illogisme permanent qui responsabilise les victimes. C'est le discours néo-liberal dans ce qu'il a de plus crasseux, cette inversion des valeurs qui, si au moins elle était nietzschéenne apprendrait aux gens à aimer les risques inhérents à la condition humaine,  au lieu de nous dresser à accepter notre condition sociale. Et si nous parlions des assurances? Si au moins il existait des complémentaires chômage, histoire que ce monde neo-liberal conserve du sens. - Enfin voyons, ma brave dame! Ce n'est pas le rôle du privé de subvenir aux besoins vitaux des gens mais celui de l'état. - Donc c'est bien à l'état d'assister les pauvres - Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. - Pourtant c'est bien en entretenant un état providence, comme l'on entretient une putain, que vous vous dégagez de toutes vos responsabilités, non? - Seule la loi établit la responsabilité. - Et ça tombe bien, vous l'écrivez.- Oh! Si peu que c'en est insignifiant...Moralité : pour réduire les inégalités sociales faut prier le dieu qu'à une main invisible dans le dos et l'autre dans son caleçon!

    Source(s) : L'avantage de se faire supprimer toutes ses QR c'est que l'on se sent libre d'écrire tout ce qui passe par la tête.
  • Noah
    Lv 5
    Il y a 1 mois

    La société est un produit inventé par l'être humain, afin d'évoluer dans le monde, belle intention faite par nos prédécesseurs, de sorte à ce que les hommes puissent toujours se réaliser, et ce, même lorsqu'ils sont plongés dans le vide existentiel . 

  • Il y a 1 mois

    C'est une question intéressante que je me suis souvent posée....et de façons bien différentes.

    A priori contrairement à ce que raconte Noah, la société existe bien, elle est créée par l'Homme bien entendu, mais elle existe et la nier est idiot.

    C'est juste que ce n'est pas palpable mais on la ressent et même très fortement quand toutefois on daigne s'y plonger et en faire l'expérience.

    J'aurais d'instinct répondu que oui il y avait un problème au niveau des valeurs inculquées, et que souvent hélas cela vient de l'environnement familial.

    Avant on avait des principes d'éducation, basés sur la Religion et qui valaient ce qu'ils valaient mais qui engendraient, même si bien sûr elle existait déjà, moins de violence "sociétale" comme tu dis qu'actuellement.

    Attention je suis profondément athée mais j'ai eu la chance de voyager dans des pays catholiques où la religion est très présente et dans des pays musulmans.

    Je remarque à chaque fois(bien sûr il y a des dérives intégristes dans toutes les religions et je ne parle pas de ces pays, en guerre ou guérilla religieuse dans lesquels je n'ai bien sûr pas fait de tourisme), que ce truc religieux qu'il y a partout soude les gens entre eux en quelque sorte.

    Entendons-nous je suis parfaitement athée, même si je respecte tout être humain croyant ou non comme un être humain.

    Le problème de la France, c'est que son Dieu est devenu le pognon, le capitalisme, la consommation de masse complètement aberrante, et oui on pourrit les gosses on les rend cons, en les abreuvant de sottises dont on leur fait croire qu'elles sot essentielles à la vie.

    J'aurai une grosse voiture comme papa, j'aurais des bracelets à 5000 euros comme maman....etc etc....ou dans des milieux plus humbles, une télévision énorme et un garage démesuré pour une petite caisse de merde.

    Alors on apprend à marcher sur les autres pour obtenir ce que l'on veut, on ne se soucie même plus de celui qui n'est finalement qu'un étranger et qui ne vaut pas grand chose à côté de nous.

    Les gens se passent devant dans les commerces, s'engueulent pour une place de parking, s'agressent verbalement, physiquement, n'arrivent plus à contenir leur connerie.

    Bref....la monde va mal et en France ce n'est vraiment pas reluisant.

    Je ne suis pas très fière de mes contemporains.

    Heureusement qu'il reste encore quelques personnes qui se détachent de ce lot et qui réalisent que....la vie est ailleurs.

    Une lueur d'espoir dans les sables mouvants.

    Merci à eux.

Vous avez encore des questions? Obtenez des réponses en posant vos questions maintenant.